Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 05:29

 

 

jadorrr

 

"Parce que rien ne s'oublie, rien ne s'efface, il faut en parler..."

 

En cette journée mondiale de la maladie d'Alzheimer il faut faire passer le message ...

 

En France, la maladie d’Alzheimer représente un enjeu majeur de santé publique. De nouvelles avancées scientifiques et une meilleure prise en charge des patients laissent néanmoins entrevoir des lueurs d’espoir.

Les mécanismes de la maladie d’Alzheimer sont bien mieux connus et son diagnostic a fait d’énormes progrès. La situation est plus décevante pour le développement de nouveaux médicaments, mais des pistes prometteuses se font jour.

 L’enchaînement des événements qui conduisent à la maladie d’Alzheimer est en grande partie décrypté. Tout commence par la formation d’une protéine anormale, la protéine amyloïde. Son accumulation provoque la formation de plaques dans le cerveau. Elle modifie le fonctionnement des neurones, avec la formation de dégénérescences et la mort de certains neurones. Cette mort neuronale se traduit par une atrophie de zones du cerveau comme l’hippocampe. Elle se manifeste par des troubles de mémoire.

 

Les progrès considérables réalisés ces dernières années font qu’il est aujourd’hui possible de détecter chacun de ces évènements. Les plaques amyloïdes peuvent être étudiées par un PET scan, qui permet d’obtenir des images du cerveau et de son fonctionnement. Un changement  de concentration de protéines anormales est décelable dans le liquide céphalorachidien, après ponction lombaire. L’atrophie de l’hippocampe est visible à l’IRM et il existe des tests qui décèlent les troubles de mémoire spécifiques. Ainsi, on peut désormais poser de façon quasi certaine le diagnostic de la maladie. C’est une véritable révolution.

 

En matière de génétique, on sait aujourd’hui qu’il existe deux situations. Dans la première, exceptionnelle, la maladie d’Alzheimer est due à la mutation d’un gène. C’est le cas pour moins de 0,3% des personnes atteintes de la maladie, qui s’exprime alors toujours avant l’âge de 55 ans. Pour autant, seules 18% des maladies d’Alzheimer précoces relèvent d’une cause génétique héréditaire. Dans la seconde situation, infiniment plus fréquente, la maladie d’Alzheimer n’est pas liée à la mutation d’un gène. Il existe néanmoins des facteurs génétiques qui semblent rendre plus susceptibles de développer la maladie un jour. Ces facteurs ne sont pas les seuls à intervenir et ils n’augmentent que de très peu le risque d’avoir la maladie. C’est pourquoi il est inutile de les rechercher chez les enfants d’une personne atteinte.

Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM), le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer en France s’élève à 880 000. Il devrait atteindre 2 millions d’ici 2020. C’est un véritable enjeu médical, social et économique pour le pays. D’autant plus que les conséquences de cette maladie sont irréversibles. La maladie d’Alzheimer provoque une destruction progressive des cellules nerveuses chez les malades. Elle entraîne des démences, des troubles du comportement et une perte totale d’autonomie.

Des neurochirurgiens américains testent actuellement un pacemaker cérébral, chez des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Et les résultats sont prometteurs. À l’instar des malades de Parkinson, qui utilisent cette technique pour réduire les tremblements et améliorer leur qualité de vie, les malades d’Alzheimer pourraient bientôt eux aussi en bénéficier. Le système permettrait de ralentir la progression de la pathologie de manière significative. En 2010, les scientifiques ont stimulé des zones profondes des cerveaux de 6 patients canadiens, atteints d’Alzheimer. Au cours des 13 mois d’expérience, leur activité neuronale avait visiblement augmenté. Cette année, un premier patient a déjà reçu le traitement et 40 nouvelles personnes devraient être équipées d’ici fin 2013.

 

Le développement de nouveaux médicaments occupe de nombreuses compagnies pharmaceutiques. Force est de constater que les travaux les plus avancés s’avèrent plutôt décevants, en partie parce que les personnes incluses dans les essais cliniques ont des lésions du cerveau très évoluées. Néanmoins, une nouvelle approche de recherche suscite l’espoir. Elle repose sur la mise au point de médicaments qui bloquent les évènements biologiques à l’origine même de la maladie. Ce faisant, ils pourraient retarder les symptômes et leur aggravation. Ils sont testés actuellement à un stade précoce de la maladie, avec de premiers résultats attendus dès l’automne 2013.

La ministre déléguée aux Personnes âgées,  a annoncé la création d’un centre de traitement et de recherche à Bordeaux, dédié à la maladie. "Le futur établissement sera un maillon important du parcours de prise en charge des personnes âgées, car il sera au cœur d’une filière gérontologique complète de haut niveau", souligne-t-elle. Ce projet verra le jour d’ici 2014 et coûtera 8 millions d’euros. Constitué d’un pôle gérontologique doté d’experts de la  santé, de la formation, de l’éthique et de la santé durable, le concept est inédit en France. Par la suite, plusieurs centres similaires devraient être construits dans le pays.

 

Alzheimer en quelques chiffres (INSERM)

880 000 personnes sont concernées en France en 2011

160 000 nouveaux cas sont détectés par an

1 personne sur 5 est touchée par la maladie, à partir de 85 ans

20 000 malades ont moins de 65 ans

Les malades ont 8 ans et demi de durée de vie en moyenne, une fois la maladie diagnostiquée

C’est la 4e cause de mortalité en France

2 millions de Français pourraient être atteints en 2020

25 millions de personnes sont touchées dans le monde

 

Les femmes sont 3 fois plus touchées que les hommes...

 

 

Je n'oublie pas également que c'est la Journée Mondiale de la Paix ... même si l'actualité est bien tristoune !!!

 

Faites suivre l'info et le sujet ... à tous vos contacts ...

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette - dans Coups de Coeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche