Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 06:40

 

 

247017_1553790281541614_7048375446554031804_n.png

 

«Chaque fois que vous pensez à quelque chose, vous planifiez un événement futur. Quand vous vous inquiétez, vous planifiez. Quand vous appréciez ce que vous avez, vous planifiez. Qu’êtes-vous actuellement en train de planifier ?» Abraham Hicks

 

A chaque instant nos pensées guident notre vie, à partir de nos pensées naissent nos actions... Si nos pensées sont teintées d’inquiétude, d’incertitude, nos actions seront timorées et peu ambitieuses j'en reste persuadée. En revanche, avec des pensées positives, enthousiastes, courageuses, choisies et non subies, le chemin devient plus limpide et étonnamment nous osons plus, vais je oser... !

Pensons positif, pensons bonheur, courage, partage et réussite, pensons avec intensité nos vies et celles-ci seront intensément remplies de joie et de partage !
Osons, en maîtrisant nos pensées, en les orientant vers la confiance, vers la réussite, vers ce que nous aimons et ce que nous choisissons en toute conscience pour aujourd’hui et demain …!

 

 

Repost 0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 05:58

 

 

11023519_1546859392251295_4605079901105302431_n.jpg

 

 «Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.» Henry Ford

«Un homme seul ne peut rien, il lui faut l’appui de ses semblables pour arriver là où il doit aller.» Victor Lévy Beaulieu

Additionner nos énergies, nous retrouver à plusieurs pour réfléchir et avancer ensemble, multiplie non seulement les chances de réussites, mais aussi la valeur de celles-ci. Partager, enrichir, faire ensemble, le travail collaboratif, né à l’origine des Hommes, a encore - c’est certain - un avenir radieux … encore faut il trouver les bonnes personnes pour avancer dans la bonne direction…

 

 

Repost 0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 06:37

 

 

11002596_421624481340297_8889832934967750814_n.jpg

 

« Le passé et le futur sont des moments éphémères. Seul l’instant présent existe dans l’ici et le maintenant. Tout le reste que tu appelles le temps est une illusion créée par ton mental.

En apprenant à te ramener dans l’instant présent, tu peux agir sur le déroulement de ta vie. » Christian Bourit

 

Comme dirait ma cop hop hop je me bouge ... un rendez vous ce matin déterminant pour mon avenir je vous en dirai plus dès que je saurai ...

 

Bonne journée à vous ...

 

 

 


 

 

Repost 0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 07:06

 

 

10945729_10152791405668558_342127138706731477_n.jpg

 

 

« L'erreur est l'occasion de se corriger, d'apprendre, de faire mieux, pour à chaque fois se dépasser. C'est en réalité une opportunité, une expérience fortifiante, qui finalement ne nous a rien fait rater, mais au contraire permis de grandir et pleinement avancer.

 

La vie est justement une succession d'erreurs. Mais l'erreur, elle même n'est en définitive qu'un point de vue. C'est le chemin nécessaire pour aboutir à chaque fois à une étape suivante, une expérience neutre tout simplement, mais qui déplaît bien souvent à notre égo, dès le moment où l'expérience en question ne correspond pas à nos attentes. »  Imré Simon

 

Ce matin je vous laisse philosopher sur l'erreur ... je ne vais pas vous raconter toutes mes erreurs car j'ai une sacrée migraine ... j'y reviendrai un autre jour ... je vais profiter du soleil pour aller au marché ça me changera les idées ...

 


Repost 0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 07:05

 

 

10460360 399281660242903 7837969666380895803 n

 

« Si ce que vous voyez alors ne vous plaît pas, il sera temps de décider de faire les changements nécessaires à votre bonheur en dépassant votre peur de changer. » Ralph Emerson

 

Ce matin j’aimerais changer les couleurs du temps en prime je modifierais toute la semaine qui s’annonce pluvieuse, venteuse, de véritables giboulées de MARS … car sur moi la pluie a un effet négative je vais penser éclaircies en buvant un bon café chaud … bonne semaine à vous qui passez par là …

 

 

 


Repost 0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 07:41

 

 

1510863_898117580238339_5123184171120522035_n.jpg

 

« Il y a des jours où le bonheur minuscule du café du matin ne vient pas à bout des nouvelles du jour… » Sylviane Agacinski

 

C’est la journée du café, oui mais du café Grand-mère c’est un communiqué de l’Agence Tasse Blanche …

Déjà associée à une réduction du risque de maladie de Parkinson et de maladie d’Alzheimer, la consommation de caféine pourrait, plus largement, avoir des effets protecteurs pour le cerveau, et, en particulier contribuer à prévenir le développement de la sclérose en plaques (SEP), selon cette étude présentée à la Réunion annuelle.

Le Dr Ellen Mowry, chercheur et son équipe ont en effet suivi 1.629 sujets atteints de SEP et 2.807 témoins en bonne santé participant à une cohorte suédoise, et 1.159 sujets atteints de SEP et 1.172 témoins en bonne santé, participant à une cohorte américaine.

Les données de consommation de café avaient été relevées jusqu’à 5 à 10 années avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie chez les sujets atteints (et sur la même durée chez les témoins).

Enfin, les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possible, comme l’âge, le sexe, le tabagisme, l’indice de masse corporelle, et l’exposition au soleil (ou niveaux de vitamine D).

L’analyse constate que,

·   comparativement aux personnes qui ont consommé au moins 6 tasses de café par jour durant l’année précédant l’apparition des symptômes, celles qui n’en n’ont pas consommé du tout, présentent un risque accru de 50% de SEP.

·   Globalement consommer de grandes quantités de café dans les 5 à 10 ans précédents, offre une protection significative contre la maladie.

·   Enfin, dans l’étude américaine, seule, comparativement aux personnes qui ont consommé seulement 4 tasses et demi de café par jour durant l’année précédente, celles qui n’en n’ont pas consommé du tout, présentent un risque accru de 50% de SEP.

Quelle conclusion en pratique ? Il s’agirait donc d’étudier les effets de la caféine pour prévenir les récidives et réduire les symptômes de la maladie, conclut l’auteur.

Card’une part, la SEP est l’une des maladies neurologiques les plus répandues et l’une des premières causes de handicap chez les jeunes adultes, d’autre part, il n’existe pas de traitement.

Rappelons que la SEP environ 2 millions de personnes touchées dans le monde et deux fois plus de femmes diagnostiquées que d’hommes. En France, la SEP touche environ 80.000 personnes avec une incidence de 4.000 nouveaux cas d’évènements inflammatoires démyélinisants chaque année.

Alors bon café grand-mère ou pas … une chose est certaine la mienne me manque avec ou sans café !!!...

 

10926204_748132378589526_5541576741091525543_n.jpg

 

 

 

Repost 0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 07:26

 

 

10991329_814559771947866_5371463889126974054_n.jpg

 

« Ce que nous pensons, ce que nous savons ou ce que nous croyons, a,  à la fin, peu de conséquences. La seule chose qui compte c’est ce que nous faisons. »   John Ruskin

 

En ce samedi avec un brouillard où l’on ne voit pas à 200 mètres je bouquine avec mon café et entend à la radio que notre époque aime caser les personnes dans des catégories, cela rassure d'appartenir à un groupe, d'être reconnu et cela même pour ce que l’on n’est pas... ils parlent des muppies??

Mais, d'où vient  le terme  « muppie » ? Acronyme de Multimedia Urban People Pushing the Internet Economy. Contraction de « millennials » nées à l’heure du digital et de « yuppies » Young upwardly-mobile professional - en français  

Qui est-elle ? Elle a entre 25 et 50 ans, travaille  ou recherche activement, est hyperconnectée, ne sort jamais sans son iPad ou autre modèle du même genre, n'évolue jamais loin d'un WiFi, toujours joignable ou presque.  Elle n'achète pas de produits importés, ne manque aucun cours de zumba / d’aquagym où elle se rend en vélo, adore vraiment le chou kale et les légumes/fruits du marché local, a beaucoup d'amies même virtuelles,  ne craint pas d'allier Louboutin et H&M, lit les derniers romans à la mode et Jacques Salomé. Sa maison est rangée comme un magazine déco…

Je la résume en quelques mots : sans son ordinateur, sa tablette, son portable, point de salut, entourée d'une girlysphère, idéaliste d'un monde meilleur même si elle reste persuadée que c’est de l’utopie en 2015…

 La Muppie sait que son épanouissement  ne passe pas uniquement par le travail ou les enfants qu’elle adore, elle louvoie habilement entre les deux. Elle est idéaliste et veut changer le monde, elle y croit en tout cas...

J'ai quelques traits de la Muppie en moi finalement... Cependant, elle me complexe un peu à vouloir faire tout bien !! Et vous ?

 

 


 

 

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 07:07

 

 

10689566_598757863569044_5231378917806764898_n.jpg

 

« Choisir le doute comme philosophie de vie c’est comme choisir l’immobilité comme mode de transport. »  Yann Martel

 

Même si en buvant mon premier café je vois, la fenêtre et la pluie tomber je ne vais pas me laisser envahir par les doutes… j’ai décidé d’avancer, de foncer, de suivre mon instinct ce n’est pas quelques gouttes qui vont plomber ma force et mon moral … et le soleil est dans mon coeur ... le week end approche avec son lot de joies et de rires en perspective ...

 

 

 


 

 

 

 

Repost 0
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 06:38

 

 

1780675_594430320626400_1665805649_n.jpg

 

« Le changement personnel est la seule aventure inépuisable qu’il nous soit donné de vivre. C’est une aventure inscrite dans les tâtonnements et les enthousiasmes du quotidien.

Changer est un appel en nous, un mouvement interne irrésistible, parfois douloureux, auquel nous nous abandonnons dans la lumière des découvertes ou auquel, au contraire, nous résistons en restant crispés sur nos peurs et sur nos croyances.

Transformation intérieure et changement dans nos relations sont deux pôles toujours liés.

Si je vois la vie comme une possibilité d’enseignements et de découvertes de moi-même, elle devient fascinante, à travers même des souffrances qui la jalonnent, des errances et des malentendus qui nous talonnent, des subtiles métamorphoses, de la maturation, qui nous poussent au-delà de nos limites. Pour devenir qui je suis de façon unique... » Jacques Salomé

 

Que dire de plus ... je suis unique et prête pour le changement ...

 

 


 

 

Repost 0
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 07:07

 

1479450_514299802011529_17711492_n.jpg

 

 

Prendre soin de soi, et de la maison c'est un plaisir en tout cas pour moi... j’en parlais hier avec  une amie … et cette idée a trotté dans ma tête, je lave, je frotte, je range normal oui mais est ce que je ne serais pas un brin maniaque !!

Mais quand l'inquiétude domine et que les "réflexes propreté" se multiplient, on n'est plus dans le bien-être mais dans la contrainte et l'obsession.

Une peau qui sent le savon, une chevelure qui fleure bon le shampooing... rien de plus agréable pour soi-même et les autres, le linge qui sent bon le propre et la lessive « Truc Muche »...

Nous l'avons appris tôt dans l'enfance : "il ne faut pas se salir", "une jolie fille est une fille soignée"...

Certaines ont appliqué la consigne à la lettre, au point de verser dans des travers hygiénistes qui confinent à l'obsession… et je vous avoue cette maladie je l’ai « grave » et comme l’impression d’avoir contaminé mes deux nanas !!!

                                             

On nous serine des messages à peine subliminaux : il nous faut du plus blanc que blanc pour la lessive, du plus fleuri qu’un jardin pour faire mousser le bain…

Toujours plus clean, donc toujours plus que parfaite. Il suffit d’avoir une estime de soi un peu fragile, un rapport à la féminité compliqué pour être sensible à cet idéal social de pureté angélique.

Alors, tout ce qui peut nous rappeler le cycle de la vie, les humeurs naturelles, les années qui passent, doit être enseveli sous des décapants et des fragrances sublimissimes…

 

"La phobie des odeurs masque en réalité une peur de la vie et de la sexualité. C’est aussi le signe d’une hostilité, d’une misanthropie. Quand on n’aime pas quelqu’un, on dit volontiers qu’on ne peut pas “le sentir”." Et le message de pureté vise toujours les femmes. On parle de "culpabilité originelle" : "On frotte, on lave pour conjurer une angoisse. On se sent coupables à l’idée d’être contaminées et de contaminer les autres." Comme on vit dans une société hygiéniste, l’angoisse se porte sur la maladie, la nécessité de désinfecter tout et tout le temps...

 

Il s’agit de l’angoisse de mal faire, d’être accusé d’indisposer les autres ou de leur causer du tort. Le souci de propreté excessive est aussi une agressivité retournée contre soi : ainsi, on s’en prend à la poussière, aux « moutons » dans les coins qui n’y sont même pas… ou à son "moi-peau" plutôt qu’à la personne qui nous a mises en colère. À défaut d’avoir su dire "non", on nettoie,  on efface, on se venge sur le carrelage, le lino. La surenchère de propreté et la quête de perfection cachent une confiance en soi mise à mal.

 

Se laver les mains au moins trois fois par jour (c’est un minimum), se brosser les dents après chaque repas... c'est souhaitable. Mais quand le "réflexe propreté" est systématique, on frise la manie. Si on s'abîme la peau à force de la briquer on est dans la phobie ou le Toc (trouble obsessionnel compulsif). On devient un control freak (maniaque du contrôle)…

 

Manie ou Toc, il faut mettre le doigt sur son anxiété et accepter le désordre. Le désordre, c'est la vie. En thérapie comportementale, on demande à la personne, de s'exposer à ce qu'elle craint le plus, la saleté : ainsi, toucher le sol avec ses mains sans se précipiter ensuite pour les laver. L'anxiété monte, mais il faut la décrypter, mettre des mots et des émotions dessus. C'est en se confrontant à sa crainte qu'on l'apprivoise le mieux.

 

"Il s'agit de réduire l'impact du comportement hygiéniste en mettant en place la démarche inverse. Moins de rituels pour plus de prise de conscience". Pour arriver au lâcher-prise, à un rapport apaisé avec le corps et le ressenti que l'on a de soi-même, sans craindre de tomber dans l'excès inverse (la négligence).

Cesser d'être dans le contrôle, c'est se donner des chances de s'affirmer et de prendre soin de soi dans la sensualité et le plaisir… promis je vais me soigner … et c’est vrai qu’au fil des années je laisse un peu un tout petit peu de lest !!!

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche