Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 04:44
Pause lecture...

 

 

« La vie est comme un livre. Certains chapitres sont tristes, certains sont heureux et certains sont très intéressants mais, si vous ne tournez pas la page, vous ne saurez jamais ce que le prochain chapitre vous réserve. » Céline Legault

Mais parfois comment vivre le prochain chapitre fait peur… on a envie de savoir, le pourquoi, le comment, le que va-t-il se passer, et l’on recule l’échéance…

Pendant mes deux jours de pause j’ai beaucoup réfléchi, j’ai écrit, j’ai lu… et lors de ma pause lecture j’ai dévoré « Les Lettres de Rose » de Clarisse Sabard… S’il n’y a qu’un livre à lire cet été et bien je vous invite à choisir celui-là…

On le commence et en même temps que l’histoire on se questionne sur sa propre vie… Bravo à l’auteure…

Je n’ai pas encore toutes mes réponses mais je compte bien y arriver…

 

 

 

Pause lecture...
Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 04:53
Paresse...

 

 

« On n'apprend pas à être bien seul dans une attente d'un autre. On parvient à être bien seul en prenant soin de soi, et en répondant à ses attentes par soi-même. N'attendez pas d'autrui ce que vous pouvez vous offrir vous-même. »

J’ai bien envie moi aussi de devenir intelligente en tout cas surtout après avoir lu cette étude…car parait-il, être paresseux serait signe d’intelligence sisi je vous assure... Effectivement, la théorie prouve que les « intellos » passent plus de temps à se laisser aller à la paresse que leurs homologues actifs.

Les résultats de l'étude, publiés dans le Journal de psychologie de la santé, ont été décrits comme « très importants » et « robustes » en termes statistiques. Pour mener à bien l’étude, un questionnaire a été mis à disposition des participants, afin d’évaluer dans quelle mesure ils sont d’accord avec certaines déclarations telles que « j'aime vraiment le fait qu'une tâche consiste à apporter de nouvelles solutions à un problème », ou « je pense aussi durement que je le dois ». 

Après ce test, les chercheurs, ont ensuite sélectionné 300 « penseurs » et 300 « non-penseurs ». Pendant sept jours, les participants ont porté un dispositif au poignet, qui a permis de suivre leurs mouvements en fournissant un flux constant de données sur leurs niveaux d'activité. Le résultat est sans appel : les « penseurs » sont beaucoup moins actifs que les « non-penseurs ».

Les résultats ne montrent aucune différence le week-end. Les chercheurs en ont conclu que ses résultats donnaient du poids à l'idée que les « non-penseurs » se lassent plus facilement. Ils ont donc besoin de remplir leur temps avec une activité physique. Il a également été prouvé par une étude américaine que les personnes au QI élevé s’ennuient moins facilement car elles consacrent plus de temps à la réflexion et à la pensée.

Cependant, les personnes les moins actives, devraient viser à augmenter leur niveau d'activité global pour améliorer leur santé. En gros il faut un brin d’intelligence pour décider de prendre soin de sa santé … franchement pas besoin d’une étude pour savoir cela…

Et à cet instant je peux vous dire que j'aimerais bien me laisser aller à la paresse car je suis fatiguée physiquement, moralement... et mes vacances ne sont pas pour tout de suite...

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 04:23
Sensibilité à fleur de peau...

 

Pour toutes les âmes sensibles,

« Sensibilité à fleur de peau,
Tu t’égares au moindre mot, 
Frissons qui courent le long du dos, 
Ne porte pas ça comme un fardeau,

Écouter une chanson te transporte, 
Ce sont tous ces mots qui te portent, 
Ils te font vivre, et tu supportes,
Les émotions qui en ressortent,

Tu ne sais rien vivre à moitié, 
Tu t’investis dans l’amitié, 
Tout ce que la vie t’a initié, 
Tu voudrais pouvoir partager,

Tu vis l’amour comme un cadeau, 
Et tu embarques sur ce bateau, 
Sans prendre garde à ses assauts, 
Mais qui parfois te laisse K-O,

Mais tu te relèves à chaque fois,
Laisse de côté tous ces tracas,
Et ressens à chaque pas,
La vie qui te porte à bout de bras,

Garde tout au fond de toi ce trésor, 
Protège bien ce grand cœur d’or, 
Car c’est ce qui te rend plus fort,
Dans ton décor en plein essor. »

JULIEN Alexandra

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 04:35
Réalité...

 

 

« Passer de l’opinion à la perception, de l’imagination au fait, de l’illusion à la réalité, de ce qui n’est pas  à ce qui est. Voilà le cheminement… » Swam Prajnampad

Voilà mercredi et les 4 prochains jours j’ai un boulot de dingue … je me dis vivement dimanche et lundi pour deux jours de repos…

Merci pour vos messages pour la Puce … ce fut plus difficile que la première fois, heureusement qu’il y a les « antidouleurs »…

Et ma grande est bien arrivée, elle avait même un avion blanc et rose (une vraie princesse)…

Belle journée à vous qui passez par là…

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 06:08
Questionnements ...

 

 

«Chaque situation est l’occasion de mieux nous connaître et de mieux savoir ce que nous désirons

Nous avons la capacité à prendre conscience des comportements qui se trouvent activés de manière automatique, afin d’en changer. Nous avons la possibilité, à chaque expérience, de mieux comprendre et affirmer ce que nous souhaitons.

Alors en cette presque mi-Août je prends des décisions et si rien ne change les conséquences seront une évidence...

Bon mardi à vous qui passez me lire ... journée spéciale ... une parenthèse dans la vie d'Ado...

 

 


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 04:38
Émotions et Envies...

 

 

« Acceptez d’exprimer vos émotions car derrière se trouvent des envies. » Pierre Langlois
 

L’émotion est un message de réaction. Désirs, besoins et envie sont les intentions qui  en sont la source.
Les émotions sont polarisées et leur intensité peut varier : elles peuvent être négatives ou positives. Leur caractéristique nous permettra de savoir quel rapport nous entretenons avec le désir qui se trouve derrière.  
Derrière chaque émotion se trouve un message.
En réalité le message présent derrière une émotion est toujours le même : c’est un besoin, une envie, un désir.
Ce message peut être ensuite coloré par tout l’éventail possible d’émotions, en fonction de la manière dont on observe la réalisation de notre désir.

 

En ce lundi matin d’Août j’ai comme un désir de retourner me coucher, de prendre des vacances,  de continuer à mettre ma maison en ordre (que de rangement depuis quelques semaines, aurais-je besoin de ranger ma tête)... Mais, avec émotion je pense à demain et mon jour de repos à m’occuper de la Puce qui va enlever sa deuxième dent de sagesse… et ma grande qui prend l'avion pour la première fois ...

 

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 04:42
Que faire...

 

 

« Nous oublions souvent de sentir la magie du moment présent pourtant c’est elle qui bâtit le scénario de notre vie » Michel Bouthot

Encore une nuit difficile alors je bouquine et je vous rapporte ceci…

Peut-on stimuler nos hormones du plaisir et du bonheur ? Une étude publiée dans la revue Psychological Science démontre que certains gènes héréditaires semblent compter pour 50 % de la création de notre bonheur.

Même si vous avez naturellement tendance à être plus déprimée qu’enthousiaste, vous pouvez faire des choix personnels qui rendront votre vie plus radieuse et plus heureuse. Les hormones et les neurotransmetteurs font partie de ces clés du bonheur. En effet, elles influencent les sensations de bien-être qui sont aussi affectées par le style de vie.

La dopamine : Ce neurotransmetteur commande le système de gratification du cerveau. Si on vous félicite parce que vous faites un bon travail au bureau, vous ressentirez une agréable montée de dopamine, résultant en une sensation de bien-être. Elle influence également nos comportements de recherche du bonheur et du plaisir. Stimulez-la en vous fixant des objectifs réalistes et en les respectant : par exemple, ranger votre bureau ou respecter votre programme d’entraînement. Recherchez des activités saines et agréables qui auront un impact positif dans votre vie. Aussi, certaines plantes peuvent stimuler le plaisir.

La sérotonine : Ce neurotransmetteur qui stimule l’humeur a été rendu célèbre par les antidépresseurs ISRS (inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine) qui fait augmenter le niveau de sérotonine du cerveau. La méthode la plus efficace de stimuler la sérotonine est l’exercice quotidien; c’est pourquoi une marche fait des merveilles sur notre humeur.

L’ocytocine : À la fois neurotransmetteur et hormone, l’ocytocine est souvent surnommée « l’hormone de la tendresse ». Les chercheurs de l’Université Claremont en Californie ont fait de nombreuses recherches sur l’impact de cette hormone chez les femmes, établissant un lien entre la libération d’ocytocine et les niveaux de satisfaction. Elle pourrait avoir plus d’importance dans la physiologie des femmes que celle des hommes. Consacrer du temps à ceux qu’on aime et être gentil avec les autres stimule la production d’ocytocine. Ne vous sentez-vous pas mieux simplement à la lecture de ces mots ? Le stress empêche la production d’ocytocine, alors pensez à gérer votre stress.

L’œstrogène : Elle aide la production de sérotonine et vous protège contre l’irritabilité et l’anxiété, préservant la stabilité de votre humeur. La production d’œstrogène décroit à la ménopause et des habitudes de vie comme le tabagisme et l’exercice intense peuvent aussi la faire diminuer. Le déséquilibre entre l’œstrogène et la progestérone qui se produit à la péri-ménopause peut aussi affecter négativement l’humeur. La gestion du stress peut aider à préserver cet équilibre, parce que les hormones du stress comme le cortisol compromettent la production, l’action et les fonctions de ces deux hormones.

La progestérone : Cette hormone favorise le sommeil et prévient l’anxiété, l’irritabilité et les sautes d’humeur. Le niveau de progestérone diminue à la péri-ménopause après l’âge de 35 ou 40 ans, et l’excès de stress ou une mauvaise alimentation peuvent accélérer cette tendance. Les spécialistes comme la docteure Sara Gottfried, auteure de The Hormone Cure, affirme que prendre soin de soi et bien manger est la première condition pour atteindre l’équilibre hormonal, avant d’essayer une hormonothérapie substitutive incluant des hormones bio-identiques comme la progestérone et l’œstrogène.

A essayer ces trucs et astuces pour insuffler une dose de bonheur dans notre quotidien

– L’écoute de la musique est un moyen fantastique de provoquer une montée de dopamine : dans une étude publiée en 2015 dans Nature Neuroscience, des chercheurs de l’Université McGill rapportaient que la musique que vous aimez, et en particulier celle qui vous procure des frissons, stimule la production de dopamine et de sensations agréables.

– Les glucides augmentent les niveaux de sérotonine, ce qui explique pourquoi nous avons envie de sucreries ou de féculents lorsque nous nous sentons déprimées. Pour se remonter le moral en provoquant moins d’impacts négatifs, choisissez des sources de glucides saines et à haute teneur en fibres comme le pain à grains entiers ou le quinoa.

– Pour stimuler la production d’ocytocine, passez un moment agréable en faisant un câlin à votre partenaire, à vos enfants ou à vos animaux de compagnie.
Augmentez le niveau d’œstrogène en pratiquant des activités qui soulagent le stress comme le yoga, la méditation, un bon bain chaud ou tout ce qui donne des résultats pour vous.

– Maintenez la progestérone à son niveau optimal en mangeant bien et en évitant les gras saturés et les sucres, en faisant de l’exercice régulier et en évitant le stress.

 

J’espère que vous aurez trouvé des solutions pour vous … bonne fin de semaine à vous qui passez par là…

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 04:18
Nouvelle approche...

 

 

« J’ai écrit des mots qui dorment et je les ai laissés rêver pour oublier, pour effacer, pour avancer… » Paul Legras

En faisant du tri dans mes revues de nanas avant de les donner à une amie, je retrouve cet article et je partage cette info avec vous si vous ne l’aviez pas lu…

La dépression serait intimement liée à nos gènes. Pour la première fois, une étude scientifique prouve le lien entre la génétique et ce trouble mental qui touche des millions de personnes dans le monde.

Une vaste étude récemment publiée dans la revue Nature Genetics tend à le prouver. Des chercheurs américains viennent en effet de prouver que cette maladie serait influencée par 17 variations génétiques mises en lumière par la plus grande enquête jamais menée sur le sujet.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les cas de 121 000 personnes diagnostiquées comme dépressives et 338 000 sujets sains. Grâce aux données provenant de tests ADN vendus directement aux particuliers par la société 23andMe, les chercheurs ont pu comparer des données génétiques inédites et identifier « les premières associations génétiques significatives avec le risque de trouble dépressif majeur (TDM) chez les individus d'origine européenne », note la revue.

 « L'identification des gènes qui influent sur le risque pour une maladie est une première étape vers la compréhension de la biologie de la maladie elle-même », indique ainsi Roy Perlis, du Massachusetts General Hospital et coauteur de cette étude. « Nous espérons que la découverte de ces gènes va nous orienter vers de nouvelles stratégies de traitement », ajoute-t-il encore.

La dépression est considérée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un trouble mental. 350 millions de personnes seraient concernées dans le monde par cette maladie, qui touche davantage de femmes que d’hommes et qui est aujourd’hui la première cause d’incapacité dans le monde.

Une jolie avancée qu’il reste à suivre de près…

Bon jeudi à vous qui passez par là… la mienne va être difficile j'ai du dormir environ 4h en épisodes...

La Puce est de retour depuis hier soir, heureuse de retrouver sa chambre (avec un peu de changement), nouvelle armoire (qui nous a donné quelques sueurs et énervements… vive les meubles en kit !!!)… que c’est bon de la voir déambuler partout en observant le moindre changement… 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 05:20
Inversion psychologique...

 

 

« Les réponses à nos questions se trouvent simplement dans ce qui nous fait du bien… » Gérald de Palma

 

Cette nuit je ne dormais pas j’ai donc pris quelques revues de nana et j’ai lu … je suis arrivée à cet article en me disant je connais, il me semble aussi que j'en ai déjà parlé ici… !!!

Connaissez-vous l’inversion psychologique ??? 

Derrière le terme "inversion psychologique" se cache tout l'auto-sabotage mis en place par le subconscient.

Vous avez déjà remarqué que, malgré nos efforts sincères et notre motivation, nous n'atteignons pas certains de nos buts.

 

En fait, l'inversion psychologique bloque tout progrès et sa présence est difficilement détectable puisque subconsciente.

Pourtant, dans 40% des cas, elle est présente et perturbe la circulation énergétique.

L'inversion psychologique, c'est le système énergétique du corps qui change de polarité. Pour détecter son action de sape, il faut détecter les pensées négatives, limitantes, qui agissent en nous.

Comprenez bien qu'il ne s'agit pas d'un défaut dont il convient de se débarrasser mais d'un renversement dans la polarité électrique de notre corps qu'il convient de rétablir.

Selon les personnes, les effets de l'inversion psychologique sont plus ou moins gênants mais ils agissent toujours comme des freins dans différents domaines de la vie.

 

Le truc de l'inversion psychologique pour se ramener à soi et aller de l'avant, pour dépasser les blocages que nous portons, c'est d'affirmer certaines choses clairement et sincèrement, en le sentant à l'intérieur de soi…

Exemple : «Même si j'ai tendance à m'accrocher à des miettes d'amour, je m'aime et m'accepte complètement et infiniment.»

Cette affirmation déconnecte le subconscient dans lequel tournent des affirmations négatives, qui nous bloquent d'attirer ce qu'on veut vraiment dans notre vie. Ce sont souvent des pensées négatives et destructives qui se produisent au niveau du subconscient, donc hors de la conscience.

Il existe une petite technique toute simple, qui consiste à dire haut et fort l'affirmation plusieurs fois tout en tapotant une dizaine de fois avec deux doigts un espace qui se trouve sur le bord extérieur de la main (sur la tranche de la main, en fait).

Tapoter sur ce point de méridien d'acupuncture (tout en disant l'affirmation) permet de débloquer les fausses croyances coincées qui nous empêchent d'aller de l'avant. En le faisant, on sent que l'énergie circule à certains endroits de notre corps, pouvant même provoquer un apaisement ou une petite accélération du rythme cardiaque.

 

Finalement cela ne coute rien d’essayer et si vraiment l’inversion psychologique vous bloque n’hésitez pas à consulter (un spécialiste du corps et de l’esprit)…

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 04:34
No stress...

 

 

« Quand la vague nommée stress te submerge respire profondément et attend la fin de la tempête elle arrive toujours … »

Avez-vous remarqué la quantité d'articles de magazines et de livres parus récemment sur la façon de gérer le stress ?

Je m'en suis rendu compte l'autre jour en feuilletant les revues dans une salle d'attente. On y trouve une foule de bonnes suggestions : faire de l'exercice, surveiller son alimentation en mangeant ceci ou cela, pratiquer la relaxation, ou du sport ... Mais je crois que l'on omet une chose importante.

Chacun de nous est en fait un assemblage de diverses énergies. Nous émettons tous un «champ de force» qui nous est particulier ; nos paroles et nos pensées sont également une forme d'énergie. Ainsi, le stress qui nous afflige peut provenir de la pression et des pensées négatives que nous absorbons des autres et de notre entourage.

À la longue, ces ondes négatives s'accumulent, tout comme la poussière qui n'est pas nettoyée. Un exercice de nettoyage s'impose donc, qui peut se faire simplement par la visualisation, et dont l'efficacité est doublée lorsqu'on le fait en fin de journée.

On fait une pause au jardin ou au salon ou dans sa chambre … confortablement dans un endroit retiré et calme.

On imagine un rayon de lumière dorée qui nous pénètre le corps par la tête. Il descend dans toutes les parties de notre corps et en illumine les moindres coins sombres. Il repousse tout ce qui est négatif et nuisible hors de nous par les pieds.

Continuez autant de minutes que nécessaire à imaginer cette lumière dorée jusqu'à ce qu'elle occupe toute la place...

Ouvrir maintenant les yeux et profiter du calme apaisant ...

À l'avenir, refaites ce petit exercice chaque fois que le stress envahit pensées et corps...

Je vous promets ça fonctionne ... je me mets dans ma bulle le soir sur la terrasse et je fais le vide…

 

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche