Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 05:03

 

 

4893.jpg

 

"Traîner des pieds à l’idée de reprendre le chemin du bureau le lundi… c’est normal."

Bonne nouvelle, les neurosciences nous apprennent que le cerveau fait assez peu de différences entre la réalité vraie et la réalité… imaginée. Avec de l’entraînement, il est donc possible de le berner. Le téléphone a sonné toute la matinée et on ne voit pas le bout de ses mails? On retourne à ses vacances par la pensée.

Fermer les yeux, sentir la chaleur du sable sous nos pieds, respirer le parfum de notre crème solaire, écouter le bruit des vagues, le tout avec un maximum de détails. Ce flash-back va permettre à notre cerveau de réactiver des circuits nerveux qui, cette fois, sont synonymes de bien-être.


Pour certaines, c’est la présence d’une collègue de travail qu’elles apprécient. Pour d’autres, c’est leur cadre de travail, le plaisir de rendre service à des clients ou la satisfaction d’atteindre leurs objectifs. Même quand on ne trouve plus de bonnes raisons d’aller au bureau, on peut penser au fait qu’on sera payée à la fin du mois. Ça peut paraître trivial. Mais se dire qu’on pourra s’offrir une semaine de vacances à Noël rend cette motivation salariale plus gratifiante. L’objectif est de faire ressortir au moins un point positif pour y repenser tous les matins avant de quitter la maison. C’est la fameuse méthode Coué, que les spécialistes préfèrent aujourd’hui présenter comme de la pensée positive.


Difficile de tout plaquer pour vivre de sa passion. D’où la nécessité d’apprendre à trouver du positif dans l’existant. Rien ne nous empêche de faire des projets pour prendre plus de plaisir à notre vie professionnelle. L’essentiel est d’en finir avec cette sensation d’impuissance, cette impression que rien ne changera jamais… Pour ça, il faut être pro-active. Collègues et employeur nous inciteront rarement à faire une formation. À nous de prendre les devants. Envie d’assumer des responsabilités
? Pourquoi ne pas s’investir dans le comité d’entreprise. Devenir sauveteur secouriste du travail (SST) est une autre façon de revaloriser son activité et de se sentir utile sans changer d’emploi.


L’énervement est en train de monter
? On relâche la pression en pratiquant la méditation du sourire intérieur, issue de la tradition taoïste.
S’asseoir au bord d’une chaise, les pieds à plat sur le sol, le dos droit et relaxé. Fermer les yeux et presser doucement sa langue contre le palais. Joindre fermement les mains et prendre plusieurs respirations profondes par le nez.
Se rappeler un moment où l’on se sentait aimante, où l’on prenait soin d’un enfant, d’un ami… Laisser le sourire de compassion suscité par cet épisode envahir le visage, en prenant le temps d’éprouver pleinement cette progression.
Permettre à cette énergie souriante de gagner toutes les parties inconfortables de son corps.

 

Sur ces bonnes paroles je vous dis bon lundi, bonne semaine bisoux Doubs ...

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

khanel3 16/09/2013 15:29


bon courage !!!

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche