Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 06:50

 

 

1377023_203932249779281_2124199007_n.jpg

 

 « Notre tempérament définit ce que nous mangeons » Hippocrate.

 

Colérique, sanguin, flegmatique ou mélancolique, découvrez comment vous alimenter en fonction de votre caractère…

Il y a déjà 2.500 ans, Hippocrate nous enseignait que nous pouvions nous alimenter en fonction de l’un de nos 4 tempéraments : le colérique, le sanguin, le flegmatique et le mélancolique.

Étant donné que les 4 éléments que sont le feu, l’eau, la terre et l’air sont présents dans tous les aliments, et que les 4 tempéraments sont reliés à l’un de ces 4 éléments, il est logique qu’il y ait une alimentation qui se rapproche de chacun d’eux.

Notre tempérament, c’est notre façon de réagir en fonction des diverses situations que nous rencontrons dans nos vies. On vous insulte, quelle est votre première réaction ? Vous rencontrez un conflit avec un de vos collègues ? Comment réagissez-vous ? Les tempéraments nous aident à mieux nous connaître dans le feu de l’action. Et il existe pour chacun d’eux une façon de manger pour mieux nous accompagner au quotidien.

Voici les 4 tempéraments et leur élément correspondant

Le tempérament sanguin, relié à l’élément air

Ouvert d’esprit, sensible, vous êtes quelqu’un de social qui extériorise souvent ses réactions (avec des gestes, en parlant beaucoup, par exemple.)
Vous avez tendance à vous disperser et manquez d’équilibre.
Il est relié à l’élément air, d’où cet aspect "volatile".

Le tempérament colérique, relié à l’élément feu

Vous avez tendance à vous confronter aux autres. Courageux et déterminé, vous avez un côté leader, et aimez agir librement, parfois seul.
Vous pouvez être agressif, ou trop dirigiste, du fait d’un manque de maîtrise de ce feu.

Le tempérament flegmatique, relié à l’élément eau

Plus introverti que les deux premiers, vous favorisez les liens avec les autres. Vous êtes un bon observateur et aimez instaurer un esprit d’équipe.
Mais vous êtes parfois trop sensible et trop dépendant d’autrui, voire un peu paresseux...

Le tempérament mélancolique, relié à l’élément terre

Vous pouvez paraître un peu froid au premier abord, limite renfermé. Vous analysez beaucoup les choses, et savez prendre du recul et rester concentré même si les situations sont difficiles autour de vous. 
Parfois solitaire, vous pouvez être trop rigide dans votre façon de penser, voire un peu morose.

 

Pour mieux saisir l’un de vos 4 tempéraments, sachez que Colérique s'oppose à Flegmatique, Mélancolique à Sanguin.

Puis demandez-vous : quel tempérament j’exprime le moins en situation dans ma vie ? Sur ce schéma, vous pouvez nommer votre tempérament mineur, le votre serait alors celui situé à l’opposé. 

Autre technique pour reconnaître votre tempérament dominant. Face à un conflit, comment avez-vous tendance à réagir ?

Le colérique aura tendance à se battre, à vouloir prendre le dessus, à avoir le dernier mot face à l’autre.

Le sanguin voudra fuir, éviter à tout prix le problème, par peur ou par manque de résistance face aux retours négatifs.

Le flegmatique ignorera le problème… Un problème ? Quel problème ? La vie c’est "peace" :)

Le mélancolique résistera, endurera même le choc et traversera l’épreuve en transformant les choses en lui… ou en les refoulant !

 

Comment manger en fonction de son tempérament ? 

Dès lors, que puis-je manger en fonction de mon tempérament dominant, relié à un élément présent dans les aliments ?

Sachant que les 4 tempéraments sont tous présents en chacun de nous, et que nos réactions évoluent tout au long de notre vie…

Vous êtes sanguin
Le sanguin, très "air" devra trouver de la stabilité dans sa vie, en rythmant bien l’heure de prise de ses repas par exemple, pour lui éviter de se disperser. Les céréales et les légumineuses, avec une dominante d’élément terre peuvent lui apporter une digestion plus longue durant la journée, pour s’appuyer sur ces réserves. Attention à la prise de sucre ! Un tempérament sanguin aura tendance à brûler beaucoup de calories, et donc à chercher de l’énergie dans la prise d’aliments sucrés, ce qui augmente la glycémie du corps, et peut exciter davantage notre ami… 

Vous êtes colérique
Le colérique aura tendance à chercher des aliments "feu" pour lui apporter la grande énergie dont il a besoin. Ce sont parfois de bons mangeurs de viande, d’où l’intérêt parfois de favoriser des aliments végétariens, comme les fruits et les légumes, très "eau" pour les tempérer (l’eau tempère le feu !)

Vous êtes mélancolique
Le mélancolique peut structurer ses repas à heures régulières pour lui donner la stabilité dont il a besoin, mais que cela ne lui empêche pas de boire un bon verre de vin de temps en temps, histoire de décompresser ! Plus que la nourriture, le tout est de savoir s’aérer l’esprit (sorties culturelles, repas entre amis, etc.)

Vous êtes flegmatique
Le flegmatique qui a tendance à se diluer avec les autres pourra se renforcer en mangeant de la viande de temps en temps, ce qui lui donnera du tonus, ou en prenant quelques vitamines pour ne pas trop qu’il s’endorme… Boostez-vous si besoin, ou mangez des légumes si ça vous fait du bien ! 

 

 

J’espère que vous vous êtes retrouvés franchement quel tempérament !!! Si je m’auto-analyse je dirais que je suis un brin mélancolique ! Mais après une nuit avec si peu de sommeil je pourrais être un peu colérique !!!...

 


 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche