Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 06:37

 

 

1503229_776948902375620_3354058911343365585_n.jpg

 

"Connexion - Déconnexion.
On se parle- On ne se parle pas.
On se dévoile- On se mure dans le silence.
Une présence - Une absence. 
On crée des liens - On les défait.
Invitation - Blocage.
...
Invitation - Rencontre.
Partage - Bonheur.
Envies - Désirs.
Voyage - Découverte.
Rupture - Nouveau départ.
Nouvelle histoire - Amour.
... 
Les murs sont des tapis de bons sentiments,
Avec des histoires derrière, devant...
Et face à nos écrans, on se confie,
A des amis, de la famille,
Des inconnus qui deviennent ou non des amis.
Mais attention aux traqueurs d'aventures...
Qui mettent nos cœurs à l'envers,

Des manipulateurs homme, femme,

Qu’importe, ils sont partout
Et nous font aller plus mal...

Ce sont les aléas de la toile

La vie virtuelle des années actuelles

Restons vigilant ne croyons pas aux chimères

la chute, le réveil est parfois amère

Mais heureusement les belles rencontres existent

Un click peut devenir Amour, ou Amitié sincère...

Et dessiner un bel avenir tout en couleur ..."

D'après Elodie Ballerat

 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 06:12

 

 

1464667_665700560118159_1330992502_n.jpg

 

 

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur leurs genoux.

Leurs yeux d'or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux!

Votre histoire se passait où?
Chez les zoulous? Les Andalous?
A Moscou? Ou à Tombouctou?
En Anjou ou dans le Poitou?
Au Pérou ou chez les Mandchous?

 


Hou ! Hou !
Pas du tout, c'était,  chez les fous.

Robert DESNOS

 


Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 06:21

 

 

1469957_1418273341741973_1846643660_n.jpg

 

« Des éclats de nuages s’accrochent aux strates horizontales qui traversent les barres sombres et remplies de crevasses. De la neige, bleue, orange ou grise, acier et oultremer des nuits de pleine lune. De la neige rose des aubes d’hiver où le ciel rempli de foehn se donne des faux airs de couchers de soleil, vous fait voir la vie couleur marshmallow avant d’effacer tous les contours du paysage et de les délayer dans un grand pot de noir. De la neige polie comme un cristal pour reflèter le ciel. » Nicolas Esse

 

Les premiers flocons sont tombés sur la plaine comtoise…. La Franche Comté hier dans la soirée faisait une valse blanche que je regardais avec ma puce avec toujours le même émerveillement … un vœu, un hymne à cette féérie blanche… est ce que l’hiver nous réserve ses joies et ses désagréments cette année … à suivre … ce matin les voitures, les champs offrent une couverture fine et le soleil devrait nous ravir et fondre cette aube hivernale…

 


 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 06:09

 

 

1383168_542675612478635_2139952950_n.jpg

 

«Etre entendu par l'autre est d'une portée profonde ; c'est ainsi que naît le sentiment de compter à ses yeux, d'être considéré et respecté pour ce que nous sommes. »

 

Connaissez vous cette coutume de : Planter le blé de la Sainte Barbe, 20 jours avant Noël, soit le jour de la Sainte-Barbara, reste une des traditions calendales les plus suivies en Provence et bien d’autres régions.

Cette tradition nous vient de l’époque romaine, et la légende indique que si la germination se fait bien et si le blé est vert, la prochaine moisson sera abondante. 

Afin de ne jamais oublier Sainte Barbe, planter du blé dans 3 coupelles*, le jour de la Sainte Barbe (transformée par l'église en 1969 en Sainte Barbara), le 4 décembre. C'est là le début réel des fêtes calendales (de Noël)...

Lors du réveillon, trois coupelles de blé sont disposées sur la table. Les trois coupelles représentent la trinité, que l'on retrouve également parmi d'autres traditions. La tradition veut que si le blé est bien germé le 25 décembre, la moisson suivante sera bonne. On dit également à cette occasion : Quand le blé est beau l’argent coule à flot …!

 

La richesse des légendes entourant le martyre de Sainte Barbe a suscité diverses croyances et pratiques : les mineurs d’abord mais aussi les artificiers, les salpêtriers, les fondeurs, les couleuvriers, les arquebusiers et bien sûr les pompiers se sont mis sous sa protection. Tous les métiers en rapport avec la foudre et le feu se tournent vers celle-ci mais aussi les fourreurs, les pelletiers et les chapeliers ! Et bien d’autres encore ayant un lien plus ou moins lointain avec la légende de la Sainte Patronne.

Saint Barbe protège de la « mâle-mort » c'est-à-dire la mort sans avoir reçu les derniers sacrements, ce qui interdisait aux fidèles d’être enterrés en chrétiens au Moyen-âge.

Ainsi, les patronages de Sainte Barbe les plus connus furent ceux des mineurs, des canonniers et des pompiers. Elle fut surnommée « la Sainte du feu ».

La fête de la Sainte Barbe chez les pompiers se généralise sous la Troisième République : cérémonie religieuse, banquet et bal étaient de mise. La dimension festive se retrouve dans le faste des menus gargantuesques. La fête peut être à l’initiative de la municipalité ou bien des pompiers eux-mêmes.

Aujourd’hui, tous les corps ne fêtent pas la Sainte Barbe mais faire pousser du blé est une belle idée à faire pour soi et avec les enfants...

 

 

*[Tapisser le  fond de la coupelle de coton. Y déposer une fine épaisseur de blé ou de lentilles. L’arroser abondamment et placer les trois coupelles à la lumière.]

 

BL2.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 05:46

 

 

10670077_546054662207806_1716322926319134674_n.jpg

 

« Travailler sur soi pour s'épanouir et participer à créer son bonheur c'est le plus beau cadeau que l'on puisse se faire à soi-même. »

 

Juste avant décembre voici un premier dimanche de l'Avent comme un cadeau avant l'heure ... un petit bonheur un dimanche de Novembre ... fraicheur matinale, fraicheur presque hivernale mais chaleur dans nos coeurs ... comme un présent festif à savourer sans modération ...

 

10534486_1508610719380923_3214133817342814732_n.jpg

 


 

 


Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 05:43

 

 

1255475_1405023746391475_1548552554_n.jpg

 

« La paix de l’esprit s’enracine dans l’affection et la compassion cela requiert un très haut degré de sensibilité et d’émotion… » Dalaï Lama

 

Celles et ceux qui me connaissent savent que je partage la vie d’un pompier volontaire … mais savez vous même si vous devez vous en douter, les tuyaux incendie ont une durée de vie limitée.

Par contre, vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il devenait une fois leurs bons et loyaux services accomplis pour assurer notre sécurité?

Les premiers boyaux incendie sont apparus en Hollande en 1673, ils étaient en cuir. Les tous premiers, simplement cousus sur la longueur étaient peu efficaces parce qu’ils fuyaient beaucoup. Pour remédier au problème, on a eu l’idée d’assembler les coutures du boyau avec des rivets en cuivre, c’était en 1807 à Philadelphie. Mais ce tuyau était très lourd à manipuler, de plus le cuir avait tendance à craqueler et à se fissurer en séchant. Et donc, d’années en années le tuyau incendie s’est amélioré pour mieux satisfaire aux exigences de la profession de sapeur pompier, l’efficacité des interventions dépendant de la qualité et la fiabilité du matériel utilisé. Une des contraintes essentielles étant la résistance aux très fortes pressions, sans oublier la résistance aux flammes. Les tuyaux incendie sont devenus de plus en plus sophistiqués tirant parti des nouvelles technologies : les matières naturelles – le coton et le lin– ont laissé place au caoutchouc et aux fibres synthétiques.

 

GFLF_SIMBA_6_x_6_Hose_apel.JPG

Aujourd'hui, ils sont constitués d’une gaine textile en fibres synthétique habillée d’une paroi intérieure en caoutchouc ultra lisse pour une meilleure circulation de l’eau et d’une paroi extérieure offrant une excellente résistance à l’abrasion et au vieillissement. Par contre ils sont devenus en fin de carrière, au bout de 25 ans en moyenne, des déchets hautement polluants. Leur destination est alors soit l’enfouissement, il leur faudra plus d’une centaine d’années pour se décomposer, soit, comble d’ironie, l'incinération. Des fins de carrière hautement polluantes pour l’environnement.

Mais certains seront sauvés et revalorisés dans une démarche durable : si elle est jugée impropre aux combats au corps à corps contre les incendies, cette belle matière a des atouts non négligeables pour envisager une réutilisation. En effet, elle offre une bonne résistance à l’abrasion, aux UV, aux températures extrèmes dans le froid comme dans le chaud, elle est étanche.

 

Recemment-mis-a-jour5.jpg


Ces qualités ont donné l’idée à quelques créateurs de réinterpréter cette matière dans la maroquinerie pour créer sacs, pochettes i-pad, portefeuilles, porte carte bancaire…

Les créateurs jouent avec les différents diamètre de tuyaux, les inscriptions plus ou moins effacées, les textures, les couleurs parfois vives qui permettaient de bien les repérer la nuit. Ils ont donné une seconde chance à ces tuyaux incendie, ils ont prolongé durablement leur existence!

Les accessoires sont beaux, ils ont une histoire à raconter, et les stigmates parfois visibles authentifient leur passé en missions aux côtés des soldats du feu.

 

product_5051519s.png   product_5051572s.png

Du fait du matériau utilisé, chaque pièce est unique et les marques des outrages du feu ne sont que la preuve de leur authenticité. Conçu à la main avec beaucoup de soins à partir de tuyaux de lance à incendie -70 mm- déclassés par les casernes de sapeurs pompiers d'Angleterre ou de France : les tuyaux de refoulement jaunes (courants à Birmingham) et oranges (la couleur des tuyaux  à Londres) sont plus régulièrement réformés parce que plus vulnérables étant en première ligne sur le front des foyers d'incendie. Les bleus sont beaucoup plus rarement upcyclés car du fait de leur usage différent, ils ont une carrière plus longue. Qu'ils soient jaunes ou bleus, ils sont nettoyés pour faire disparaître les outrages dûs à plus de 30 ans de bons et loyaux services puis ouverts sur la longueur ( 22 mètres) afin d'être découpés puis assemblés pour réaliser ces accessoires de mode.

Intérieur en soie provenant de toiles de parachutes militaires déclassés.

Pratique et robuste pour un usage quotidien.

Entretien facile: imperméable et très résistant car bénéficiant des qualités intrinsèques des tuyaux de lance à incendie.

Emballé dans une pochette cousue à partir de matériau de récupération.

Même les étiquettes sont collées sur un support recyclé au gré des matériaux récupérés!

Une fin de vie plus valorisante et respectueuse de l'environnement que l'enfouissement ou l'incinération!

Un très beau cadeau de noël ou autre à offrir à un sapeur pompier ou à votre chéri(e) d’amour…!

 


5229f14cc1884.png

 

 


Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 05:48

 

 

1376346_1499495153637794_6982876879976776155_n.jpg

 

«Je n'ai aucun talent spécifique, seulement une curiosité sans fin.» Albert Einstein

 

Que répondriez-vous si l'on vous demandait quelle est votre plus grande force? John Kennedy avait répondu que c'était sa curiosité, réponse plutôt surprenante. Mais qu'y a-t-il donc de si extraordinaire dans la curiosité? En fait, l'être humain partage cette caractéristique avec tout le règne animal. C'est un besoin naturel de connaître notre environnement afin de nous alimenter pour survivre. Cela va encore plus loin chez l'humain. La curiosité pousse à l'exploration, à la découverte de nouvelles façons de faire les choses et à la recherche de solutions à toutes sortes de problèmes. Elle garde aussi notre sens de l'émerveillement en alerte.

Lorsque ma curiosité est éveillée, elle me permet de m’épanouir et de réaliser mes rêves.

Une amie hier m’a suggérée un petit exercice intéressant à accomplir.

La prochaine fois qu’un problème à résoudre ou un défi à surmonter survient, demandez-toi «qu'arriverait-il si…?»

Puis, laisse aller ton imagination vers les réponses les plus absurdes. Cela permet de sortir des schémas préétablis et de trouver une solution différente, à ton grand étonnement.

 

Et, souvenez-vous du dicton qui affirme que « la curiosité est la plus belle preuve d'intelligence. »… alors je suis intelligente car très curieuse de tout et n’importe quoi … et aujourd’hui je suis curieuse de connaitre les prochaines heures …

Je vous souhaite une belle journée d'Halloween ... bisoux Doubs ...

 

1800420_745097035560807_7502074270546069839_n.jpg

 


Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 06:02

 

 

995281_696978990334191_1957011698_n.jpg

 

Aimer, toujours ! 
Dans une seule flamme
Rassembler tout l'amour qu'on éprouvait jadis,
Pour vingt objets divers de cent charmes remplis 
Pour les beautés du corps, pour les grâces de l'âme,
Pour ses rencontres d’avant et maintenant, ses anciens amis 
Aimer un seul amour comme on aime la vie
Comme on aime les fleurs, les cieux, la poésie,
La musique, si douce aux cœurs vraiment épris
Les voyages lointains dans les plus beaux pays.
N'avoir plus qu'un seul but, qu'une seule pensée 
Et tandis que l'on ose à peine se livrer
Au charme décevant d'une ardeur insensée
S'entendre dire un jour : Voulez-vous m'adorer ?
Quel rêve, s'il pouvait durer !

-Pierre Grolier -

 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 06:43

 

10500397_1454730974780879_7657418230921149415_n.jpg

 

« La révolution consiste à aimer ce qui n’existe pas encore… » Albert Camus

 

 

« La révolution est un drame passionnel… celui qui la sert, laboure la mer… » Bolivar

 

1f1b91f6ba3476f7096783b75bbdde70.jpg

 


Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 04:59

 

sik.jpg

 

« Avec la musique, et avec elle seulement, nous goutons les joies que donne l’esprit et nous tournent les sens... » Edouard Henriot

 

Franchement, en ce jour "Faites de la musique", qui s’aviserait à donner tort à Edouard, Jacq et les autres ; les musiciens, les chanteurs ou chanteuses d’un jour, d’un soir, d’une vie …

Sur la musique tout semble avoir été dit ou écrit… la musique a beau être universelle et éternelle elle n’est jamais finie….

Elle apparait comme une forme de langage, elle a l’allure magique, elle possède la capacité d’abolir les frontières…

Il y a tout ce qu’elle nous apporte et ce que nous lui ajoutons…  qu’importe le musicien il faut de tout pour constituer un système solaire musical et nous rendre heureux sur toute la gamme Non ???

 


 

 


 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche