Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 05:25

 

 

ed32410b1b7f0431e32307d76d9c4e31f5663f25.jpg

 

« La prochaine fois que vous serez dans la lune ne vous obligez pas à redescendre, laisser votre esprit flotter et réver… »

 

Combien de fois durant l’année, durant les semaines, les heures qui viennent de s’écouler avons-nous été tenté de pester contre quelqu’un qui nous exhortait à ralentir, à nous détendre, à faire une pause quoi !!! Hier souci avec mon véhicule il n’y a pas un an que je l’ai et bien sur il n’est plus sous garantie…

Pourtant on me souffle qu’il faut laisser notre esprit vagabonder, nos pensées aller où elles ont envie et nos pas nous porter où bon leur semble en ce printemps, l’instant peut être très enrichissant…

Cette attitude positive valorise les heures à notre dispostion, les minutes que l’on ne s’accorde rien qu’à nous …

Elle nous permet également de nous mettre en valeur par l’usage singulier que nous choisirons de faire ce précieux capital temps !

Je vais rendre un petit hommage bien dérisoire mais important à notre ami « Chronos » qui n’est pas un mauvais bougre si on sait le gérer … il propose et finalement nous décidons ce que nous voulons vraiment…

N’oublions pas que nous formons un merveilleux tandem à vie avec Lui … le temps et Nous, grande histoire d’amour non ! Autant que la cohabitation tourne à l’art de vivre Zen ou au moins essayer de temps en temps …

La fuite en avant ou défilé des heures qui nous glissent entre les doigts, pour ne pas combattre ou pour se protéger…

Peut être pouvons nous concéder au temps le droit de s’écouler… ambition prudente, hommage à la puissante chronologie en toute lucidité…

Même si les événements savent se rappeler à notre bon souvenir en semant des embuches, quelques soucis, et diverses contrariétés …demain est un jour nouveau et cette ligne d’horizon nous prédispose à mettre les choses en perspective, et finalement qu’est ce que ces quelques déconvenues à l’échelle du Temps avec un grand T !...

 

 

 

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 06:16

 

 

156412_202089653333370_188840010_n.jpg

 

" Le vrai bonheur ne se conjugue ni avec le verbe avoir, ni avec le verbe être, ni avec le verbe pouvoir, ni avec le verbe vouloir... Le vrai bonheur se conjugue avec le verbe rendre.

Rendre heureux : rendre le charme donné, rendre l'âme et renaître altéré, accueillir les autres en soi-même et plonger dans des hospitalités de liesses et de réconforts." Vincent Cespedes

 

 


Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 06:01

 

 

P1000420

 

 

« Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait ce que pour donner l’exemple… » Jacques Prévert

Il y a ceux qui gardent les acquis pour eux et ceux qui passent le relais… Rétention d’un côté, fluidité de l’autre… Savoir être et savoir faire ailleurs, autrement… Les souvenirs restent et laissent une trace dans les esprits et les cœurs…

Je ne veux pas passer à côté d’instant, ni prendre la vie pour acquise, entendre sans écouter, trouver normal que l’eau du doubs coule depuis des décennies ou que le soleil se lève à l’Est comme tous les jours …

Croyez-vous que l’émerveillement s’essouffle au fil du temps ???? Cette aptitude qui nous est propre est précieuse… nous n’attendons pas les Grands bonheurs pour être heureux et c’est tant mieux …

Ne pas se sentir blasé de tout, ne plus nous étonner d’un rien… si nous ne restons pas attentif au vrombrissement des êtres et des choses autour de nous, nous ne parviendrons pas à distinguer ce qui pointe son ptit bout de nez et pourrait bien nous subjuguer, nous impressionner…

Comment réussirons nous à laisser émerger l’inédit de l’instant présent si notre espace vital est saturé de mauvaises ondes, d’idées moroses… Laissons advenir … laissons germer cette idée de renouveau, laissons nous surprendre, pourquoi pas : noter ce qui nous traverse l’esprit sur un petit cahier cela prendra sens avec de tous petits riens qui feront un demain un peu plus merveilleux qui sait !!!

Ne faut-il pas y croire … Autant de manières d’habiter le temps à l’aune de notre expérience de vie …

 


 

 

Repost 0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 05:58

 

10003434_474119072687995_1952241698_n.jpg

 

 

« Profite de l’instant présent, cultive l’ici et maintenant, soit attentif aux ressentis inédits, observe tout simplement … »

 Une expression qui en énerve plus d’un ou une… comme si nous avions le temps de décliner « carpe diem » sur tous les tons 24h/24 … Avec ce qui nous attend chaque jour à la maison ou au travail c’est presque impensable non !!!

Et si nous découvrions que l’Ici et Maintenant n’est pas un luxe de « bobos » mais une respiration pour être véritablement présent à ce que nous faisons, à ce que nous vivons…

Habiter l’instant, cesser de penser au rendez-vous de cette après midi, écouter une voisine et se souvenir au cours de la conversation qu’il faut appeler d’urgence le dentiste pour la ptite dernière…

L’Ici et Maintenant, c’est donner de la densité à chaque seconde, l’exploiter au mieux pour tirer parti de ce que nous ressentons et de ce qui se passe dans notre environnement…

 

Bon lundi à vous bonne semaine bisoux Doubs ...

 

 


 

 

Repost 0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 07:26

 

 

1920180_475239269242642_2069546380_n.jpg

 

 

« Comment supporter les petits monstres des autres … juste en restant sur une ile déserte !!! » Robinson

 

Bruits envahissants, nuisances sonores voilà un samedi après midi dans nombre de commerces et je ne sais pas vous mais je ne supporte pas les bambins mal élevés qui hurlent à chaque pas !!! Envie de donner mon avis courroucé et pourtant je ne suis pas du genre violente ni physique ni verbal…

Supporter aussi les dialogues de sourds et malentendus, incompréhension, maladresses diverses, je crois qu’il nous faut travailler notre sens de l’écoute … Acte volontaire, elle devient dès lors une compétence exceptionnelle…

On la recherche, on l’appelle de tous nos vœux avec nos êtres chers à notre cœur et parmi nos relations amicales…

Savoir écouter demande bien évidemment une disponibilité d’esprit et une ouverture dans notre Agenda de l’année pour accueillir le dialogue et la parole de l’autre…

Vous allez me dire comment être attentif à quelqu’un ou quelqu’une entre deux portes, deux rendez vous ???

Et si on s’accordait le temps de répérer et répéter ce qui n’est pas dit, que le dialogue s’installe à nouveau, que la parole soit constructive…

Calmer le rythme de la vie permet de se comprendre et d’agir en conséquence …

N’oubliez pas aujourd’hui des hommes et des femmes surtout ce sont battus pour notre droit de vote …

 

 

Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 06:46

 

 

10001529_475192959247273_827691598_n.jpg

 

« L’amour est plus fort que tout, l’amour est partout où tu regardes, à toi d’ouvrir les yeux… »

Cela va peut-être  surprendre mais l’échec n’est qu’une illusion. Personne n’échoue jamais. Tout ce que l’on fait produit un résultat.

Si vous essayez d’apprendre comment attraper un ballon, que quelqu’un lance et que vous le laissez tomber, vous n’avez pas échoué. Vous avez simplement produit un résultat.

La vraie question est que faites-vous avec les résultats que vous produisez. Est-ce que vous vous en allez en gémissant parce que vous croyez avoir échoué ou bien est-ce que vous vous dites : «Lance-le encore une fois» jusqu’à ce que, finalement, vous sachiez attraper un ballon ?

L’échec est un jugement. Ce n’est qu’une opinion. Elle provient de nos craintes qui peuvent être éliminées par l’amour.

L’amour pour vous-même. L’amour pour ce que l’on fait chaque jour... L'amour pour ce que l'on dit... L’amour pour le printemps qui fait changer la nature...

Lorsque vous avez l’amour en vous, la peur ne peut pas survivre...

Pensez au message de ces anciens sages : «La peur a frappé à la porte. L’amour a ouvert la porte et il n’y avait personne où était il ??».

 

Sur cette positive attitude je vous souhaite un bon samedi même s'il pleut la mer du ciel il fait beau dans nos coeurs ... bisoux Doubs ... des tas de choses à faire ce matin ... direction Labo pour la Puce (vérification annuelle) ... puis quelques courses ben oui il faut tout de même manger... puis un petit tour à la porte ouverte du namoureux ... et retour bien au chaud à la maison ...

 

 


 

 

 

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 06:34

 

 

10007417_674681089260057_1157978278_n.jpg

 

 

Tout changer,

 

C'est comme si je n'y étais pas.
J'essaie de discuter,
C'est comme si je ne l'intéressais pas.

Être en chaire et en os et pourtant
Ne réveiller aucun sens qui abrite ce corps de mon cher et tendre,
Est chaque jour une déception.
On dit tous qu'il faut vivre chaque instant. 

Je me sens si invisible,
Aussi transparente que les larmes qui coulent quand je pleure.
Je me sens si incomprise,
C'est dur d'avoir quelqu'un et se sentir aussi seule. 

La solitude m'effraye,
Mais elle me rattrape jour après jour. 
J'appelle à l'aide,
Mais tout le monde est sourd.

La vie parfois n'est pas un cadeau,
Mais un jour je m'en irai
Et là sans doute je dirai, 
Enfin je ne suis plus un fardeau.
Ma place je l'ai trouvée et j'y resterai.

Faucea.

 

 

 

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 06:15

 

 

maacarons-en-fete.jpg

 

« Les recettes de macarons sont comme les fleurs aux printemps elles fleurissent dans l’esprit de chaque patissière pour ravir petits et grands et surtout nos papilles… »

 

Je suis certaine de ne pas être la seule à aimer les macarons à la maison c’est surtout le péché mignon de ma grande !

Saviez-vous qu'il existait une fête du macaron ? Chaque année, le chef Pierre Hermé met un point d'honneur à ce que le macaron soit fêté dignement avec le jour du macaron.

L'occasion de se pencher sur cette fête un peu particulière, mais pas sans intérêt !

Chaque année, le 20 mars, les macarons sont en fête dans toute la France avec le jour du macaron.

Ainsi, pendant toute la journée du 20 mars 2014, les pâtissiers des relais desserts accueilleront les gourmands et gourmandes pour déguster un macaron - fait maison - gratuit sur place.

Les petits et grands amateurs seront invités, en échange, à faire un don du montant de leur choix qui reviendra à l'association « Vaincre la mucoviscidose ».

Un bon plan gourmandise à vocation solidaire, moi je suis d’accord et je signe tout de suite... avec un café ou un thé ou une boisson fraiche un petit régal à consommer (allez) sans modération .......

 

Et vous ? Si vous voulez en profiter, consultez les adresses qui participeront à cette opération solidaire avec le lien ci-après : Adresse des relais desserts

 

J'espère que vous aimez cette idée ... bonne gourmandise et bisoux doubs en cette belle journée printanière ensoleillé à souhait (divers) !!

 

1013399_700813113297262_1064027938_n.jpg

 

 

 

 

 


 

 


 


Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 06:50

 

 

1377023_203932249779281_2124199007_n.jpg

 

 « Notre tempérament définit ce que nous mangeons » Hippocrate.

 

Colérique, sanguin, flegmatique ou mélancolique, découvrez comment vous alimenter en fonction de votre caractère…

Il y a déjà 2.500 ans, Hippocrate nous enseignait que nous pouvions nous alimenter en fonction de l’un de nos 4 tempéraments : le colérique, le sanguin, le flegmatique et le mélancolique.

Étant donné que les 4 éléments que sont le feu, l’eau, la terre et l’air sont présents dans tous les aliments, et que les 4 tempéraments sont reliés à l’un de ces 4 éléments, il est logique qu’il y ait une alimentation qui se rapproche de chacun d’eux.

Notre tempérament, c’est notre façon de réagir en fonction des diverses situations que nous rencontrons dans nos vies. On vous insulte, quelle est votre première réaction ? Vous rencontrez un conflit avec un de vos collègues ? Comment réagissez-vous ? Les tempéraments nous aident à mieux nous connaître dans le feu de l’action. Et il existe pour chacun d’eux une façon de manger pour mieux nous accompagner au quotidien.

Voici les 4 tempéraments et leur élément correspondant

Le tempérament sanguin, relié à l’élément air

Ouvert d’esprit, sensible, vous êtes quelqu’un de social qui extériorise souvent ses réactions (avec des gestes, en parlant beaucoup, par exemple.)
Vous avez tendance à vous disperser et manquez d’équilibre.
Il est relié à l’élément air, d’où cet aspect "volatile".

Le tempérament colérique, relié à l’élément feu

Vous avez tendance à vous confronter aux autres. Courageux et déterminé, vous avez un côté leader, et aimez agir librement, parfois seul.
Vous pouvez être agressif, ou trop dirigiste, du fait d’un manque de maîtrise de ce feu.

Le tempérament flegmatique, relié à l’élément eau

Plus introverti que les deux premiers, vous favorisez les liens avec les autres. Vous êtes un bon observateur et aimez instaurer un esprit d’équipe.
Mais vous êtes parfois trop sensible et trop dépendant d’autrui, voire un peu paresseux...

Le tempérament mélancolique, relié à l’élément terre

Vous pouvez paraître un peu froid au premier abord, limite renfermé. Vous analysez beaucoup les choses, et savez prendre du recul et rester concentré même si les situations sont difficiles autour de vous. 
Parfois solitaire, vous pouvez être trop rigide dans votre façon de penser, voire un peu morose.

 

Pour mieux saisir l’un de vos 4 tempéraments, sachez que Colérique s'oppose à Flegmatique, Mélancolique à Sanguin.

Puis demandez-vous : quel tempérament j’exprime le moins en situation dans ma vie ? Sur ce schéma, vous pouvez nommer votre tempérament mineur, le votre serait alors celui situé à l’opposé. 

Autre technique pour reconnaître votre tempérament dominant. Face à un conflit, comment avez-vous tendance à réagir ?

Le colérique aura tendance à se battre, à vouloir prendre le dessus, à avoir le dernier mot face à l’autre.

Le sanguin voudra fuir, éviter à tout prix le problème, par peur ou par manque de résistance face aux retours négatifs.

Le flegmatique ignorera le problème… Un problème ? Quel problème ? La vie c’est "peace" :)

Le mélancolique résistera, endurera même le choc et traversera l’épreuve en transformant les choses en lui… ou en les refoulant !

 

Comment manger en fonction de son tempérament ? 

Dès lors, que puis-je manger en fonction de mon tempérament dominant, relié à un élément présent dans les aliments ?

Sachant que les 4 tempéraments sont tous présents en chacun de nous, et que nos réactions évoluent tout au long de notre vie…

Vous êtes sanguin
Le sanguin, très "air" devra trouver de la stabilité dans sa vie, en rythmant bien l’heure de prise de ses repas par exemple, pour lui éviter de se disperser. Les céréales et les légumineuses, avec une dominante d’élément terre peuvent lui apporter une digestion plus longue durant la journée, pour s’appuyer sur ces réserves. Attention à la prise de sucre ! Un tempérament sanguin aura tendance à brûler beaucoup de calories, et donc à chercher de l’énergie dans la prise d’aliments sucrés, ce qui augmente la glycémie du corps, et peut exciter davantage notre ami… 

Vous êtes colérique
Le colérique aura tendance à chercher des aliments "feu" pour lui apporter la grande énergie dont il a besoin. Ce sont parfois de bons mangeurs de viande, d’où l’intérêt parfois de favoriser des aliments végétariens, comme les fruits et les légumes, très "eau" pour les tempérer (l’eau tempère le feu !)

Vous êtes mélancolique
Le mélancolique peut structurer ses repas à heures régulières pour lui donner la stabilité dont il a besoin, mais que cela ne lui empêche pas de boire un bon verre de vin de temps en temps, histoire de décompresser ! Plus que la nourriture, le tout est de savoir s’aérer l’esprit (sorties culturelles, repas entre amis, etc.)

Vous êtes flegmatique
Le flegmatique qui a tendance à se diluer avec les autres pourra se renforcer en mangeant de la viande de temps en temps, ce qui lui donnera du tonus, ou en prenant quelques vitamines pour ne pas trop qu’il s’endorme… Boostez-vous si besoin, ou mangez des légumes si ça vous fait du bien ! 

 

 

J’espère que vous vous êtes retrouvés franchement quel tempérament !!! Si je m’auto-analyse je dirais que je suis un brin mélancolique ! Mais après une nuit avec si peu de sommeil je pourrais être un peu colérique !!!...

 


 

 


Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 06:24

 

 

1975148_548396628607185_1330832837_n.jpg

 

« La démarche instincto est une démarche spirituelle parce qu'elle répond à l'exigeance d'agonie du désir, à l'exigeance de joie intérieure et à l'exigeance d'ouverture au monde. » Denis Peyrat

 

Voilà qu’à nouveau l’on entend parler  de L'Instinctothérapie et dans des circonstances dramatiques et critiques par les nutritionnistes …au départ on promet mont et merveilles et ça semble fabuleux et ensuite …  je vous explique et vous laisse juge sur le principe car mine de rien ils n'ont rien inventé ou presque [on essaie tant bien que mal de manger sain]… l’instinctothérapie constitue ainsi soi-disant une nouvelle forme de gastronomie, beaucoup plus gratifiante à long terme que la gastronomie traditionnelle, et qui présente l'avantage d'être en même temps la plus efficace des thérapeutiques de terrain.

Cet instinct alimentaire s'exprime par des modifications dans la perception des odeurs et des goûts. Tout aliment, pourvu qu'il soit consommé sous sa forme naturelle, produit des impressions tantôt agréables, tantôt désagréables, et les faits montrent que ces variations correspondent exactement aux variations des besoins du corps. Il devient ainsi possible de découvrir jour après jour, par le simple jeu du plaisir, les aliments qui agiront comme de véritables médicaments, et qui permettront à chacun de trouver, en fonction de ses potentialités particulières, le chemin le plus court vers la santé.

De plus, au fur et à mesure que l'organisme se débarrasse des surcharges et qu'il élimine les toxines apportées par la nourriture dénaturée, les besoins se font plus clairs et les appels instinctifs plus puissants. Le plaisir que l'on ressent à l'ingestion des aliments naturels atteint alors un niveau qui dépasse de loin les effets que l'on peut obtenir avec les artifices culinaires.

L'absence de toute dénaturation culinaire permet d'éviter l'intoxication due aux réactions chimiques provoquées par l'action de la chaleur sur les aliments soumis à la cuisson. Ces substances parasites sont connues aujourd'hui pour être toxiques, cancérigènes et perturbatrices du système nerveux. La désintoxication qui se produit grâce à l'Instinctothérapie permet d'échapper rapidement à toute une série de troubles: fatigue, obésité, troubles digestifs, odeurs corporelles, douleurs menstruelles, stress, insomnies, hypertension, cholestérol, irritabilite, timidité, schizophrénie, etc...

La normalisation du travail digestif permet d'éviter également la pénétration de substances étrangères comme les protéines du lait, de la viande cuite et autres antigènes alimentaires qui perturbent généralement le système immunologique. Ainsi, I'lnstinctothérapie ouvre également la voie à la guérison des maladies infectieuses, parasitaires, cancéreuses, allergiques, et auto-immunes, en association éventuelle avec les thérapeutiques classiques ou parallèles.

Les changements profonds qui interviennent sur le plan neurophysiologique, même chez l'individu réputé normal, rétablissent spontanément un équilibre psychique tel que les différentes pulsions instinctives (en particulier la sexualité) reprennent leurs fonctions originelles, qui s'avèrent converger vers une évolution spirituelle authentique.

Ce n'est pas un régime ni un artifice thérapeutique: c'est la liberté totale du plaisir face à tous les aliments que nous offre la nature !


Dans la pratique, les repas sont constitués d'aliments « originels », c'est-à-dire crus et non assaisonnés ni mélangés, choisis et dosés suivant les variations des perceptions de l'odorat, du goût et de la réplétion. La règle principale est celle du plaisir, l'aliment le meilleur à l'état naturel étant censé apporter les éléments les mieux adaptés aux besoins de l'organisme. Sont exclus le lait animal et certaines céréales, considérés comme trop récents dans l'histoire de l'alimentation pour avoir donné lieu à une adaptation génétique suffisante. L’absence de réactions chimiques culinaires devrait par ailleurs éviter la pénétration et l'accumulation de molécules dénaturées susceptibles de favoriser diverses pathologies.

La pratique de l'Instinctothérapie se distingue du crudivorisme par l'absence de préparation des aliments et par l'attention prêtée aux indications des sens. Elle se distingue également du végétalisme ou du végétarisme par le fait qu’elle n’exclut par principe aucune classe d’aliment. Les limitations concernent tous les aliments « récents » dans l’histoire de la nutrition (depuis la période du Néolithique) comme les céréales, laitages ainsi que la cuisson et les apprêts, les aliments devant être mangés séparément. Les aliments utilisés comprennent tous les fruits, les légumes et autres végétaux comestibles, les oléagineux et protéagineux, le miel, le pollen, les œufs, les poissons et fruits de mer, les viandes, de préférence le gibier, les algues, voire les insectes, les herbes et plantes aromatiques ou médicinales. La casse (cassia fistula) peut être testée régulièrement de manière à régulariser le transit intestinal. Le principe général est la recherche du plaisir maximum, censé correspondre à une réponse optimale aux besoins et potentialités de l'organisme. Considérant que les préparations culinaires peuvent rendre agréables au palais des aliments répulsifs (dégoût) à l'état brut, cette « loi du plaisir » ne devrait être fiable que face à des aliments « originels », consommés bruts, au contact desquels se serait élaboré le génome de l´espèce.

Ces théories sont très controversées et généralement remises en cause par nombre de médecins car « Il n'existe pas d'études cliniques » le plus grave est qu’il y a de plus en plus d’adeptes et que certaines personnes ont payé cher les conséquences en perdant la vie …

 « Ce qui meut les instinctos n'est pas la logique, mais l'envie de croire en ce mode "du manger cru". À l'instar des intégristes, qui aspirent au "salut spirituel" en se ficelant de contraintes, les instinctos cherchent le "salut physique" dans une dictature alimentaire dédiée à une mythique "nature" déifiée comme fondamentalement "bonne". »

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Beauté à tous prix
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche