Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 05:57

 

 

10351649_720265221377322_8128134562560202996_n.jpg

 

« Aimer s’assume chaque jour à travers les mille incidents de la vie quotidienne. Rien n’est donné définitivement, tout se conquiert toujours de nouveau. Apprendre à aimer est une occupation constante. » Jeanine Solotareff

Ni le bonheur, ni l’amour, (ni l'amitié) ne sont acquis une bonne fois pour toutes. Ils fleurissent et se fanent au gré du temps et sont soumis aux caprices de notre réalité… il faut parfois du temps pour savoir ce qu’aimer veut dire … il faut aussi de la patience pour enfin pouvoir le dire et surtout vouloir … aimer c’est accepter les imperfections de l’autre, aller au-delà des tracasseries quotidiennes qui peuvent égratigner ce que l’on voudrait parfait, fusionnel et irréprochable enfin !! Tous les jours nous offrons un brin à l’autre, une petite part de notre espace en faisant jardin commun, il arrive que l’on trébuche sur un caillou mais chaque nid de poule permet d’assaisonner la vie …

 

 


 

 

Repost 0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 05:57

 

 

10526108_643722559058250_7787104933042270651_n.jpg

 

« Il y a toujours un petit coin de bonheur et je vais partir à sa recherche… »

 

Je devrais dire ouf enfin le week end et surtout samedi mais quand j’y pense pour moi c’est tous les jours week end et ça commence à me gonfler …

Je sais je ne suis pas la seule dans la même situation et je ne devrais pas me plaindre, j’ai un toit, de quoi faire de bons petits plats à ceux que j’aime, je peux profiter de ma terrasse dès que le soleil pointe son nez pour bouquiner, faire de l’art thérapie, je peux aller me promener et ramasser des pommes, des champignons, blablater des heures avec mes copines, le mardi je peux prendre mon temps au marché … mais là et bien croyez le ou pas je voudrais le stress du boulot, le stress du réveil le matin, le stress d’un dossier épineux à régler …

Bon j’arrête mes jérémiades c’est samedi et j’ai tout de même des choses à faire ce soir nous fêtons l’anniversaire de la Puce …

Je vous envoie des bisoux Doubs en espérons que le brouillard se lève et laisse place au soleil …

 

 

Repost 0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 04:54

 

 

1653267_666545996726186_695827501_n.jpg

 

« La patience est une fleur qui ne pousse pas dans tous les jardins… » John Eywood

 

J’ai très souvent eu la chance de travailler avec des plantes proches de mon bureau … et même une petite sur mon bureau … mais je ne savais pas qu’en fait j’augmentais ma productivité …

Des chercheurs ont observé des gains de productivité et un bien-être accru chez les salariés travaillant dans des bureaux agrémentés de végétaux.
Ce sont les conclusions d'une étude publiée dans Journal of Experimental Psychology.

Ses auteurs se sont penchés pendant plusieurs mois sur les effets des plantes au bureau.

Le résultat est éloquent :

"Il suffit d'enrichir un bureau jusque-là spartiate avec des plantes pour accroître la productivité de 15 %", rapporte Marlon Nieuwenhuis, chercheuse en psychologie à l'université de Cardiff et coauteur de l'étude.
C'est la première fois que des données sont récoltées dans des environnements de travail réalistes, avec des plantes comme seul ajout.

Les scientifiques ont observé pendant plusieurs mois les employés de deux cabinets de conseil et ceux d'un centre d'appel d'une mutuelle de santé.

À chaque fois, deux groupes-tests étaient en place : l'un travaillant dans un bureau minimaliste, l'autre dans un espace similaire, mais agrémenté de plusieurs plantes d'environ 90 centimètres de haut.
"Nos conclusions sont en désaccord avec l'air du temps actuel et la philosophie du lean management", professe Marlon Nieuwenhuis. Le lean office est un mode de management en pointe depuis les années 1990, qui suggère que plus dépouillé est le lieu de production, meilleure sera cette dernière. Une philosophie qui a d'autant plus ses adeptes en période de disette, où tous les prétextes sont bons pour couper dans les dépenses jugées superflues.
Les auteurs rappellent trois vertus prêtées aux plantes vertes selon la littérature scientifique actuelle:

D'abord, l'apport de verdure dans un espace aussi artificiel est perçu comme une bouffée d'air frais, au sens propre, certaines plantes étant capables de filtrer l'air, parfois plus pollué dans les espaces confinés que dans la rue.

Les propriétés des plantes apporteraient un supplément de bien-être mais aussi de sécurité aux salariés, rassérénés par l'irruption du "naturel" dans ce qui est, pour beaucoup, leur deuxième lieu de vie.

Enfin, un espace de travail avec des plantes est le signe que le manager se soucie du confort de ses subordonnés.

15% de productivité en plus pour quelques dizaines ou centaines d'euros, il faut peut être y réfléchir ? Qui osera le suggérer à son patron … ??

Une autre étude, pour être encore plus productif et en forme le matin essayer : la plante de Jasmin … Elle a un effet positif sur la qualité du sommeil, elle réduit également l'anxiété et améliore l'attitude qu'on a après le réveil. L'odeur de jasmin ne vous fait pas dormir plus, il rend votre temps de sommeil plus profond, et, de meilleure qualité, avec le gardénia cela fonctionne aussi...

 

 plante.jpg

 

 


Repost 0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 04:40

 

 

10612926_1480044088916234_7975084821510223637_n.jpg

 

 

 

"Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Ça signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. " Gérard Way

 

 

Qui peut dire que tout est parfait, que sa vie est linéaire, qu'il n'y a jamais de petits cailloux au fil des chemins parcourus ... en tout cas pas moi mais j'ai décidé d'aller de l'avant quoi qu'il se passe, quoi qu'il m'arrive ... ne pas me laisser bousculer par les événements qui me rappellent de mauvais souvenirs ...

Mes pensées volent aussi en ce 11 septembre pour les innocents un jour, au mauvais endroit, avec les mauvaises personnes ...

 



Repost 0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 05:00

 

 

10551007_1475800316006168_1354353324719617212_n.jpg

 

« Quand la boisson dont tu te délectes t’apporte le bonheur alors ne change rien ou alors juste un soupçon ! » Jacques Prévert

 

Vous le savez j’adore le café surtout celui du matin … mais j’aime aussi me délecter d’un bon thé l’après midi … Mais faut il privilégier l’une ou l’autre boisson … En cas d’hypertension il est déconseillé d’abuser de café mais le thé ???

Certes cette étude qui a suivi, durant 4 ans, plus de 130.000 participants a regardé les effets associés à la consommation des 2 boissons sur le risque de décès cardiovasculaire.

Mais, finalement, sur ce point, elle n’aboutit qu’à des différences peu significatives…

Cependant, ses conclusions, présentées au Congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC) révèlent des profils de risque inverses pour les buveurs de thé et de café, majoritairement liés à des modes de vie spécifiques.

L’étude a été menée par le Pr Nicolas Danchin (Hôpital européen Georges-Pompidou), auprès de 131.401 personnes âgées de 18 à 95 ans après un bilan de santé, entre janvier 2009 et décembre 2013 puis ont été suivies durant 3,5 ans en moyenne.

Au cours du suivi, 95 décès de cause cardiovasculaire et 632 décès d’autres causes ont été constatés. La consommation (aucune, 1 à 4, ou plus de 4 tasses par jour) de café et/ou de thé des participants a été évaluée par questionnaire auto-administré.

L’analyse constate:

·  Pour le café :

-   les buveurs de café présentent un profil de risque cardiovasculaire plus élevé que les non-buveurs, en particulier pour les fumeurs, le taux de tabagisme augmentant avec la consommation de café (17% des non-buveurs vs 57% chez les consommateurs de plus de 4 tasses par jour).

-   Les non-buveurs de café sont plus actifs physiquement, 45% ont un bon niveau d’activité physique vs 41% chez les consommateurs de café.

-   Les gros buveurs de café sont plus âgés que les non-buveurs, 44 ans vs 40 ans.

-   Entre buveurs et non-buveurs, les différences de pression artérielle restent modestes, les grands consommateurs de café ayant une pression artérielle systolique un peu plus basse et une pression artérielle diastolique un peu plus haute vs non-buveurs, après ajustement pour l’âge.

 

·   Pour le thé :

-   Les consommateurs de thé présentent un meilleur profil de risque cardiovasculaire que les non-consommateurs et le taux de tabagisme diminue avec la consommation de thé (34% des non-buveurs vs 29% des gros consommateurs de thé).

-   L’activité physique augmente avec le nombre de tasses de thé consommées quotidiennement (46% des grands buveurs ont un bon niveau d’activité physique vs 43% pour les buveurs modérés),

-   La consommation de thé entraîne un effet plus prononcé sur la pression artérielle que le café, avec une diminution de 4-5 mm Hg de la pression artérielle systolique et de 3 mmHg de la pression artérielle diastolique chez les grands consommateurs de thé vs non-consommateurs, après ajustement pour l’âge.

Les buveurs de thé ont donc le profil inverse des buveurs de café, et plus la consommation de thé est élevée, moins élevés sont les risques cardiovasculaire, de tabagisme et de sédentarité. Autre conclusion, les hommes ont tendance à boire du café beaucoup plus que les femmes, tandis que les femmes ont tendance à boire plus de thé que les hommes.

Enfin, si le thé réduit considérablement –de 24%- le risque de mortalité non-cardiovasculaire et montre aussi une petite tendance –non significative- à réduire le risque de décès cardiovasculaire, l’augmentation du risque de mortalité hors cardiovasculaire associée à la consommation de café se révèle en fait principalement liée au tabagisme : Cette augmentation disparaît en effet, après ajustement pour le tabagisme. 

En conclusion, ces deux boissons, parmi les plus consommées au monde, apparaissent ici associées à des modes de vie bien spécifiques donc à nous de boire la boisson qui nous convient et surtout que l’on aime …


 

 

Repost 0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 04:56

 

 

10620816_367351140082156_2151498112832100601_n.jpg

 

« Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut être. Croyez en vous et ils se réaliseront surement »… Martin Luther King

 

En 1998 jamais je n’aurai pensé donner à nouveau la vie, je l'espérais, au fond de moi finalement, j'y croyais encore … la médecine m’avait promis un seul enfant … j’avais déjà Aureline qui faisait mon Bonheur m'étais-je faite à l’idée de ne pas avoir d’autre enfant … et miracle je portais la vie en étant certaine que ce serait une Fille …

16 ans plus tard voilà mon ado … mon rayon de soleil … ma beauté … elle se destine à une belle carrière avec les petits bouts et, je sais qu’elle va réussir … vogue ma fille je t’aime fort …

 

 

Repost 0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 04:38

 

 

10672406_1477873875799922_7062125094366904716_n.jpg

 

"Quand tu choisis un chemin va jusqu'au bout, le paradis, le bonheur t'attend aujourd'hui ou demain ... il suffit d'y croire et de le vouloir..." Dandou

Une amie m’a fait parvenir ce test je trouve qu’il est assez révélateur … je partage avec vous, n’hésitez pas à faire de même …

 

Choisissez une arche et regardez ce qu’elle révèle…

Quelle arche vous attire le plus ?

Êtes-vous attiré par la 1, 2, 3, 4, 5 ou 6 ?

 quel-chemin-.jpg

Voici les différentes significations des arches :

 

Si vous avez choisi la numéro 1 :

Votre chemin est libérateur. Vous êtes le genre de personne à avoir besoin d’énormément d’espace. Vous avez besoin de la liberté de faire des choses à votre façon. Vous préférez vous frayer un chemin, en particulier un avec une infinité de possibilités et de routes. Vous ne voulez pas vous sentir contraint. Vous êtes très indépendant et même rebelle, mais vous n’aimez pas la confrontation. Vous êtes plus susceptible de résister passivement à quelqu’un ou à quelque chose. Vous détestez être pressé, et vous préférez prendre le temps de savourer la vie. Vous êtes trop occupé à profiter de la vie pour attirer l’attention sur vous.

 

Si vous avez choisi la numéro 2:

Votre chemin est privé. Vous êtes le genre de personne qui préfère voyager seule. Vous aimez observer, penser et résoudre tous les problèmes dans votre tête. Vous préférez un chemin fréquenté par tout le monde. Vous pouvez voir autres chose une fois que vous arrivez à votre destination, mais il vous faut d’abord un temps mort. Vous êtes très original et perspicace. Vous regardez le monde sous un seul angle, et d’autres peuvent bénéficier de votre point de vue. Vous êtes un peu solitaire, mais vous vous entendez bien avec les gens quand vous prenez le temps de les connaître. Vous êtes très compréhensif.

 

Si vous avez choisi la numéro 3 :

Votre chemin est coloré. Vous êtes une personne très engagée. Vous aimez être une partie du monde… Vous aimez faire l’expérience de tout cela. Votre chemin idéal est rempli de couleurs, d’excitation et de beauté. Pour vous, il s’agit plus du voyage que de la destination. Vous êtes curieux et excité d’en apprendre toujours plus. Vous aimez entamer des conversations et poser beaucoup de questions. Vous êtes intellectuel et vif d’esprit et vous aimez faire rire les gens.

 

Si vous avez choisi la numéro 4 :

Votre chemin est excitant ! Vous allez toujours de l’avant dans votre vie, souvent vers l’inconnu. Vous foncez et vous réfléchissez aux conséquences plus tard. Votre chemin idéal est imprévisible et peut-être même un peu effrayant. L’inconnu vous attire. Vous pouvez être un briseur de règles, et vous êtes même un peu négligent. Vous êtes connu pour foncer tête baissée, mais généralement ça fonctionne bien pour vous. Vous êtes très spontané et à la recherche de sensations fortes. Vous utiliserez au mieux tout ce qui vous a été donné sur cette planète.

 

Si vous avez choisi la numéro 5 :

Votre chemin est accueillant. Vous êtes une personne qui recherchez la paix Vous êtes très content, et vous n’aimez pas être dérangé. Votre chemin est clair et agréable. Vous voulez profitez du voyage et savoir dans quoi vous vous embarquez. Dès que vous pourrez, vous choisirez le plus souvent possible la facilité. La vie est déjà assez difficile, vous ne voulez pas vous la rendre plus difficile. Vous êtes connu pour être cohérent et terre à terre.

 

Si vous avez choisi la numéro 6 :

Votre chemin est tranquille. Vous appréciez la solitude dans toutes les étapes de votre vie. Vous pouvez passer de longues périodes tout seul, sans avoir le sentiment de solitude. Votre chemin idéal est celui qui est très calme et tranquille. Vous voulez absorber tout ce qu’il y a autour de vous sans vous sentir dépassé. Vous cherchez un sens à tous les aspects de la vie. Vous vivez délibérément : à la fois dans l’action et dans la pensée. Vous n’aimez pas la foule, mais vous faites comme les gens. Vous appréciez les relations authentiques et vous préférez la profondeur d’une seule interaction.

 

 

 



Repost 0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 05:49

 

 

4665009146672cd920e34113754abd05.jpg

 

 

 

 

« Tiens-toi à distance de celui qui n’aime pas le pain et le cri des enfants » Proverbe Suisse

 

Depuis quelques mois vous le savez je suis un ré-équilibrage alimentaire s’il y a bien un aliment que je n’ai pas supprimé c’est le pain … mon préféré le pain aux céréales pour le matin il me cale bien et pour une collation à 16h aussi …

Le pain, vous en mangez probablement vous aussi. Et pas seulement quand on le fête ! Mais nous ne sommes pas identiques face à cette base de notre culture alimentaire. Il y a des familles qui mangent beaucoup de pain et d'autres pas du tout ...

Zoom sur une typologie des mangeurs et mangeuses.

   
 

Mais avez-vous déjà réfléchi à votre relation avec le pain ? Est-elle apaisée, solide, gourmande, curieuse, indifférente, tourmentée ? Ce dernier qualificatif car vous mangez peut-être parfois du pain avec culpabilité.

En effet, l’empreinte du message "le pain fait grossir", diffusé il y a 20 ou 30 ans est encore bien présente et perturbe la relation à cet aliment hautement familier.

Non, le pain ne fait pas grossir, c’est l’excès le problème … Oui, on en a besoin car c’est un féculent, source d’énergie. De plus, il fait vraiment partie de notre culture, il est partout, c’est pratique et facile à manger, en accompagnement d’un repas ou comme ingrédient principal sous forme de sandwich (qui peut aussi être light) ou de tartine.

Et on peut manger tous les pains, la variété étant un plaisir. A vous de voir quel est la meilleure alliance entre ceux qui vous plaisent « gustativement » et ceux qui sont doux pour votre activité digestive (moi je sais que mon corps ne supporte pas le pain complet ou au son).

J’ai lu très récemment qu’il existe plusieurs catégories de mangeurs ou mangeuses de pain je vais vous faire un petit condensé …

 

L’Authentique est une mangeuse de pain attachée à la tradition. Elle a toujours du pain à ses repas qui restent structurés. En général, il s’agit des classiques : le gros pain ou la baguette.

 

La Bipolaire est écartelée entre le respect de la tradition et l’envie d’innover, entre la baguette et les pains spéciaux qui ont fleuri ces dernières années.

 

La Déphasée n’est pas grosse consommatrice de pain pour l’instant en liaison avec son mode de vie, et elle est d’ailleurs assez indifférente à son alimentation en général. Elle se tourne vers le basique/pratique : baguette courante ou pain industriel. Un profil quand même plutôt masculin.

 

L’Errante n’est pas attachée au pain, ce n’est pas un pilier de son alimentation, elle a tendance à le remplacer par des équivalents, pizza, beignet, mais éventuellement au détriment de l’équilibre nutritionnel. On l’imagine avoir un paquet de pain de mie industriel dans son placard plutôt que passer à la boulangerie tous les soirs.

 

L’Hédoniste est en quête de plaisir autour du pain, comme sans doute aussi pour d’autres nourritures. Elle est toujours prête à goûter de nouveaux pains qui vont satisfaire sa curiosité et ses sens. Elle est sûrement client des pains spéciaux ou d’une baguette, mais de tradition, pas le modèle de base.

 

La Nomade a un rythme pressé et le pain s’insère dans son rythme de vie ici et là mais sans identité précise. Sans doute une cliente des sandwichs davantage que de la baguette familiale.

 

Si j’ai tout compris, je m’auto analyse je serais plutôt hédoniste … à la quête du plaisir que procure le bon pain … curieuse oui mais de la qualité avant tout un vrai boulanger pas un pain industriel !!! … Vous reconnaissez-vous ? Quelle mangeuse ou quel mangeur de pain êtes-vous ?

 

 b7f633eda755d755d2a2d3dc283bce0e.jpg

 

Repost 0
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 05:07

 

 

ikea allahjartan inspiration 1

 

« La vérité de la vie et de l’amour est la graine du piment quand on aime toucher la force et la chaleur… »

 

Qui aurait cru que le piment rouge était un coupe-faim naturel très efficace ?

Une étude américaine menée par une équipe de l’Université Purdue, publiée dans la revue Physiology & Behavior, vient juste de le confirmer.

Pendant 6 semaines, les équipes du nutritionniste Richard Mattes ont effectué des recherches sur 250 personnes en mesurant les effets du piment rouge sur elles. Parmi ces personnes, 130 d’entre elles sont déjà habituées aux plats épicés et 120 ne le sont pas.

Conclusion : on a pu constater une baisse d’appétit chez ces dernières, surtout pour les aliments gras, salés et sucrés. «La capsaïcine, le composant qui donne au piment sa force», a expliqué le Pr Richard Mattes.

Beaucoup de personnes se demandent si c’est vraiment la capsaïcine qui réduit la sensation de faim ou plutôt la brûlure.

Au moins, le nutritionniste Richard Mattes nous rassure que la consommation du piment rouge est très bénéfique pour la ligne, notamment, si elle est accompagnée d’une alimentation saine et tout de même des activités physiques, bien évidemment le miracle n’existe pas !!!...

Donc, agrémentez vos plats avec du piment rouge doux ou fort suivant votre palais et votre estomac … qui vous aidera à limiter les grignotages et la gourmandise et cerise sur le plat c’est parait il un aphrodisiaque efficace le petit plus qui fait hot en ce début de week end …!!!

 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Mes Coquineries ...
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 05:04

 

 

10405635_1532494170313600_5956995025952250430_n.jpg

 

« Commençons la journée par mettre que des bonnes choses dans notre tête et laissons ce qui nous tracasse, tout le négatif s'en aller ailleurs… ! »

 

Pas toujours facile de laisser les soucis devant sa porte ou de les jeter par la fenêtre comme des miettes aux petits oiseaux … si c’était possible cela se saurait non ?

La vie est ainsi avec son lot de contrariétés mais heureusement son lot de petits bonheurs … je regarde par ma fenêtre le ciel est dégagé, le soleil commence à se lever tout cela annonce une magnifique journée voilà mon petit bonheur du jour …

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche