Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:25

 

 

 

citation39_routeduplustard---Copie-copie-1.jpg

 

 

Je cherche, je me documente surtout pendant mes nuits sans sommeil … et là je lis … Dépressif, anxieux maladif, victime de crises de panique et si on blamait les parents pour nous avoir laissé ces problèmes en héritage ?

Selon une étude récente, les enfants dont les parents souffrent de dépression ont plus de risques de développer le même type de problèmes dès l’enfance.

La dépression est-elle héréditaire ?

Une telle transmission a déjà fait l’objet de nombreuses études, mais cette "hérédité", si elle était confirmée, permettrait de mieux traiter les adultes et surtout de repérer les enfants à risques.

En mai 2000, les résultats des travaux du département de psychiatrie de l’université de Columbia notaient que les cas de dépression chez des adolescents et des jeunes enfants étaient plus fréquents lorsque les parents étaient eux-mêmes dépressifs. Mais seule la survenue de ces troubles, dès le très jeune age, semblait associée à la réapparition ou la continuité de la maladie à l’âge adulte.

Mais toutes, ou seulement certaines maladies psychologiques, sont-elles transmissibles ? Cette question a motivé les travaux de nombreux pédopsychiatres. Pour l’hypothèse selon laquelle les crises de panique et l’agoraphobie (peur des espaces vides et étendus ou au contraire de la foule) se retrouvaient plus facilement dans une même famille que la survenue de dépression.

Approfondissant leurs travaux, leur dernière étude s’est particulièrement intéressée aux modes de transmission de ces pathologies.

Comment déterminer les prédispositions à certaines maladies psychologiques ? Hérite-t-on du caractère dépressif de ses parents ?

Pour tenter de répondre à ces questions, les 380 enfants participant à cette étude ont été divisés en quatre groupes :

·         - Ceux dont les parents souffrent de dépression et de crises de panique ;

·         - Ceux dont les parents souffrent uniquement de crises de panique ;

·        -  Ceux dont les parents souffrent uniquement de dépression ;

·         - Ceux dont les parents ne souffrent d’aucun des ces troubles.

 

En comparant ces échantillons, les psychiatres du Massachusetts General Hospital ont observé de légères différences :

·         Les crises de panique et les tendances à l’agoraphobie des parents sont corrélées avec ce même type de problèmes chez l’enfant.

·         Les dépressions majeures des parents semblent entraîner chez leur progéniture des risques élevés de phobies sociales, de troubles majeurs du comportement et de la sociabilité ainsi que le développement de dépressions. Ces enfants ont neuf fois plus de risques d’être confrontés à des dépressions majeures que ceux dont les parents ne présentent aucun trouble.

·         Si les parents cumulent dépression et crises de panique, les enfants seraient plus susceptibles de développer des crises d’anxiété de différents types.

 

Ces découvertes apportent des crédits supplémentaires à l’hypothèse selon laquelle la prédisposition à l’anxiété touche plusieurs membres d’une même famille. Cependant, d’autres études sur des échantillons plus importants seront nécessaires pour confirmer ces tendances et identifier les facteurs pouvant entraîner le maintien de ces troubles à l’âge adulte. Selon les auteurs, ces informations seront utiles afin de repérer précocement les enfants à risques pour les traiter au mieux.

Mais nous devons garder à l’esprit qu’un seul facteur ne suffit pas à déclencher une dépression. Si l’hérédité de ce trouble semble aujourd’hui se confirmer, il ne faut pas pour autant négliger la prise en compte des facteurs environnementaux.

 

Bon, je ne vais pas culpabiliser en me disant tout est de ma faute je lui ai transmis mes angoisses (encore que j’ai remarqué très souvent si je suis anxieuse mes filles le sont aussi !!... et quand je suis détendue la maison rayonne de Bonheur …)…

 

Bonne journée à vous ... bisouxx Doubs à plus tard ... ce week end au tour de la chambre de ma grande de prendre un coup de jeune ... quand tout sera remis en place vous aurez les photos (dsl pour celle de ma puce ma carte mémoire a fait des siennes j'ai du en acheter une nouvelle c'était bien le moment ...) ...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

naniemel 18/03/2011 22:14



J'AI SOUVENT REMARQUÉ QUE LORSQU'UNE PERSONNE DÉPRIMÉE RENTRE DANS UN ENDROIT , TU RESSENTS TOUT DE SUITE UN CERTAIN MALAISE, DONC JE NE CROIS PAS QUE CELA SOIT L'HÉRÉDITÉ, MAIS SIMPLEMENT LES
ONDES EMISES PAR LE CORPS QUI PEUVENT ÊTRE POSITIVES OU NÉGATIVES.






trois bouts de ficelle 18/03/2011 09:26



je pense que ce que l'on traine , nos enfants s'en nourrissent , bon ou mauvais....c'est pour cela que de travailler sur moi est si important.


allez au boulot , faites lui une belle chambre



le penseur 18/03/2011 08:55



deux choses pour moi la prevention  par l'heredite me fait peur  et me renvoie a de tristes ecrits .Deuxiemement  je pense que seulel'education et l'ambiance familialle forme nos
cheres tetes blondes



Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche