Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 05:54

 

 

10444380_1535090273411615_7452115415277496870_n.jpg

 

« Tout est bon dans le gingembre, d’un bout à l’autre tout se mange, tout se déguste comme une femme avec délicatesse… » Proverbe Indien

 

Drôle de plante que cette peu ragoûtante racine en forme de petit bonhomme jaune pâle ! A sa simple évocation, les connaisseurs esquissent déjà un sourire... Coquins ! Le « rhizome », c'est son nom scientifique, excite les imaginations, les papilles et le reste depuis des millénaires.

Le gingembre est utilisé en Asie comme anti-inflammatoire naturel pour traiter les douleurs rhumatismales liées à l’arthrose et à l’arthrite. La croyance populaire que le gingembre aurait des vertus aphrodisiaques est tout autre…

Des études récentes ont montré que le gingembre agit comme un analgésique naturel puisqu'il calme les douleurs qui affectent les articulations en cas d’arthrose. Antioxydant puissant, il possède des vertus énergisantes pour l’organisme. Il a aussi un effet anti-inflammatoire qui découle des leucotriènes (lipides) et des prostaglandines (acides gras non saturés) qu’il contient. Ses composés, les shoagols, les gingérols et les paradols, agissent conjointement pour contrer les douleurs articulaires. Qu’il soit mariné, cru ou râpé, le gingembre entre dans la composition d’un grand nombre de plats asiatiques. Souvent combiné au curcuma, un autre anti-inflammatoire naturel, le gingembre constitue un remède efficace et économique pour soulager les douleurs et les raideurs liées à l’arthrose et à l’arthrite. D’ailleurs, de nombreuses personnes âgées, en Asie et en Inde, assaisonnent ainsi leurs plats pour bénéficier des propriétés curatives de ces deux épices. Pour soulager les raideurs provoquées par l’arthrose, une tranche de racine fraîche de gingembre, consommée au début d’un repas, s’avère bénéfique. Pour ceux qui supportent moins bien son goût relevé, il est plutôt recommandé de verser la moitié d’une cuillère à café (= à thé) de gingembre en poudre dans une tasse d’eau bouillante, de bien mélanger, puis de laisser tiédir avant d’ajouter un soupçon de miel ... Attention : il ne faut pas en consommer plus de 3 tasses par jour…

En conclusion, les qualités antispasmodiques, fébrifuges (= qui combat la fièvre) et antiseptiques de l’huile essentielle de gingembre en font un produit idéal pour soulager, par le massage, un grand nombre de maux : grippe, rhume, maux de gorge, début de fièvre et courbatures. 

En kinésithérapie (massothérapie), on apprécie le pouvoir réchauffant et tonique de cette huile pour traiter les douleurs rhumatismales et musculaires.
Le gingembre, qu’il soit frais, en poudre, en gélules ou en huile essentielle, gagne donc à faire partie de la pharmacie verte de la maison c'est certain… 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche