Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 06:24

 

 

1468655_600382726690841_517947757_n.jpg

 

« Quand c’est l’heure soyons à l’heure, le changement d'heure est un marronier ideal pour les feuilles de choux, mais ce qui est nouveau c'est que la critique est de plus en plus ouverte… »

 

Non point que je sois en droit de me plaindre ni de la température,  ni de l’été indien ne m’y autorisant pas, mais voilà c’est reparti,  y a pas à tortiller du fessier en une désespérée tentative pour se réchauffer après la première gelée de ce matin, c’est l’hiver que l’on nous annonce, avec  jours qui raccourcissent et soirées que l’on nous vole.

Alors oui, il fait beau, mais là on sait que l’on ne va pas y couper à la traversée de ce trimestre tant détesté, les corps ensevelis sous des amas de fringues, la note de gaz qui flambe, les sorties qui nous pèsent.

Toutes ces joyeusetés sont comme la stalactite hivernale, elles nous pendent au nez, alors « on » nous fait un cadeau, une heure de sommeil supplémentaire. Merci ! C’est trop ! Mais je n’avais rien demandé moi !

Moi, dormir la fenêtre ouverte bercée par le chant des oiseaux, j’aime, bouquiner, colorier, bricoler, jardiner sur ma terrasse au soleil...

Je n’aime pas arriver chez moi, passer de pièce en pièce en allumant la lumière et vivre dans l’artificiel, en ressortir, y retourner parce que j’ai oublié de les éteindre.

Je n’aime pas devoir changer d’heure, faire les modifications sur les horloges de mes articles ménagers, en oublier, et me retrouver paumée dans le doute les premiers jours...

Je n’aime pas parce que mon horloge biologique, celle à laquelle je suis connectée 24/24, mette des jours à accepter, à se dire et oui l’hiver approche à grand pas alors tu auras une heure de moins...

Non, je n’aime pas et vous aimez vous ??...

 


 


Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 05:14

 

 

1901979_1496342477286395_4748476118436268878_n.jpg

 

« À quoi ressemblerait la meilleure version de vous – la version la plus épanouie, la plus complète et la plus évoluée? Comment seriez-vous si vous aviez réalisé votre plein potentiel? Oui, comment seriez-vous intérieurement, et même physiquement? Et que dégageriez-vous?... Vous tout simplement …» Claire D.

Il existe un vieil adage qui dit «pardonnez et oubliez»...

Évidemment, c'est plus simple à dire qu'à faire. Cependant, il y a maintenant une excellente raison de faire l'effort nécessaire à éliminer ces sentiments négatifs que nous pourrions encore entretenir envers certaines personnes à cause de gestes, de paroles ou d'événements anciens.

De récentes études démontrent clairement que des émotions telles que le ressentiment, la rage et la peur ont des conséquences néfastes sur la santé : augmentation de la tension artérielle et changements hormonaux, entre autres, super je suis en plein dedans...

À la longue, tout cela peut se transformer en stress permanent, ouvrant grande la porte à la maladie, géniale comme nouvelle du matin...

Le pardon a beaucoup plus à faire avec une libération pour soi-même de certaines énergies négatives que d'une approbation des actions des autres avec lesquelles nous ne sommes pas d'accord. Sans oublier le pardon qu'il faut s'accorder à soi-même!  Pourquoi se blâmer durant toute une vie pour des gestes passés et souvent oubliés des autres ?

Il y a quelques années quand je suivais ma thérapie j’ai du lister sur une feuille toutes les choses mauvaises que l’on m’avait fait subir et éventuellement celles que je pensais mauvaises.

Ensuite, relire, puis dire : «J'ai fait le mieux que je pouvais dans les circonstances du moment. Aujourd'hui, je me pardonne».

Ensuite, brûler la feuille et la jeter dans une rivière... ce que j’ai fait…

Dans un deuxième temps, faire la même chose pour les personnes qui auraient pu me blesser en transformant la phrase avec le nom de la personne concernée.

Ce changement d'attitude libére de vieux démons et laisse la place à des sentiments positifs qui contribuent à notre bonheur… enfin c’est le but…

Et, il y a toujours la méthode des bonhommes allumettes (je vous en ai déjà parlé) elle a fait ses preuves et sur les vieux démons j'ai comme l'impression que ça marche ...!!!

 


 

 


 

 

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 04:42

 

 

1236683_416732968426960_1087748763_n.jpg

 

« Tu es de ma famille de mon ordre, de mon rang, bien plus que celle du sang… » JJ Goldman

 

J’écoute la radio et j’entends cette chanson qui fait tilt en moi … je sais que ce n’est pas le genre de sujet dont on discute souvent … une famille est ce celle où nous sommes nés sans sentir que nous avons été désiré, sans avoir été aimé, celle qui vous a fait souffrir plus, beaucoup plus qu’elle aurait du le faire, celle qui vous a menti, celle qui laisse des blessures à vie et à vif ou alors est ce celle que l’on a construite, celle que l’on a choisi en toute connaissance de cause …

Si l’on pouvait voir le monde intérieur de tous et de chacun on constaterait des esquisses plus ou moins réussies, des barbouillages ou gribouillages comme dirait les petits… et nous naviguons à peu près tous un moment ou un autre avec la vague certitude de ne pas avoir été au bon endroit au bon instant !!!

Je ne connais pas de famille idéale, j’ai essayé de me construire avec ce que je pensais être les bons choix, ne pas faire les erreurs dont j’avais tant souffert… j’espère avoir donné les bonnes bases à mes filles, il y a des ratés, mais le plus important n’est ce pas l’Amour, le partage, l’échange, le dialogue…

La famille est aussi celle qui nous fait sentir meilleure, celle des amis qui ne jugent pas, qui conseille, qui sait être là quoi qu’il arrive…

 

 

Repost 0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 05:08

 

 

1010817_832634013453515_660205481082040507_n.jpg

 

«Le plus important dans la vie, c’est de ne pas avoir peur d’être humain.»  Pablo Casals

 

Si l’on en croit une nouvelle étude australienne, perdre du poids en peu de temps ne signifierait pas que l’on va reprendre ses kilos plus rapidement que ceux qui optent pour un régime plus lent.

La vitesse avec laquelle on risque de reprendre nos kilos après avoir suivi un régime  serait-elle équivalente à la durée dudit régime ?  Et bien apparemment pas si l’on en croit une nouvelle étude.

Des chercheurs australiens ont comparé les effets des "crash diets", autrement dit les régimes rapides, à ceux de régimes sur un plus long terme en observant deux groupes de patients obèses, âgés de 18 à 70 ans.

Le premier groupe a adopté pour une alimentation équilibrée avec un nombre de calories réduit (500 de moins par rapport à son alimentation habituelle) pendant 36 semaines. L’autre a suivi sur 12 semaines un régime à faible teneur en glucide avec des boissons de substitut (soit entre 500 et 800 calories absorbées par jour). Chaque groupe a ensuite suivi un programme pour stabiliser la perte de poids sur 3 ans.Résultat ?

Peu importe le régime suivi, 70 % des kilos perdus ont été repris durant ces trois années dans chaque groupe. Ce qui tendrait à prouver, selon les conclusions de l’étude, que les croyances voulant que l’on reprenne plus vite du poids après un régime rapide ne sont pas fondées. A long terme, les effets des régimes seraient sensiblement les mêmes.Les scientifiques ont cependant noté une différence sur le nombre de personnes qui avaient suivi jusqu’au bout le régime et atteint leur objectif : 80 % dans le cas du régime rapide contre 50 % pour le programme plus long. Les auteurs estiment que la perte de poids rapide encouragerait ceux qui suivent ce type de diètes à aller jusqu’au bout. Certains  patients ayant suivi un programme rapide ont aussi développé des maladies (inflammation de la vésicule biliaire, cancer). L'étude pointe enfin l'importance du suivi par un professionnel après la phase de diète : "Il y a plusieurs façons de perdre du poids mais la chose la plus important dans la gestion de l’obésité est de conserver sa perte de poids après", a en effet expliqué Joseph Proietto, professeur au département de médecine de l’université de Melbourne et auteur principal de l’étude.

Une étude à prendre avec des pincettes selon d'autres experts qui affirment que ces régimes à la mode qui nous promettent de perdre du poids très vite peuvent être dangereux, en entraînant notamment des carences.

Le professeur Naveed Sattar de l'université de Glasgow, a également souligné que la prise de poids des obèses se fait sur plusieurs années et qu'inverser la tendance peut être long car il faut du temps à l'organisme pour réguler l'appétit.

 

Mais, qu'importe la méthode choisie, si vous voulez vous lancer dans un régime, mieux vaut prendre conseil auprès d'un professionnel avant pour éviter tout problème de santé.

 

 


Repost 0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 05:47

 

 

P1000938.JPG

 

«Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.  Jacques Chardonne

 

On connaît tous et toutes la tentation de prendre nos décisions en fonction des autres et en fonction de l’image qu’ils ont de nous. Plaire est définitivement une drogue dure pas douce du tout, et on sait qu’il peut être difficile de lui résister...

Il y a un autre phénomène tout aussi présent dont on parle moins souvent : cette tendance que l’on a de se préoccuper non pas de ce que les autres pensent de nous, mais de l’opinion que nous avons de nous.

 

Souvent, sans le réaliser, on prend nos décisions car on aime l’image qu’elles nous renvoient de nous et non pas parce qu’elles nous font profondément vibrer, là c’est dommage... Prendre nos décisions même si elles font mal permet d’avancer et de s’affirmer…

Je n’ai jamais aimé les phrases faciles du genre «je suis parfaite comme je suis, ma vie est parfaite je ne ferai rien de plus…»…

Quelque chose en moi n’y accroche pas. Et peut-être est-ce la même chose pour vous. Or, l’idée n’est pas de se convaincre que l’on est parfait ou que tout est parfait, mais simplement d’appeler un chat un chat, et de comprendre que n’importe quel «désir d’évolution» qui nous fait sentir petite ou inadéquate prend en réalité racine dans le bon vieux réflexe universel de guerre – ce mécanisme combatif qui nous amène à nous faire la guerre, puis peut-être à la faire aux autres, puis, pourquoi pas, à s’en prendre à la vie elle-même. Un mécanisme vieux comme le monde... En fait, l’ironie est que la partie de nous qui se bat contre nous est généralement à l’origine de ce qu’elle combat. Elle nous brutalise, puis elle déplore les dégâts pour mieux renaitre de ses cendres... et là la vie reprend ses droits et c’est tant mieux …

Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 04:52

 

 

 

1016398_706188722759701_720103831_n.jpg

 

« Lorsque tu poursuivras ton Bonheur, des portes s’ouvriront où tu ne pensais pas en trouver, et où il n’y aurait pas de porte pour un autre… » Joseph Campbell

 

Quand on est Maman, Amie, Cousine... on croise forcément des femmes en âge de faire des Bébés et nous voilà plongée     dans nos plus profonds souvenirs de cette envie de faire une Bébé... puis la grossesse et la suite ...

L’envie d’un Bébé, comme l’envie de se nourrir, est un comportement instinctif chez l’Homme ou la Femme que nous sommes. Il représente la survie de l’espèce.

Mais lorsque notre libido est affectée, les chances de procréer peuvent diminuer voir s’arrêter.

Quels sont les aliments qui peuvent nous redonner envie de procréer ? Entre mythe et vérité on a écrit et lu tout et n’importe quoi !

De tout temps on a cherché à augmenter le désir et le plaisir avec des substances aux vertus dites aphrodisiaques.

De là est née la réputation de certaines plantes et épices ainsi que certains aliments censés augmenter le désir et l’appétit sexuel. Mais qu’en est-il vraiment ?

La plupart de ces vertus n’ont pas été confirmées par les scientifiques. Pire encore, quand on connaît les propriétés de certains de ces aliments ou substances qui sont loin de coller à leur réputation. Alors effet placebo ? Certainement pour la plupart d’entre eux !

 

Le stress, la dépression, la pollution et la fatigue sont les facteurs principaux qui affectent notre désir et nos pulsions sexuelles. Nos rythmes hormonaux biologiques peuvent être perturbés et notre libido peut en pâtir.

La testostérone est une hormone qui agit sur notre bien-être, notre mémoire et notre concentration. Mais c’est aussi et surtout l’hormone sexuelle et de l’énergie chez l’homme comme chez la femme. Son taux va définir l’intensité de notre désir et denvos pulsions sexuelles.

D’autres hormones rentrent en jeux comme la leptine, une hormone sécrétée par des cellules adipeuses qui permet entre autres la fertilité. Si notre taux de graisse chute au niveau des hanches par exemple, à cause d’un régime, d’une maladie ou d’un autre problème, notre fertilité peut s’affaiblir jusqu’à disparaître et notre libido s’endormir.

Si vous souffrez d’une diminution ou d’une perte de libido, vous devez favoriser la production de vos hormones. Un bon fonctionnement hormonal est la deuxième clé pour stimuler et accroître vos pulsions et votre désir sexuel.

Cela passe évidemment par votre assiette. Il est admis, en effet, que certains aliments contiennent des nutriments qui agissent sur les hormones et les sens, ce qui a pour effet de réveiller votre désir et de l’augmenter.

 

La synthèse de ces hormones sexuelles passe par les glandes sexuelles et par l’hypophyse, une glande localisée dans le cerveau. Pour bien fonctionner, ces glandes requièrent un apport en aliments riches en zinc et en vitamines B et E.

D’autres nutriments sont nécessaires pour permettre la sécrétion de ces hormones comme le sélénium, le manganèse et les phytœstrogènes.

 

Une alimentation variée peut nous apporter tous ces éléments mais voici quelques aliments dans lesquels nous les trouverons en plus grande quantité :

 

Du zinc : huîtres, oursins, écrevisses, œufs, foie de veau, graines grillées (courge, potiron, pastèque…), les grains entiers comme l’avoine, cacao, cacahuètes, noix, asperges…

 

La vitamine B : bananes, œufs, grains entiers, foie de veau, épinards, céréales complètes, poissons…

 

La vitamine E : noix et amandes, asperges, germes de blés, huile de tournesol

 

Du sélénium : noix du Brésil, huîtres, moules, foies, poissons, crustacés (homard, crabes, crevettes), ail, champignon, échalotes, oignons…

 

Les phytœstrogènes : noix, céréales entières, céleri, persil, coriandre, patate douce, soja, gingembre, roquette, artichaut…

 

Afin que ces hormones soient correctement distribuées dans notre organisme, il est important d’avoir une bonne circulation sanguine. C’est la troisième clé pour jouir d’une bonne libido.

Elle permet de mieux irriguer les zones génitales particulièrement, ce qui augmente l’excitabilité, la sensibilité et permet une meilleure érection. Favorisez donc des éléments aux effets vasodilatateurs comme l’arginine, le magnésium, les acides gras de type oméga-3, les antioxydants, la vitamine C et l’iode.

 

L’arginine : avoine, noix, graines (sésame, tournesol), granola (mélange d’avoine, d’amandes et de miel), poissons, soja, produits laitiers, baies de goji, gingembre…

 

Oméga-3 : huile de colza, poissons gras (hareng, sardine, saumon, maquereaux…),

 

Antioxydants : tomate, noix, thé, kakis…

 

Iode : fruits de mer, sel, algues, œufs, ail, mures

 

Vitamine C : agrumes, kiwi, choux (de Bruxelles, fleur, blanc)

 

Il existe bel et bien des aliments qui agissent sur la libido en stimulant l’odorat et le goût. Ils permettent la détente et sont souvent euphorisants et désinhibants.

Ce sont principalement des alcaloïdes et des éléments énergisants apportés le plus souvent par des aromates, des épices et des boissons.

Alcaloïdes : thé, chocolat noir, safran

 

Aliments énergisants : ginseng, gingembre, poivre de Cayenne, cannelle, piment, anis, noix de muscade, vanille…

 

Boissons : vin et champagne en petite quantité si non ça ne sert à rien, tisanes et thé

Plantes considérées comme aphrodisiaques : romarin, menthe poivrée, sarriette, calament, marjolaine, guarana…

 

Je vous laisse à votre popotte pour trouver la recette qui fera des étincelles sur votre corps et votre libido … après je pense que tout est une question de feeling et la nature fait de jolies merveilles …

 

 

 

 

Repost 0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 04:51

 

 

fili-anka.jpg

 

 

« N’oublie jamais que le rire c’est comme les fruits il se cultive »

 

Je lis cette citation et je souris … car, le rire parait il se recherche (ah bon !!!) il se travaille aussi (jamais entendu une offre de la sorte chez le Paul durant deux ans …), il se transforme en mode de vie…

Si l’on est un tant soi peu sociable, que l’on sait faire preuve d’indulgence, on attire forcément un groupe amical qui aime rire…

Dans les hopitaux le rire est souvent de mise pour soigner les enfants (via les clowns…)…

Et, le rire est le meilleur désinfectant du foie disait Malcom de Chazal … alors désinfectons en ce jour j’en ai bien besoin…  !!!

 

 

 

Repost 0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 05:10

 

 

10245451_1492353354313186_6041593926545788242_n.jpg

 

« Se décoder entrouvre la boite noire de notre cerveau… »

 

En rangeant le garage et en fouillant un carton j’ai retrouvé quelques carnets que je pensais égarés… sur l’un deux j’avais grifonné après une séance chez mon Psy …

Il faut conjuguer son Bonheur…

Réfléchir grâce à quatres verbes à ce qui me rend heureuse :

« Etre, Avoir, Faire, Appartenir »

 

Etre : concerne tous les instants de joie et de satisfaction ressentie (le goût d’un plat maison, le soleil sur notre corps, la douceur d’un contact, le plaisir de se sentir Vivante !

Avoir : Se réfère à toutes les possessions qui nous procurent de la fierté, une certaine sécurité, notre lieu de vie…

Faire : Découle de la satisfaction que nous donne l’action pour elle-même (marcher, bricoler, jardiner, créer…)

Appartenir : c’est notre ancrage, la satisfaction d’avoir une belle famille (celle que l'on se fait), des amis (es), des collègues avec qui partager le quotidien ou nos idéaux de vie…

 

Chacun, chacune met en forme avec ces verbes son propre Bonheur je vous laisse imaginer le votre …

 

 

Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 04:35

 

 

10471026_1526882094193645_6713210746344877096_n.jpg

 

« L’alternance dans la vie n’est pas un accident c’est l’ingrédient même de la vie… » T.A.

 

Nos vies sont faites d’une succession de cycles alternant périodes « chute libre », de phase d’attente où tout décante, puis de saisons d’éclosion où tout germe avant de foisonner et s’épanouir…

Au fil des mots je comprends qu’il est inutile de ressasser mon passé (il fut douloureux, inacceptable…) je consacre mes forces à l’instant présent…

Lors d’une situation imprévue et difficile au lieu de me morfondre j’essaie de trouver une solution et de voir s’il est possible de faire quelque chose …

J’ai compris que si je m’accroche à mes souffrances c’est parce que le bonheur et l’inconnu m’effraient encore …

La route de mon bonheur est certainement celle de l’oubli … j’ai encore bien des pas à faire je sais que j’y arriverai même si en cette période automnale mes pensées ne sont pas au top !!!

 

J’avance, je fais des projets, j’envisage une reconversion tout cela fait son chemin en Moi …

 


Repost 0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 05:08

 

 

1069928_491601827593497_461972234_n.jpg

 

« Nos désirs doivent bien servir à quelque chose… »

 

Ils révèlent nos manques, ils satisfont nos besoins alors pourquoi parfois nous sommes si torturées…

C’est parait il toute une Histoire de neurotransmetteurs et de molécules… En clair, la dopamine… Elle est au cœur de notre Plaisir et elle dope nos Désirs…

En plus elle entretient nos souvenirs « agréables »… Elle nous donne bonne mine...

Mais attention aux excès, c’est comme tout faut pas abuser !!! En surdose, le désir devient obsessionnel, la volonté ivresse du pouvoir, confiance en soi mégalomanie…

Des effets proches de ceux de drogues douces qui justement déclenchent la production de la Dopamine …

 

 


 

 

Repost 0
Published by Doucinette - dans Mes Coquineries ...
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche