Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 04:27
Estimation ...

 

 

« L’estime de soi est une attitude intérieure qui consiste à se dire qu’on a de la valeur, qu’on est unique et important. C’est s’aimer, se connaitre comme on est avec ses qualités, ses limites… C’est apprécier et s’accepter quoi qu’il arrive… » Marcel Proust

 

Je vous entends déjà vous allez me dire l’estime de soi oui mais … parfois il y a des petits cailloux qui rentrent dans nos chaussures et nous fait douter…

Mais quand un rayon de soleil anime notre journée, qu’un compliment met du baume au cœur alors on apprécie l’instant et on le vit intensément…

 

Bon mardi à vous qui passez par là… une journée sous le signe de récompense …

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 05:14
Créatrice de lumière...

 

 

« Quand nous savons vraiment que tout va et vient, que tout passe, nous nous attachons moins, car rien ne dure… Tenir compte de l’impermanence des choses apporte un soulagement c’est certain… » Brigitte Quodis

 

Durant notre vie nous croisons tous et toutes des « vampires énergétiques », vous savez ces personnes qui quand elles vous quittent vous laisse complètement vidée de votre énergie, épuisée, triste alors qu’elles sont elle-même devenues zen et vous quittent en pleine forme…

Elles sont à éloigner très vite sous peine de morosité et déprime assurées…

Mais il y a aussi des personnes capables de vous « rebooster » juste par leur présence, leur regard, leurs paroles…. Des amies qui vous donne tant que le temps passé avec est infini, et trop vite écoulé…

Si on analyse, les uns, les autres ne sont ni meilleurs, ni pires, juste un message pour nous faire avancer car quelque soit la sensation perçue, elle permet de mieux nous connaitre et d’être à l’écoute de nos émotions…

Que devons nous fuir, développer ou supprimer carrément de notre vie… organiser le plus souvent possible pour apprendre, partager, vibrer, rire, sourire, échanger…

Je reste à l’écoute de mon ressenti, et je me dis que de belles personnes « créateur ou créatrice de lumière »  m’éclaire par leur présence, leurs conseils sans compromis, ni faux semblants… des instants magiques de petits bonheurs journaliers…

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 04:32
On y croit...

 

 

«Depuis bien longtemps, je suis persuadée qu’on peut influencer notre vie, par les gens que l’on rencontre, nos pensées et inévitablement nos actions. » Caroline Dufois

 

Je suis une adepte des signes, j’écoute ce qui se passe autour de moi et je prends n’importe quel signe qui m’attire dans la bonne direction, celle que j’aurai décidé de prendre surtout…  

J’ai longtemps sollicité l’opinion des autres pour savoir ce que je devais faire par manque de confiance en moi sans doute.

Ce qui se présentait à moi était donc en lien avec les attentes des autres, qui étaient quand même en lien avec les choix que j’avais faits, puisque j’avais pris des décisions pour les autres. Comme une impression de ne pas être à la bonne place au bon moment… j’ai donc décidé de faire des choix pour moi sans écouter la petite voix qui me disait va à droite plutôt qu’à gauche … car finalement assumer ses choix n’est ce pas aussi cela la vie…

Puis, l’important est de s’entourer de personnes qui nous font vibrer et croient en nous…

Et vous qu'est ce qui vous fait vibrer, avancer, sourire ??...

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 04:58
C'est moi qui décide !!!...

 

 

« Ne laissez pas les comportements d’autrui vous obliger à être quelqu’un que vous n’êtes pas. » Paulette Rosier

 

Cette phrase fait écho à une conversation d’hier avec un usager … toujours suivre son instinct, défendre ses convictions et continuer à être soi même… Quoiqu’il arrive ou nous tombe dessus il y a toujours des jours meilleurs… et les décisions, les prises de positions se sont à nous de les prendre et nous aux autres de nos dicter notre conduite …

Et, quand je vois l’actualité et les fanatiques que nous pouvons croiser au coin de n’importe quelle rue je me dis que toute personne reste vulnérable et influençable, la vigilance reste la meilleure défense…

C'est cette philosophie que j'inculque à mes nanas et je trouve qu'elles s'en sortent plutôt bien !!!

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 04:24
La bonté...

 

 

« Les déceptions doivent nous faire ouvrir les yeux, mais jamais fermer notre cœur. » Hal Elrod 

 

Nous passons tous et toutes par des périodes, époques d’angoisse et de difficultés dans lesquelles nous sommes plus enclins à agir avec égoïsme, voire avec orgueil.

Cependant, il n’est pas impossible de choisir de réagir avec bonté, même si c’est difficile.

Être bon ne signifie pas faire preuve d’innocence béate ou nous laisser manipuler par les gens de notre entourage. La noblesse d’esprit est celle qui est fidèle à ses valeurs. Face à une situation négative, mieux vaut agir avec bonté.

Cependant, les nuances de nos personnalités sont telles qu’il n’est pas toujours évident de bien comprendre et de commander nos réactions.

La bonté n’est pas quelque chose qui se pense, mais une manière de trouver de l’harmonie dans notre vie

Les éléments centraux de la bonté sont le respect, la réciprocité, le besoin d’apporter du bien-être aux autres, l’équilibre, la paix intérieure et l’application constante de nos propres valeurs dans les actions que nous menons.

Avec le métier que j’ai choisi la bonté coule de source en tout cas pour moi… même si mon corps me rappelle à l'ordre et qu'hier soir j'ai du demander "à mon pompier" un bandage sur ma main droite... heureusement ce matin ça semble aller mieux ... Voilà ce qui arrive quand on se contorsionne pour nettoyer du carrelage mural dans la cuisine d'un usager...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 04:54
Résistance du corps...

 

 

« J’aime bien ce verbe «résister». Résister à ce qui nous emprisonne, aux préjugés, aux jugements hâtifs, à l’envie de juger, à tout ce qui est mauvais en nous et ne demande qu’à s’exprimer, à l’envie d’abandonner, au besoin de se faire plaindre, au besoin de parler de soi au détriment de l’autre, aux modes, aux ambitions malsaines, au désarroi ambiant. Résister, et… sourire. » Emma Dancourt

 

Maux de tête, tensions musculaires, brûlements d’estomac : ces maux sont là pour nous indiquer que quelque chose ne va pas. Or, il arrive que la cause de notre mal demeure physiologiquement inexplicable.

Quand des douleurs physiques nous assaillent de façon récurrente, il est tout naturel de se tourner vers un médecin afin de trouver l'origine du malaise et, dans le meilleur des cas, de le soigner. Mais au fil des rendez-vous médicaux, si les résultats d'examens ne permettent pas d'identifier la source du malaise, il est possible qu'il nous oriente vers un psychologue.

On a longtemps perçu le corps et l'esprit comme deux entités distinctes. Aujourd'hui, on sait qu'il s'agit des deux parties d'un tout qui interagissent et s'influencent. On a toutes expérimenté, un jour ou l'autre, l'effet de nos pensées et de nos émotions sur notre corps: être prise de crampes sous l'effet du trac, avoir la gorge qui se serre au souvenir d'un événement triste, voir nos joues s'enflammer et rougir dans un moment de honte ou de gêne, ou sentir nos muscles se contracter dans un accès de colère.

Le stress fait également partie des facteurs psychologiques pouvant avoir un impact important sur notre état physique. En plus de provoquer des tensions musculaires, le stress augmente notre sécrétion de cortisol, ce qui a pour résultat d'affaiblir notre système immunitaire et de nous rendre plus vulnérable à diverses maladies.

Loin d'être imaginaires, les interactions entre le corps et les pensées sont bien réelles. Une émotion, c'est d'abord physiologique. Il est important de s'arrêter aux émotions ressenties, en particulier lorsqu'elles sont négatives. Lorsqu'on les chasse sans prendre le temps de comprendre ni ce qui les cause ni l'effet qu'elles ont sur nous, la tension qu'elles engendrent dans notre corps n'est pas évacuée. Avec le temps, les tensions s'accumulent et peuvent contribuer à l'apparition de douleurs ou symptômes physiques allant des maux de tête aux difficultés à digérer, en passant par les troubles du sommeil.

Certaines personnes ont du mal à identifier la nature de leurs émotions, à en comprendre le sens pour mieux répondre aux situations auxquelles elles font face dans la vie. Ces difficultés à gérer les émotions peuvent avoir un impact sur la condition physique et deviennent souvent des cibles de traitements en psychothérapie.

Bien que plusieurs études démontrent que les facteurs psychologiques ont un rôle à jouer dans l'évolution de la plupart des catégories de troubles physiques, les spécialistes ne s'entendent pas quant à l'importance de ce rôle. Pour certains médecins, ce serait du charlatanisme de dire qu'une émotion ou un facteur psychologique est l'unique cause d'un trouble physique ou d'un malaise en particulier. Ce n'est pas parce qu'on ne trouve pas de causes physiologiques qu'on peut affirmer avec assurance qu'il n'y en a pas. Cela dit, on ne peut davantage exclure qu'une émotion ou un facteur psychologique soit en cause. L'être humain est très complexe, et les troubles de santé sont multifactoriels.

C'est pourquoi il est toujours préférable de regarder le portrait d'ensemble du patient afin de tenir compte de divers facteurs: psychologiques (émotionnels, affectifs), biologiques (hérédité, âge, ...) et comportementaux (hygiène de vie, ...).

Conclusion il faut savoir s'arrêter, s'écouter, et dire ce qui ne va pas pour effacer ou atténuer certains maux parfois ça marche...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 05:19
Encore un matin...

 

 

«Profiter du silence pour respirer et méditer, se répéter des « affirmations » ou des mantras motivationnels,  visualiser son objectif à atteindre, faire de l’exercice physique (yoga, gym, course à pied...), lire des livres ciblés en fonction de ses objectifs, écrire un journal intime pour poser ses idées et envies sur le papier… » Hal Elrod 

 

Nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses, chaque matin à nous arracher à la tiédeur de notre lit avant l’heure du lever habituelle, pas forcément pour « du repassage », « du ménage », ou pour « enfiler des baskets » mais pour prendre du temps pour soi…

La tendance du lève tôt gagne du terrain l’adage de nos grands-parents « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » serait-il en passe de devenir un nouveau mantra collectif ?

Se réapproprier son temps est la priorité numéro un, les repères du monde sont instables, nous avons besoin de nous poser pour y voir clair, prendre soin de soi (ce n’est ni un luxe, ni une lubie)…

si l’on se penche sur les recherches traitant des effets du lever précoce, grande est la tentation de changer sur-le-champ son heure de réveil...

Plusieurs études menées par des chercheurs en psychologie aux États-Unis et au Canada ont établi que les personnes matinales étaient plus heureuses, plus optimistes, plus consciencieuses et moins exposées à la dépression.

Une étude réalisée en 2008 à l’université du Texas indique même que les étudiants lève-tôt obtiennent des notes supérieures aux autres. Question de lumière, de gestion de l’énergie vitale, de métabolisme… Les chercheurs proposent un faisceau d’explications, sans pouvoir trancher en faveur d’une seule piste, mais toutes les conclusions convergent : être debout de bonne heure est un facteur de bonne santé physique et psychique. Encore faut-il être un lève-tôt pour bénéficier de ces effets, objecteront tous ceux qui répugnent à l’idée de s’extraire prématurément de dessous leur couette ! Rien n’est plus faux. On sait désormais, en partie grâce à une équipe de chercheurs de l’université de Pennsylvanie, que 85 % des hommes et des femmes présentent un chronotype neutre. La population restante se divisant en « hiboux », les couche-tard, et en « alouettes », les lève-tôt.

Conclusion : pas d’excuse, être plus matinal est à la portée de tous, ou presque. C’est aussi une occasion unique de disposer de temps libre...

Pas de bénéfice personnel sans une certaine discipline. Tout simplement parce que pour créer une nouvelle habitude, le corps et l’esprit ont besoin de régularité. Ce qui pose de fait la question de la motivation. « Il est important, avant d’entamer une nouvelle routine matinale, de se poser la question du pourquoi. Ce moment de réflexion permet d’ausculter sa motivation profonde et de la formuler. Mieux l’objectif sera défini et plus il sera précis, plus la mise en route sera aisée. Mais viendra le moment où la volonté devra prendre le relais ; passer d’une habitude à une autre demande un petit effort, c’est aussi cela qui est gratifiant et pourvoyeur d’énergie et de satisfaction personnelle. »

Les neurosciences nous ont appris que nous sommes enclins à répéter facilement ce qui est source de plaisir. C’est ce que l’on appelle un cercle vertueux. Plus la routine matinale nous procure du bien-être physique et moral, plus nous la suivrons avec facilité et régularité. 

J’utilise principalement ce temps pour lire, faire des recherches, travailler sur un article, défricher des idées, réfléchir à des sujets… Je me prépare un café, je prends le temps de savourer le chant des oiseaux dans les arbres, la nature qui s’éveille, la quiétude de la maison qui dort… Toutes ces petites choses qui donnent à ce moment une couleur et une texture particulières...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 04:42
Cognition à gogo ...

 

 

« Tu n'as pas à perdre un temps précieux à te désoler sur toi-même. Quand tu veux changer quelque chose à ta situation, tu peux le faire immédiatement. Le changement peut venir en un clin d'œil ! » Eileen Caddy

 

Je suis sure que vous connaissez le mot cognition …c’est une sorte de monologue intérieur du style « je n’y arriverai jamais » « je vais bafouiller » « je suis ridicule, nulle » … en gros c'est parler toute seule (non je ne suis pas folle et ne gagatte pas!!!)...

Quelquefois, elles origines d’une première situation de conflit, d’un moment où ces pensées pour nous-mêmes aident à prendre des décisions… Elles s’imposent comme plausibles et non comme des évaluations hypothétiques…

Il est toujours possible de modifier nos cognitions et les orienter vers le mieux être, la liberté, le rétablissement, la réalisation de notre potentiel et le dépassement de nos limites personnelles… Modifier la direction de nos pensées en favorisant un épanouissement positif…

 

Que votre vendredi soit beau… ici chaleur estivale 38° hier sur la terrasse… dur dur pour bosser … heureuse de rentrer et de filer sous la douche …

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 04:46
On est foutu... on pense trop...

 

 

"La vie vous donnera toutes les expériences qui seront utiles pour l’évolution de votre conscience. Comment savoir que c’est l’expérience dont vous avez besoin ? Parce que c’est l’expérience que vous rencontrez en ce moment." Eckhart Tolle

 

Un café renversé, quelques bricoles qui trainent, une poubelle qui déborde et voilà que l’on a l’impression que tout va de travers… A ressasser ces petites pécadilles on finit par croire que tout est contre nous !!

On devrait s’appeler Miss Pensouillarde et neutraliser les pensées négatives… Observer le discours intérieur c’est faire quelques pas de côté, prendre conscience de ce qui trotte dans notre « caboche » et génère déprime et angoisse …

Il existe une solution très facile tromper l’ennemi (comme on dit) en croquant une pomme, une poire, un brugnon, en buvant un verre d’eau, un thé/café, en écrivant ce qui perturbe … mettre des mots sur ce qui tracasse est une expérience de plus… on détourne notre attention et finalement n’est ce pas tout cela la Vie…

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 05:13
Soldes... en folie...

 

 

« Quand il n’y a pas de mots pour nous, c’est que nous n’existons pas. » Benoite Groult

 

Pourtant en ce premier jour des Soldes oh que si nous existons … que ce soit en direct dans nos boutiques fétiches et préférées ou sur le net finalement nous adorons fouiller, chercher la bonne affaire, dépenser « intelligent » surtout…

Et avec le printemps pluvieux que nous avons essuyé il va y avoir de très bonnes affaires, de gros rabais…

Vous battrez vous pour un bout de chiffons comme certaines ou trainerez vous tranquillement en quête d’un coup de cœur ??

Moi je vais retrouver la Puce à la sortie du Lycée et on va surtout faire les boutiques de chaussures et qui sait trouver des fringues en plus !!!

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche