Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 05:47

 

 

AF8.jpg

 

"Le bonheur n’est pas un gros diamant, c’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées." Alphonse Karr

 

Le bonheur pour moi c’est aussi dormir alors en cette 15ème Journée Mondiale du Sommeil je ne pouvais pas rester dans mon lit sans faire un article …

Savez vous que l’on a constaté que la façon dont on s’alimente agit sur notre sommeil et réciproquement… conclusion pour mieux dormir comment faut il manger ??

Les chercheurs ont montré que la durée du sommeil postprandial, c'est-à-dire après le repas, dépend de la valeur calorique du repas ingéré. .. Riche en glucides il fait monter la glycémie, ce qui entraîne une sécrétion d'insuline, non seulement périphérique, mais aussi à l'intérieur du cerveau, connue pour favoriser le sommeil. Plus on mange, et plus on dort longtemps !

Michel Jouvet, s'est tout particulièrement intéressé aux mécanismes du sommeil et du rêve, a quant à lui montré en 2014 que l'ingestion d'aliments glucidiques augmentait la sérotonine cérébrale et entraînait l'augmentation de la durée du sommeil postprandial.
Les individus ayant un indice de masse corporelle élevé sont particulièrement sensibles à cet effet et que les prises alimentaires les endorment plus que les personnes normopondérales.

L'équipe du Pr Charles-Yannick Guezennec, du Service de santé des Armées, a pu montrer quant à elle qu’une alimentation riche en protéines a plutôt pour effet de diminuer la synthèse de sérotonine cérébrale et d'améliorer la vigilance. Le mécanisme serait le suivant : lorsqu’il y a une augmentation du taux circulant d'acides aminés branchés, qui sont des compétiteurs pour l'entrée du tryptophane, précurseur direct de la sérotonine dans le cerveau, cela diminue les taux de concentration de sérotonine cérébrale.

Lorsque l'on réduit le temps de sommeil, cela modifie les concentrations de certaines hormones qui commandent l'appétit. La production de leptine par les cellules adipeuses est diminuée alors que cette hormone favorise la satiété et augmente la dépense énergétique ; d'autre part, la production de ghréline, une hormone sécrétée par l'estomac, qui stimule l'appétit, est quant à elle augmentée. Ces deux modifications concomitantes ont pour effet de faire consommer davantage d'aliments glucidolipidiques, à fort apport énergétique. Hormis ces facteurs d'ordre physiologique, il faut aussi considérer les aspects psychologiques et émotionnels. Lorsque l'on dort mal, que l'on est en manque de sommeil, et que de ce fait on ressent de la somnolence dans la journée, on peut manger des aliments qui procurent des sensations intenses en bouche, et qui sont souvent riches en glucides et en lipides, pour se stimuler et se tenir éveillé. En effet, les aliments glucidiques procurent un « coup de fouet » dans un premier temps, avant de diminuer l’éveil. Un mauvais sommeil est aussi à l'origine de nombreuses pensées pénibles : on s'inquiète de ne pas pouvoir dormir, de ne pas être suffisamment en forme, de ne pas pouvoir travailler correctement, on se déprécie et on se critique. L'anxiété, la déprime, sont souvent les compagnons de l’insomniaque et génèrent bon nombre d'envies de manger émotionnelles.

Surtout, manger à sa faim et ce que l'on aime le matin, à midi, dans l'après-midi, et le soir. L'important est de manger avec plaisir ce dont on a envie au moment où on en a envie, et lorsqu’on a suffisamment d'appétit pour cela. Si l'on mange en faisant attention à son plaisir gustatif, on constate alors que, peu à peu, ce plaisir s'éteint : nous voilà parvenu au rassasiement gustatif. On s'en tiendra là pour l'aliment en question. Manger ainsi sur un mode intuitif, pour le plaisir de la bouche, conduit à consommer globalement des quantités satisfaisantes, correspondant à ses besoins physiques et émotionnels. On se sentira alors rassasié et réconforté, apaisé. On n'aura donc pas mangé en excès, ni insuffisamment, et le sommeil n'en sera pas altéré. 

Finalement, comment dormir, pour les personnes en excès pondéral, il y a de plus toute chance que manger ainsi conduise à perdre du poids et à se stabiliser à son poids d'équilibre. Mais pour pouvoir manger ainsi, mieux vaut ne pas avoir à affronter trop d’émotions pénibles, et un sommeil de bonne qualité y contribue pour une bonne part !

Il faudra respecter les grands principes de l'hygiène du sommeil : avoir des horaires réguliers, dormir de préférence dans une pièce dédiée, ne pas être gêné par la lumière ou le bruit, éviter tout ce qui pourrait nous exciter avant d'aller au lit, s'être mis dans le bon état d'esprit pour accueillir le sommeil, accepter de l’attendre patiemment.

En clair, manger et dormir ne sont-ils pas des plaisirs essentiels de l'existence ?

Des plaisirs renouvelés quotidiennement, que bien souvent on néglige…

Quel dommage ! Ce n'est que lorsque les choses se dérèglent que l'on prend conscience de ce que l'on a perdu. Et rétablir ces équilibres si précieux n’est pas chose si aisée…

 

 

Repost 0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 05:56

 

 

pouf.jpg

 

« Il est des rêves succulents épicés embaumant les effluves automnales, les senteurs printanières. Il est des mots qui font saliver les poètes en errance sur les dunes de sable de la Vie … Il est des moments de réjouissances qui donnent des couleurs arc-en-ciel aux mets du Bonheur ». Dr Ndongo MBAYE

 

C’est lundi vous le savez et comme chaque semaine on est pleine d’espoir et d’enthousiasme … surtout on est regonflé à bloc … vous allez me dire oui mais pourquoi ? et bien pour sculpter au quotidien notre corps de nana pardi …

Mais si c’est possible, j’ai quelques astuces simples, ni vu, ni connu, hop jt’embrouille …

 

Cela commence par la douche, on active sa circulation sanguine en terminant par un jet frais sur nos gambettes pour les tonifier…

Puis on passe au lavage des dents, on alterne : je sers les fesses à je lève la pointe des pieds… c’est facile à faire et c’est une petite séance abdo mine de rien !!!

Avant de s’habiller on se tartine de lait pour le corps ou d’une crème minceur, pour notre bidou on masse dans le sens des aiguilles d’une montre lentement et en appuyant légèrement, pour finir avec un petit (palper rouler)…

Comme tout le monde la journée est faite de mille et un pas sur le plat du bitume, chez vous, et dans l’escalier,  le plus sportif est d’en faire 10 000 pour en connaitre le nombre investissez dans un podomètre vous allez être surprise d’un nombre que fait vos petits petons !!! En vous tenant droite le plus souvent possible vos abdos diront merci comme votre dos d’ailleurs…

Faites une pause repas pour éviter les ballonnements et le bidou gonflé …

Une séance ménage se profile pas de panique elle peut se transformer en moment sportif… on se baisse, on se relève, on sert les abdos… 300 calories….

Le jardin assouplit aussi nos articulations, ôter les mauvaises herbes, ramasser, tondre la pelouse assouplit nos articulations, et surtout nous fait bruler de 300 à 460 calories pour une heure de jardinage …

Je n’oublie pas non plus le moment des courses, porter nos sacs blindés, nous tuent le dos mais nous fait des bras de déesse…

Alors aviez vous imaginé qu’une journée de nana pouvait être une vraie séance de sport … bon ce n’est pas tout ça mais j'ai du pain sur la planche et ça n'attend pas … bonne semaine à vous ...

 


 

 

Repost 0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 07:39

 

 

10523203_815816628495225_6833618393233138837_n.jpg

 

« Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l’air de pleurer de joie… » Paul

 

A partir de mars, la sève monte dans les arbres. C’est grâce à ce plasma végétal que les bourgeons vont éclore. Parce qu’il pousse dans des régions froides et sur des terrains pauvres, le bouleau produit une sève exceptionnellement riche en vitamines, antioxydants et oligoéléments. De quoi revitaliser l’arbre… comme notre organisme.en clair, la sève de bouleau fraîche est notre produit détox du printemps…

Conditionnée sous-vide et à l’abri de la lumière, la sève fraîchement récoltée est agréable à boire, car légèrement sucrée. Au fil des jours, elle subit une fermentation qui modifie son goût, qui se rapproche alors de celui du petit‑lait des yaourts.

Sa formulation unique (vitamine C, flavonoïdes, tanins, potassium, saponine et acides phénols) lui confère des propriétés à la fois drainantes, régénérantes et bien sur purifiantes… Le nettoyage des organes filtres –reins, pancréas et foie permet dapaiser les manifestations eczémateuses, les dartres, le psoriasis ou les dermites du cuir chevelu.

Si vous connaissez ces problèmes de peau, vous pouvez renforcer les effets de la cure interne en appliquant de la sève directement sur la peau ou en l’utilisant comme une lotion capillaire. Contrairement aux autres produits «détox» elle reminéralise tout l’organisme, convient donc aussi bien aux personnes en surpoids qu’aux sujets fatigués.

Pour un effet optimal, il est conseillé de suivre une cure de 3 semaines, au moment de la montée de la sève, à raison d’un verre chaque matin à jeun. Bien que moins bénéfique, une cure d’une semaine peut être envisagée, à raison de deux à trois verres par jour.

La sève de bouleau fraîche bio est disponible dans les magasins Holiste (Paris, Metz, Lyon) ou sur le site Sevedebouleaufraiche·com par contre, comptez environ 15, ou votre magasin bio préféré

Une fois extraite, la sève vivante préserve sa fraîcheur et ses propriétés pendant un mois, à condition d’être conservée au frais, dans son emballage. Une fois la récolte terminée, on peut la consommer pasteurisée, sous forme d’ampoules, avec un bénéfice moindre.

Petite explication : Le jus de bouleau est une décoction réalisée avec les feuilles de l’arbre bouillies, tandis que la sève est directement extraite du tronc delarbre. La sève peut être fraîche ou pasteurisée. Le jus est commercialisé sous sa forme pasteurisée (Weleda).  

Vous pouvez en consommer tout au long de l’année, particulièrement auprintemps, en cure «détox». Il suffit alors den ajouter 3à 4 cuillerées à soupe dans un litre deau et de siroter ce breuvage à petites gorgées, tout au long de la journée.

À l’automne, le jus de bouleau permet de préparer son corps pour l’hiver en nettoyant les reins. Il est aussi apprécié après les fêtes, une grippe intestinale ou une intoxication alimentaire, pendant deux ou trois jours, pour nettoyer et débarasser l’organisme de toxines diverses…

 

 


 

 

Repost 0
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 05:37

 

 

11025176_417809515060147_758882350143314356_n-copie-1.jpg

 

 

« Les mots naissent au bout de mes idées comme les feuilles au printemps, ils conjuguent les saisons de la couleur du temps, pour oublier les maux…»

 

Comme je vous l’avais dit hier je suis allée en Allemagne (magnifique moment de papotages, rires, et achats divers…)… on y trouve encore de l’herberisterie sans problème… mais une plante a retenu mon attention car je ne me souvenais pas de son nom…

La scutellaire est traditionnellement utilisée pour soulager la nervosité, les tics nerveux, ou encore l’insomnie. Cette action serait due aux nombreux flavonoïdes contenus dans la plante. Ils se fixeraient sur les mêmes récepteurs du cerveau que les benzodiazépines (= classe de médicaments utilisés dans le traitement de l’anxiété).

Dans une étude publiée en 2014 et réalisée sur 430 personnes anxieuses, les patients ont reçu pendant deux semaines 350 mg de scutellaire 3 fois par jour, puis un placebo pendant deux autres semaines. La prise de scutellaire a été associée à une meilleure humeur globale des participants par rapport au test placebo, et ce sans perte d’énergie, de vigilance ou de concentration. Cette plante pourrait donc être efficace dans le traitement de l’anxiété ou de la déprime.

Il n’existe à ce jour aucune contre-indication ou effets indésirables à l’utilisation de la scutellaire. En l’absence de données suffisantes sur la toxicité de la scutellaire, sa consommation est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Comment utiliser la scutellaire me direz vous maintenant ?

La scutellaire se consomme en infusion (1 à 2 g de scutellaire séchée infusées dans 250 mL d’eau bouillante pendant 3 à 5 minutes) à raison de 3 tasses par jour.

Elle peut aussi se consommer en capsules contenant 1 à 2 g de scutellaire, 3 fois par jour, ou en teinture-mère (2 à 5 mL 3 fois par jour)…

C’est toujours un plus à savoir, surtout que pour beaucoup d’entre nous les nuits sont souvent blanches … si vous testez, venez nous raconter !!!

 

 

 

Repost 0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 06:19

 

 

10502185_811599318910578_1640410559099755346_n.jpg

 

« Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le grand défaut, la caféine est faite pour celles dont la croyance est dans la crème et non dans la tasse !! » Claude Lelouch

 

Vous qui me suivez depuis longtemps vous le savez le matin il me faut au minimum deux cafés et voilà que je lis, la caféine a la réputation de faire maigrir quasi miraculeusement… Un grand nombre de produits dits amaigrissants vantent ce bienfait. Elle règne aussi dans les crèmes amincissantes.

Qu’en est-il exactement ? La réponse vient du bon sens.

Si la caféine faisait maigrir, il n’y aurait pas cette épidémie galopante d’obésité sur la planète étant donné les milliards de litres de boissons qui en contiennent (café, thé, colas et boissons énergisantes) et qui sont absorbées chaque jour sur tous les continents !

Toutes les buveuses de thé vert comme moi d’ailleurs… (thé vert, agrumes, cannelle je vous le conseille un régal) seraient minces comme des fils.

Personne ne ferait la course au régime miracle pour perdre quelques kilos.

La caféine augmente un peu notre thermogenèse, notre production de chaleur. Ce qui fait une toute petite dépense d’énergie supplémentaire. De l’ordre de 20 à 50 calories pour 200 mg de caféine, ce qui est ridicule !

In vitro, c’est-à-dire lors d’expériences de laboratoire dans des éprouvettes, la caféine a montré qu’elle pouvait agir sur les adipocytes, les cellules graisseuses, en stimulant leur métabolisme.

Mais cela n’a pas encore été démontré in vivo, c’est-à-dire chez les humains.

Et, même si c’est une toute petite molécule, la caféine peut difficilement traverser la peau pour atteindre les adipocytes qui sont stockés sous elle et les faire disparaître comme par enchantement... Je suis désolée de casser le mythe et cette croyance ... les labos vont me maudire mais ils s'en remettront j'en suis certaine !!!

Je vous laisse mon café commence à refroidir ...

 


 

 


 

 

Repost 0
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 06:39

 

 

11006385_674427179335445_8048330778978684948_n.jpg

 

« La modernité ce n’est pas d’aller plus vite, c’est d’avancer avec plus de sagesse… » Luca Giunti

 

Évidemment, amandes et pistaches sont idéales pour un apéritif. Mais aussi pour couper une fringale matinale quand votre petit déjeuner a été insuffisant, ou bien avant le dîner quand vous rentrez affamé(e) à la maison à 17 ou 18h...

Mais… préférez toujours les pistaches et les amandes qui ne sont pas salées. Sinon vous risquez alors de trop en consommer vu que le sel est un excitant de l’appétit…

Parce que les fruits secs sont excellents pour votre santé !

Qu’y a-t-il donc dans les pistaches et les amandes, ces fruits secs les plus faciles à consommer, pour qu’elles soient ainsi bénéfiques ?

Des oléagineux vous apporteront des acides gras essentiels Omega-3 et des phytostérols qui augmentent le bon cholestérol et font diminuer le mauvais (LDL).  S'il est vrai qu'ils apportent beaucoup de calories, ils ont l'avantage d'avoir une haute densité nutritionnelle. En clair, une petite quantité d'oléagineux apporte à l’organisme une quantité intéressante de graisses insaturées (les « bonnes » graisses) mais aussi de protéines végétales, ce qui les rend particulièrement intéressants dans le cadre d'un régime …

Des fibres qui vont faire plaisir à votre intestin (surtout si vous avez tendance à la constipation !).

Plein de sels minéraux de toutes sortes, en particulier du magnésium dont vous avez une fâcheuse tendance à manquer. Et aussi des vitamines du groupe B et de la vitamine E.

Bon… ces fruits secs sont gras et c’est ce qui vous retient d’en croquer par crainte de grossir ?

En fait, il n’en est rien, différentes études l’ont prouvé.

Si vous en croquez 30 à 40 g par jour, vous ne courrez aucun risque. Bien au contraire, car ces fruits secs, du fait que vous êtes obligé(e) de bien les mâcher pour pouvoir les avaler vous apportent de la satiété…

Autrement dit, les fruits secs vous coupent l’appétit… youpi en voilà une super nouvelle …

 

 

 

Repost 0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 06:48

 

 

10968562_1006099226084981_2621057004884200438_n.jpg

 

« Aphrodisiaque tel est ton nom, le pouvoir que tu as sur Moi est aphrodisiaque… » Jacques Domien

 

Quand on parle de plantes aphrodisiaques on peut parler du gingembre mais aussi du céleri, qui a, à juste titre, la réputation d’être une plante « chaude ». Mais pas quand il est noyé dans l’abominable sauce rémoulade actuelle ! 

Le céleri se nomme aussi Ache odorante et un de ses surnoms, à cause de la forme de ses branches, est « pénis végétal » ça ne s’invente pas !!

Il a été longtemps cultivé comme plante médicinale avant de devenir cette plante condimentaire, le céleri branche, que nous utilisons quotidiennement ou très souvent dans la soupe ou le pot au feu. Tandis que le céleri rave, lui, est cultivé pour sa racine charnue et ronde à souhait.

Dans le passé, on disait : « L’ache de tous maux détache » ou encore « Le céleri rend la forme aux vieux maris » et enfin : « Si la femme savait ce que le céleri vaut à l’homme, elle en irait chercher jusqu’à Rome » !

Mais le céleri rémoulade que vous trouvez chez tous les traiteurs est abominablement lourd pour cause de trop de mayonnaise. Et pour cela souvent difficile à digérer, donc tout le contraire d’un aphrodisiaque… acheter une boule de céleri, râper, et faire une sauce vinaigrette avec de l’ail, échalottes, persil, ciboulette… régalez vous à table … au lit …

 

 

Repost 0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 06:28

 

 

10988296_671426882968808_6276506990395555794_n.jpg

 

« Le sexe est devenu le dernier snobisme, celui auquel chacun doit souscrire sous peine de mort sociale. »  Jérôme Garcin

Tous ces ptits snobismes qui envahissent les blogs culinaires, les tables du resto du coin, les diners de nos cop’s nous font plus soupirer que saliver … ces dernières tendances qu’en pensez vous ??

Les graines de chia vous connaissez ?? Étant entendu qu’elles ont des vertus nutritionnelles reconnues (oméga 3, antioxydant, fibres…) mais bon, côté goût ça ne nous transporte pas au paradis… Humidifiées elles forment un « gloubiboulga » gluant bien peu appétissant… Heureusement elles s’utilisent pour donner du liant à nos crackers préférés !!!

Il y a aussi le « Sans gluten » j’en ai déjà parlé dans un article mais la traque est déclarée dans les céréales, les pâtes, le pain, mais dans le poulet, les haricots verts c’est quoi l’exploit et le but surtout !! nous faire flipper ??? !!!

La touche florale est aussi en vogue … avec la fleur de sureau vous ne le saviez pas … originaire des Alpes on la trouve en sirop, en liqueur et on l’utilise dans un dessert pour faire chic comme dans la panna cotta ou pour préparer un cocktail à l’apéritif …

A chaque coin de rue on découvre un bar à trucs : bar à jus bio, bar à soupes, bar à macarons, bar à bières que restera t’il une fois passé l’effet de mode ??

Vous avez aussi les cop’s ou les blogs qui achètent le bœuf charolais car c’est le top du top, les œufs bio plein air, plein champs… le sel de chez Truc & Machin se fournir dans de grandes maisons ou de grands éleveurs c’est bien, pourquoi pas, mais pas la peine d’en faire l’étalage… mon petit boucher ou ma maraichère du marché ont aussi de très bons produits et je ne fais pas la pub à part le bouche à oreille en catimini car ils produisent pour les connaisseurs pas pour ceux qui veulent en mettre plein la vue !!!

 

 

 

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 06:11

 

 

10377011_671678146277015_2268437989892501818_n.jpg

 

« Quand prendre une cuillerée de bonne humeur donne la pêche c’est un non à la maussaderie » Jean d’Ormesson

 

Si l’on pouvait chaque matin se servir et avaler une cuillère de bonne humeur ça serait le top non !!! En ces temps difficiles d’hiver et autres mauvaises nouvelles on aimerait pouvoir le faire, déguster, l’acheter en pot pour le plus grand nombre … car forcément l’on croise des personnes de mauvaise humeur…

Une chose est certaine les aliments nous apportent ce qu’il faut pour influencer notre humeur dans le bon sens… la belle affaire de sérotonine, glucides, trytophane et vitamine C…

On entend à la radio le yoyo de l’anticyclone des Açores, la crise qui n’en finit pas, toutes les raisons du monde pour ne pas être de bonne humeur…

On peut toujours POSITIVER, selon la formule à la mode, pas toujours évident on le sait bien !!

Alors si l’on choisissait des aliments pour combler l’insuffisance de certains éléments nutritionnels…

 

Indispensables, les poissons gras ! Non seulement parce qu'ils fournissent du tryptophane mais aussi des Omega 3. Et ceux-ci favorisent le boulot de la sérotonine dans nos cellules nerveuses.

Les fumeurs sous oméga-3 ont spontanément réduit leur nombre de cigarettes en fumant en moyenne deux cigarettes de moins par jour, soit une réduction de 11% en 30 jours. Conclusion : les oméga-3 diminuent les besoins en nicotine, effet qui pourrait être utilisé comme aide au sevrage.

Mais les Omega 3, il y en a aussi dans les graines de lin. Et avec du pain aux graines de lin que l'on trouve partout maintenant, on fait coup double : glucides et Omega 3 !

La mâche, les épinards et le chou contiennent aussi des Omega 3. Et quand vous achetez des œufs, choisissez  ceux qui sont estampillés "Bleu-Blanc-Cœur" : les poules ont été nourries avec des graines de lin, de colza, de la luzerne de façon à ce que leurs œufs en soient bien pourvus. Là aussi, vous ferez coup double : tryptophane et Omega 3…

Le chocolat contient aussi du tryptophane, des glucides - participant ainsi à la formation de la sérotonine - et toutes sortes d'autres molécules dont on ne cesse de vanter les bienfaits même si ceux-ci sont parfois contestés.

Peu importe, un morceau de chocolat noir, c'est BON, cela fait plaisir. Et c'est l'essentielle vertu du chocolat. Mais savourez-le lentement, laissez-le fondre doucement dans votre bouche, laissez-le se coller dans votre palais et sur votre langue, c'est ainsi qu'il vous délivrera tous ses bienfaits…

Les glucides, vous connaissez. Mais le tryptophane ? C'est un acide aminé (un composant des protéines) qui n'est pas souvent sur la sellette. Il est pourtant terriblement important car il est le précurseur de la sérotonine.

Celle-ci est un neuromédiateur, une molécule qui court de neurone en neurone dans votre cerveau et qui y joue un tas de rôles dont celui d'influencer l'humeur.

Pour fabriquer cette précieuse sérotonine, c'est compliqué : il faut à la fois du tryptophane et des glucides car celui-ci ne se transforme en celle-ci qu'avec l'aide de ceux-la !

Mais pas n'importe quels glucides, pas ceux des produits et des boissons sucrés qui passent rapidement dans votre sang et qui ont l'effet contraire.

Il faut des bons glucides complexes …

Conclusion pour cultiver l’« Happy Day » d’une poignée de bonne humeur il faut choisir de bons aliments dès le petit déjeuner et saupoudrer de chocolat en voilà une bonne idée hein !!!

 

 

Repost 0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 06:27

 

 

10959614_807353469335163_3901280679208315531_n.jpg

 

 

« S’aimer soi-même c’est être assuré d’être aimé pour la vie en toute gourmandise... »

 

Voilà une étude qui devrait vous plaire … au moins pour l’idée même si elle est quelque peu farfelue… afin d’amorcer l’amincissement il faut prendre son dessert en premier lors du déjeuner…

C’est la conclusion de cette étude : manger du sucré en entrée diminue la quantité de nourriture absorbée pendant le repas… Lorsqu’on prend son dessert d’abord, une protéine signale au cerveau que la dose de sucre dont il avait besoin a bien été ingérée…

Du coup, il en déduit que l’on est rassasié et on mange moins… je n’ai pas encore testé mais la gourmande que je suis veux bien commencer par le dessert… par contre l’étude ne dit pas quelle gourmandise choisir pour ce nouveau régime… on se doute bien qu’un chou à la crème, une part de gateau chocolat sont contre indiqués, mais l'on trouve un tas de recettes "dessert" light et super bonnes … !!!

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche