Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 06:06

 

 

1471147_687186774639280_1994009407_n.jpg

 

« Je ne suis pas ce qui m'arrive... Je suis ce que je choisis de devenir... » Carl Jung

 

 

Cette nuit je ne dors pas et je feuillette mes derniers mags de nanas achetés durant la semaine et j’arrive sur un article « Minceur et Emotions »…

Face à ces kilos qui résistent, la recherche du ou des « coupables » se complexifie pour entrer à présent dans le monde des émotions.

De façon intuitive, il est facile de se rendre compte à quel point un chagrin d’amour peut faire tomber dans la boîte de chocolat ou couper toute envie de manger. Calmer le stress en grignotant n’est pas l’apanage des personnes obèses. Tout est question de dosage, de fréquence et d’idées négatives associées.

Sommes-nous tous égaux face à ces émotions qui poussent à manger ? Voilà la question. « La personne qui se réfugie dans la nourriture lorsqu’elle est envahie d’émotions a introjecté un avis négatif sur elle. Et si nous partions du début.

L’expression des émotions peut être dépendante de la relation d’attachement avec la mère ou de son substitut et de toutes ces histoires d’enfance qui ont mal commencé (ruptures, traumatismes, abandon, maltraitance).

Manger, se remplir, peut alors devenir une façon univoque de conserver un équilibre mis à mal, qui s’inscrit de façon inconsciente.

Au fil du temps, des régimes et des échecs des tentatives d’amaigrissement, il devient souvent difficile de sortir de ces boucles comportementales qui s’auto-entretiennent.

Manger au lieu de ressentir la colère, la fatigue, l’ennui. Manger par peur d’être triste ou trop joyeux, peur d’être débordé(e) par ces émotions non reconnues et traitées toujours de la même façon. Manger au lieu de dire non, de se mettre en colère ou en risque de désamour. Et comme si cela ne suffisait pas, il y a ce regard qui juge et qui exclut.

Honte de se sentir non conforme, coupable de ne pas maigrir. Ces deux émotions si fortes sont au premier plan. Elles empêchent de ressentir des émotions plus simples et d’en avoir les informations. Honte face au regard qui juge, au risque d’être aveugle à la bienveillance qui peut exister aussi.

La culpabilité de ne pas réussir à maigrir qui alimente les échecs et les renoncements.

Culpabilité renforcée par ces questionnements incessants sur les chiffres de l’obésité qui augmentent, par ces mots si forts martelés dans un environnement qui lutte contre l’obésité sans y parvenir.

Et si on décrétait un moratoire dans la recherche des coupables pour faire baisser le niveau de la peur et de la souffrance à ne pas être de poids standard ?

 

 

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 05:54

 

 

10444380_1535090273411615_7452115415277496870_n.jpg

 

« Tout est bon dans le gingembre, d’un bout à l’autre tout se mange, tout se déguste comme une femme avec délicatesse… » Proverbe Indien

 

Drôle de plante que cette peu ragoûtante racine en forme de petit bonhomme jaune pâle ! A sa simple évocation, les connaisseurs esquissent déjà un sourire... Coquins ! Le « rhizome », c'est son nom scientifique, excite les imaginations, les papilles et le reste depuis des millénaires.

Le gingembre est utilisé en Asie comme anti-inflammatoire naturel pour traiter les douleurs rhumatismales liées à l’arthrose et à l’arthrite. La croyance populaire que le gingembre aurait des vertus aphrodisiaques est tout autre…

Des études récentes ont montré que le gingembre agit comme un analgésique naturel puisqu'il calme les douleurs qui affectent les articulations en cas d’arthrose. Antioxydant puissant, il possède des vertus énergisantes pour l’organisme. Il a aussi un effet anti-inflammatoire qui découle des leucotriènes (lipides) et des prostaglandines (acides gras non saturés) qu’il contient. Ses composés, les shoagols, les gingérols et les paradols, agissent conjointement pour contrer les douleurs articulaires. Qu’il soit mariné, cru ou râpé, le gingembre entre dans la composition d’un grand nombre de plats asiatiques. Souvent combiné au curcuma, un autre anti-inflammatoire naturel, le gingembre constitue un remède efficace et économique pour soulager les douleurs et les raideurs liées à l’arthrose et à l’arthrite. D’ailleurs, de nombreuses personnes âgées, en Asie et en Inde, assaisonnent ainsi leurs plats pour bénéficier des propriétés curatives de ces deux épices. Pour soulager les raideurs provoquées par l’arthrose, une tranche de racine fraîche de gingembre, consommée au début d’un repas, s’avère bénéfique. Pour ceux qui supportent moins bien son goût relevé, il est plutôt recommandé de verser la moitié d’une cuillère à café (= à thé) de gingembre en poudre dans une tasse d’eau bouillante, de bien mélanger, puis de laisser tiédir avant d’ajouter un soupçon de miel ... Attention : il ne faut pas en consommer plus de 3 tasses par jour…

En conclusion, les qualités antispasmodiques, fébrifuges (= qui combat la fièvre) et antiseptiques de l’huile essentielle de gingembre en font un produit idéal pour soulager, par le massage, un grand nombre de maux : grippe, rhume, maux de gorge, début de fièvre et courbatures. 

En kinésithérapie (massothérapie), on apprécie le pouvoir réchauffant et tonique de cette huile pour traiter les douleurs rhumatismales et musculaires.
Le gingembre, qu’il soit frais, en poudre, en gélules ou en huile essentielle, gagne donc à faire partie de la pharmacie verte de la maison c'est certain… 

 


 

 

Repost 0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 06:21

 

 

10917370_1589389884629238_954115817888656521_n.jpg

 

« Ecoute le vent, il parle… Ecoute le silence, il discute… Ecoute ton cœur, il sait… » Proverbe Amérindien

 

Cette phrase résume mon état d’esprit de cette semaine, de ses derniers jours je ne sais pas comment expliquer, comment en parler, comment le dire mais une chose est certaine je regarde devant et j’avance ça c’est certain …

Il n'y a pas à philisopher la vie est faite de petits cailloux blancs qui savent se glisser dans nos chaussures pour faire mal, pour faire réfléchir, pour remettre aussi les choses à plat ainsi va la vie ...

Chacun et chacune gère à sa façon, moi pour une fois cette épreuve de la vie m'a rendue muette en écriture, en paroles, et même en nourriture (incroyable) ... mais comme toujours je rebondis, je renais encore plus forte, encore plus battante, plus conquérante ... !!!

 

 

 


 

 

Repost 0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 06:12

 

 

941739_363839977049239_1108255863_n.jpg

 

"L'aventure n'est pas de dire "toujours" mais de dire tout de suite et d'agir..."

 

Les fêtes sont passées, les événements ont maintenu l’actualité et nous devant les infos en continu… on devait aller au cinéma et on a reporté mais en ce dimanche pourtant ensoleillé nous avons décidé de voir enfin « La famille Bélier » le film dont tout le monde parle … même si en général je n’écoute pas, là, non je ne guette pas dans mon marc de café je suis sure que ça sera un super moment !!!

Et je dis oui aux rires à pleine gorge, aux larmes silencieuses… si vous aimez ce genre de situation courez vite le voir pendant qu’il est encore à l’affiche …

Parce que ce film dopé aux clichés et aux bons sentiments ne relève que peu de surprises mais il distille un pur instant de bonheur… on retrouve nos années Lycée, nos heures à la chorale, non sans plaisir !!!

Les acteurs sont fantastiques et Louane une vraie révélation jouer, chanter cela lui va comme une chanson en chantant …

Une comédie à la française et qui va même jusqu’à nous faire aimer ou remettre en mémoire les mélodies de Michel Sardou … On n’en sort pas indemne en tout cas pour moi …

 

Après mon ptit café je file sous ma couette bien au chaud dehors un léger manteau blanc enveloppe la nature ... vivement le printemps ...

 


 

 

Repost 0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 06:41

 

 

10917286_936490756370710_3568121518723698561_n.jpg

 

« Pour entretenir des amitiés solides, il ne suffit pas d’apprécier nos ressemblances, il faut aussi célébrer nos différences… » James Frédéricks

 

J’ai reçu par mail d’un ou une inconnu suite à mon article sur l’Amitié virtuelle… Il ou Elle me suggère de publier ou non … je trouve cette idée de l’amitié très intéressante donc à vous de vous faire votre opinion …

 

« L’Amitié virtuelle est elle de l’amitié. Pensez-vous que l’on puisse réellement développer une amitié profonde sur le net ? Je ne parle pas d’amour mais bien d’amitié. A priori, j’aurai tendance à dire que c’est quelque chose d’impossible, qu’il y a toute une dimension de l’amitié que l’on occulte si l’on ne reste que virtuel. Partager une glace ou des vacances ensemble par exemple, préparer à manger, et j’en passe.
Cependant, je me dis aussi que la complicité peut s’avérer plus forte, dans la mesure où l’on découvre d’abord les gens de « l’intérieur » alors que dans la vie, on est d’abord et bien souvent, attiré par un « physique » et on ne découvre donc pas l’autre de la même façon, puisque certains aspects de la personnalité des gens seront négligés au profit de caractéristiques plus superficielles. Le virtuel évite aussi d’avoir des préjugés sur la personne. On évite les commentaires et les avis « des autres » qui vont inévitablement influencer notre perception et notre rapport avec les gens. On apprend à connaître réellement la personne sans avoir d’a priori. Il peut donc arriver, lors d’une rencontre qui suit un échange virtuel, qu’on connaisse l’autre plus en profondeur et qu’on n’ait plus la sensation de se retrouver face à un(e) inconnu(e).
Une amitié virtuelle est très souvent une amitié qui naît d’un mot, d’une phrase échangée entre deux internautes. On découvre que de l’autre coté de l’écran, il y a une présence qui nous devient peu à peu indispensable.

Finalement, je suis tenté de dire que l’amitié est aussi réelle que virtuelle. Il s’agit de personnalités qui se côtoient sans passer par les filtres souvent déformant du physique et des préjugés…
Est-ce mieux ou moins bien que le réel? C’est tout simplement différent!


Cependant, derrière le virtuel, il y a une part d’inconnu qui permet toutes les cachotteries. L’inconvénient d’une « amitié » virtuelle, est que l’on masque nos défauts, ou du moins ceux qui nous paraissent trop gênants, et on idéalise l’autre. Le résultat provoque inévitablement un décalage et un risque de déception…
C’est quelque chose d’impalpable. On ne peut pas connaître vraiment les gens à fond car ils se cachent derrière l’écran .On ne sait pas à qui on a vraiment affaire alors que l’amitié réelle est quelque chose de concret avec un contact. Ainsi, il est possible le manque de contacts physiques (regards, sons de la voix…) crée une impression d’insécurité dans une relation « virtuelle », ce qui peut faire douter de la sincérité de l’autre. Pourtant une relation « réelle » n’est pas exempte de jeux, de tricheries et d’aveuglement. 

En tout cas merci à vous de m’avoir fait me questionner sur le sujet… »...

 

 

 


 

 

Repost 0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:13

 

 

1970397_611703398960358_2014945174224252963_n.jpg

 

« La rumeur est une maladie contagieuse qu’il convient de ne pas propager… » Edgar Loo

Je lis un article sur la rumeur, sur les mensonges et, tout comme vous, je ne suis pas à l’abri des ragots. En revanche, s’il y a bien une chose qui m’affecte particulièrement, c’est de voir comment une rumeur, telle une tâche d’huile, peut se disperser à grande vitesse, d’autant plus qu’aujourd’hui, à l’ère de la communication instantanée (réseaux sociaux, blogs, sms...), et détruire des années de travail ou de conduite « exemplaire ».

Et, comme une tâche d'huile, il est difficile, voire impossible de la nettoyer complètement même avec de l'huile de coude. Et le plus fou dans ce processus, c’est que ceux qui écoutent et intègrent ces rumeurs comme étant des « vérités », les acceptent sans aucune autre forme de procès, les répètent parfois en enjolant les faits, sans prendre la peine de vérifier la teneur de ces histoires, on se contente de penser que tout simplement parce que la personne « est digne de confiance »… Mais que savons-nous sur les intentions de cette soit-disant personne « digne de confiance »? De grands feux de forêts dévastateurs pouvant tout détruire sur son passage...?


Oh bien sûr il existe autant de raisons qu’il y a de personnalités. Et à les entendre, il y a toujours une « bonne raison » pour détruire l’autre et se trouver des excuses pour diffuser à grande échelle une rumeur. La pire des excuses est : "je tiens à te mettre en garde contre ceci ou celà ou celui-ci"…

Soyons nous même, soyons juste, et surtout restons lucide, écoutons la petite voix qui nous souffle le bon choix de pensée…

 

 

Repost 0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 05:56

 

 

10931244_430125593801564_2313639398176048685_n.jpg

 

«La gentillesse serait un cercle vertueux. Plus on en recevrait, plus on aurait envie d’en donner en retour encore faut il être prêts pour un tsunami d'amour ? »…

 

Hier au cours d’une conversation avec une connaissance elle me dit vous devriez mettre en bonnes résolutions 2015 « J’arrête d’être Gentille » … et bien j’y songe et je suis persuadée qu’il serait temps que je l’applique… est ce qu'il y a des cours en accéléré car Moi je ne sais pas mordre ...

 

Voilà pour les clichés "trop bon, trop con" et "c'est toujours les meilleurs qui gagnent à la fin".

Mais, je lis un article du Monde  … il reprend les résultats de différentes études qui concluent qu'on aurait tout à gagner à être gentil : santé et bonheur.

Si la gentillesse peut apparaître comme une valeur désuète et incompatible avec la cruauté des sociétés actuelles, elle permettrait pourtant d'obtenir une certaine satisfaction sur le plan social, surtout quand elle s'exprime par la générosité. "Le don crée du lien social et s'accompagne de l'obligation de recevoir et rendre". (…).Ceux qui donnent à des associations ou font des cadeaux à leurs amis seraient même plus heureux, à revenus égaux, que ceux qui dépensent leur argent pour eux-mêmes"…

Se faire plaisir en faisant plaisir, et de manière pas totalement désintéressée puisque "les études montrent que la probabilité que des personnes fassent de bonnes actions envers vous et même envers les autres augmente si vous-mêmes en faites envers eux." Un processus qui s'accompagnerait d'un véritable phénomène physiologique. "Quand vous faites une bonne action, vous activez une zone liée au plaisir dans le système mésolimbique du cerveau, la même que celle qui est activée par les drogues, la bonne nourriture et le sexe", explique Stefan Einhorn, médecin auteur d'un ouvrage sur la gentillesse. Une étude a même établi qu'en diminuant le stress, la gentillesse serait bonne pour le cœur.

Alors qu'est-ce qu'on attend pour être gentil ? De comprendre d'abord de quoi il s'agit. Car être gentil ne consiste pas à dire bonjour à la dame: " La bonté procède par empathie, écoute, attention à l'autre. C'est tout un art," précise Le Monde. "Etre vraiment gentil avec les autres suppose d'avoir fait un travail d'intériorité pour identifier nos besoins.  Bref, d'être gentil envers soi-même." Je ne sais pas ce que vous en pensez en ces temps troubles certains ont oublié  la signification de ce mot !!

 

 

 

Repost 0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 07:19

 

 

1002012_494311467343696_2028336664_n.jpg

 

 

« Heureux celui qui vous aime, qui aime son ami en vous et son ennemi à cause de vous » Saint Augustin

 

Nombreux sont ceux qui se font des amis en ligne qui le deviennent dans la vraie vie… si vous me lisez vous faites peut être partie de ceux là...

 

Des chercheurs de l’Université d’York ont cherché à mieux cerner nos impressions et leurs limites, sur ceux que nous rencontrons dans un contexte numérique. Certains traits de personnalité sont-ils véhiculés par un simple avatar sur Internet ? C’est ce que révèle cette étude, publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin.


Les impressions que nous pouvons avoir de nos rencontres en ligne sont basées sur la représentation en ligne de ces contacts. Parmi ces représentations, l’avatar, qui permet de représenter l’utilisateur dans un monde virtuel en une image, allant du simple symbole ou dessin au personnage en 3D, comme dans les jeux de rôles. Ces avatars sont donc un moyen, pour l’utilisateur, d’exprimer voire de supprimer un certain nombre de traits physiques ou psychologiques dans un monde idéal. Cependant, de précédentes études ont déjà suggéré que l’on choisit plutôt un avatar  « qui nous ressemble ».

Ici, les chercheurs se sont attachés à décrypter les inférences possibles entre la  « vraie » personnalité de l’utilisateur et sa représentation telle qu’exprimée par l’avatar.

 

L’analyse montre que :

 

-   certains traits sont plus facilement déduits que d’autres, mais que la plupart du temps les avatars livrent des informations précises sur la personnalité de l’utilisateur ;

 

-   certains traits de personnalité vont aussi être associés à des types d’avatars eux-mêmes plus susceptibles d’être perçus de façon précise.

 

-   Enfin, les individus ouverts et  « dans les normes » vont se choisir des avatars qui vont susciter plus d’amitié de la part des autres utilisateurs, ce qui suggère ou confirme la capacité d’un simple avatar à transmettre une impression qui a des conséquences sociales.

 

Les chercheurs se sont basés plus spécifiquement 2 critères, la précision globale et la précision distinctive de l’avatar.

La précision globale est la façon dont la personnalité peut être imaginée dans son ensemble, et c’est la somme des spécificités (précision distinctive) par rapport à  « la moyenne ».

 

Dans la première phase de l’étude, les participants devaient créer un avatar personnalisé, puis, dans une seconde phase, visionner et évaluer les avatars créés par d’autres, dans la première phase. 5 grands traits étaient évalués: l’ouverture, la conscience, l’extraversion, l’amabilité et la névrose (Big Five). Les enseignements son intéressants :

Certains traits de personnalité sont communiqués avec plus de précision:

·   La névrose (ou l’anxiété est plus facilement perceptible que l’ouverture à de nouvelles expériences ou la conscience.

·   La sociabilité (ou extraversion) engendre des avatars qui communiquent ce trait de personnalité.

·   En revanche, la névrose se cache souvent derrière son avatar et n‘est pas facilement perceptible.

·   L’amabilité –ou le fait de rester dans les norme- donne lieu à des avatars qui appellent aux contacts et aux amitiés.

Certains traits de l’avatar favorisent les amitiés:

·   C’est le cas des avatars qui ont les yeux ouverts, qui font un sourire ou même la grimace, qui ont un visage ovale, des cheveux bruns et / ou un pull moelleux. Ceux-là recueillent plus d’intentions d’amitié.

·   Les avatars ayant une expression neutre, ou toute autre expression qu’un sourire, des cheveux noirs, cheveux courts, un chapeau, et / ou des lunettes de soleil sont moins susceptibles de se faire des amis.

·   2 critères sont particulièrement dominants dans la capacité à se faire des amis, les yeux ouverts (facteur prédictif positif) et une expression neutre (négatif). Si l’on se fie à ces résultats, un avatar aux yeux grands ouverts et à l’expression souriante favorise les amitiés en ligne.

L’avatar a-t-il un sexe ? Les chercheurs constatent que les avatars créés par les femmes sont plus difficiles à analyser et même après prise en compte des traits réels de ses créatrices. Dans l’autre sens, le sexe n’influence pas la perception globale d’un avatar.

 

Ainsi, l’étude montre que les avatars peuvent offrir quelques informations précises sur la personnalité de leurs créateurs et que les avatars des sujets agréables dans la vraie vie, appellent à l’amitié dans le monde virtuel... tout est une question de bon choix si vous voulez ou non vous faire des amis …

 

 

 

 

Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 06:11

 

 

10609646_800895839969068_7790176181755340881_n.jpg

 

«Si vous avez de la difficulté à poursuivre vos passions, mettez de la passion dans vos poursuites.» Thomas Kinkade

 

«Je le croirai lorsque je le verrai…» qui un jour n’a pas prononcé cette phrase… Qu'est-ce qui cloche dans cette élocution ?

Peut être faudrait il tout simplement l'inverser et lire : «Lorsque j'y croirai, je le verrai.» Oui, lorsque l'on croit en quelque chose, on lui donne vie !!!

Il devient primordial à un moment de sa vie de faire la liste des choses auxquelles on croit… à son sujet, à ses propres talents, à la force de conviction pour accomplir et réaliser même un petit projet…

Nous entretenons bien trop souvent de fausses croyances sur nous-mêmes et la plupart du temps à notre insu… il est aussi facile de voir les choses de façon positive et de dire « je peux » au lieu de « j’en suis incapable », et « je suis » plutôt que « je ne suis pas »… toutes les décisions ne tiennent et ne viennent que de nous…

Connaissez vous l’histoire d’un train qui a besoin d’aide pour gravir une côte abrupte au fin fond de « je ne sais où… » Il demande main forte à de puissantes locomotives qu’il croise, mais n’essuie que des refus… Enfin, une petite locomotive accroche les wagons en difficulté et commence son ascension en se disant : « Je crois que je peux, je crois que je peux. » et elle continue de grimper de plus en plus difficilement en répétant la même phrase. Elle atteint enfin le sommet et dit triomphalement : « je savais que j’en étais capable »…

Quand je lis cette légende je me persuade de croire en Moi et je vais essayer de m’en souvenir quand je doute …

 

 


 

 

Repost 0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 06:20

 

 

10372226_802105343183624_247702807610101632_n.jpg

 

« C’est bien connu le ridicule ne tue pas mais la bétise peut être dangeureuse pour la santé alors attention… » Georges Dubois

 

Je viens d’entendre à la radio et nous sommes d'accord, c'est une journée qui ne brille pas par son intérêt et, osons le mot, elle est même complètement idiote mais c’est la Journée Mondiale sans Pantalon !!!! Alors si vous n’avez pas peur de braver le froid, l’hiver et le ridicule …

 

Photo-4_exact780x585_l.jpg

 


 

 

Repost 0

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche