Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 05:45

 

 

ABATUR9.jpg

 

"Fini ton assiette tu ne sais pas qui te mangera"

"Quand tu auras fini ta vie tu auras fait 17 ans de régime"...

 

Oui, vous avez bien lu, selon une étude britannique dirigée par un chef spécialisé en cuisine diététique, Kevin Dorren, une femme passe 17 ans de sa vie au régime !!!
Comment sont-ils parvenus à ce chiffre ? C'est très simple, on estime qu'une femme fait en moyenne 2 régimes par an à raison de 7 semaines à chaque fois. Si on estime l'âge du premier régime à 18 ans (pour moi ce fut beaucoup plus tôt...) et que la femme vit en moyenne 82 ans, on arrive à 17 années de restrictions, de frustrations, d’obsessions !! Ce qui m'a le plus étonné dans cette étude c'est aussi le poids que perd une femme tout au long de sa vie. Si on garde l'exemple de cette femme qui commence les régimes à 18 ans, perd en moyenne 5kg à chacun de ses régimes et bien au cours de sa vie elle aura perdu 9 fois son poids ! L’incapacité de rentrer dans ses vêtements (pour 52 % des répondantes), envie de mincir à l’approche des vacances ou pour aller à un mariage, une soirée...

 "Décider de perdre du poids peut être facile quand on a une occasion spéciale ou qu'on se sent mal dans sa peau. Par contre, suivre son régime et réussir à perdre du poids s'avère plus difficile et demande un réel engagement", constate Kevin Dorren, auteur de l'étude.

 

Quels sont les freins à cette perte de poids ?

Le goût prononcé pour la nourriture (35%), et le manque de volonté (33%), 22% estiment que consommer des aliments sains coûte trop cher… 

Les programmes alimentaires qui permettent de maigrir peuvent être dangereux pour la santé. Selon le rapport de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), certains régimes amaigrissants regorgent d'effets négatifs et peuvent causer des carences en fer, en magnésium, en vitamine C, D, E, ou des troubles psychologiques (dépression, trouble du comportement alimentaire,…).

Régimes riches en protéines ne sont vraiment pas risqués pour les fonctions rénale et hépatique, tant que les patients ne souffrent pas d'insuffisance. Par contre, des effets secondaires, certes moindres, sont cités : mauvaise haleine, soif, diarrhée, constipation, nausées ou vomissements. D'un autre côté, ces régimes présentent des risques d'élévation de la pression artérielle et de maladies cardiovasculaires.

Régimes pauvres en glucides exposent les patients aux risques de cancer colorectal s'ils sont adoptés durant une période assez longue. En effet, le faible apport de glucides complexes dans l'alimentation conduirait à la pauvreté des fibres. Or, ce sont surtout les fibres alimentaires qui protègent l'organisme du cancer colorectal.

Régimes pauvres en lipides … Il a déjà été démontré que les régimes hypolipidiques participent à la régression de l'athérosclérose. Parallèlement, les régimes pauvres en lipides ont des effets négatifs sur le système cardiovasculaire et le capital osseux.
Régimes « détox » ou jeûnes  sont des régimes amaigrissants, mais la perte de poids s'avère ne pas être durable. De plus, ils rongent la masse maigre et entraînent un risque de mort subite.


Des chercheurs de Hospital of South Manchester University  ont étudié 115 femmes volontaires sous un régime alimentaire.

Le premier groupe a pris 850 calories par jour pendant deux jours par semaine, évité les glucides comme les pâtes, pain, pommes de terre, et tous les aliments gras. 
Pendant les cinq autres jours, elles ont mangé le menu qu’elles aimaient, encouragées à manger des aliments sains. Un autre groupe a fait un programme alimentaire de 1400 à 1500 calories par jour en évitant les aliments riches en graisses et l'alcool. 
Après trois mois, les femmes du premier groupe ont perdu 4 à 6 kilos de poids, presque deux fois plus que les femmes sous un régime à temps plein, qui ont seulement réussi à perdre 2,4 kg ! A vous de tirer les conclusions à tout ça !!!!

Voilà, je trouve ce constat alimentaire plutôt édifiant, en ce qui me concerne, premier régime à 20 ans (depuis j’ai du essayer tous les régimes à la mode du moment !!!)… j’ai l’impression de ne jamais avoir totalement arrêté, avec souvent une variation de poids de +/- 10kg... hum hum, j'ai un peu honte tout d'un coup, quelle perte de temps !

Bon on va dire que les principes de mon programme alimentaire actuel vont être intégrés à vie et que plus jamais je ne ferai de régime, que là je suis sur la bonne voie… c'est beau d'y croire !

Et vous, à quel âge avez-vous commencé ? Est-ce que ça prend une grosse partie de votre temps et de votre vie ?

 

J'espère que toutes vos pendules sont à l'heure d'hiver ... je vous fais des bisoux Doubs ... une tempête est annoncée soyons vigilant ... mon pompier est de garde espérons qu'il n'y ait pas trop de dégats pour l'instant tout est calme le ciel est dégagé le soleil à l'horizon ...!!!......

 

 

 AIMP9.jpeg

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

catiechris 01/11/2013 15:23


s'accepter reste le maitre mot, mais l'oeil du voisin nous ramène à une fausse réalité, celle d'être mince.. Mais ce n'est possible qu'en rêve hélas.. Mangeons équilibré, légumes, fibres
protéines et trouvons tailleur à notre taille... 

Sandy et son Univers 29/10/2013 08:33


J'en ai fait des régimes et maintenant plus rien ne marche, mon corps ne veut plus perdre du tout :( Sauf qu'au delà de l'esthétique, j'ai aussi fait ça pour être en bonne santé et que ça ne
marche pas... Merci la thyroïde merdique...


Bref c'est la vie 

Valérie 28/10/2013 08:40


Les régimes ? pas pour moi ! J'avoue ne pas en avoir besoin mais après mes grossesses, j'avais pris tellement de kilo que j'aurais pu y songer ! Je fais attention tout le temps à équilibrer, ne
pas me resservir, je ne mange pas de bonbon, je bois de l'alcool qu'occasionnellement... J'ai fait le programme "chrononutrition" à un moment où j'avais pris un peu de poids mais ce n'est pas un
régime, c'est plutôt une autre façon de manger en répartissant les aliments à des moments précis de la journée... et ça marche bien ! On mange de tout donc pas de carence ! Mais ouais, c'est pas
cool d'être obligée de se priver ! T'as des nanas qui vont manger des quantités pas possible et manger aussi tout ce qui est gras et ne vont pas prendre un kilo et d'autres qui vont grossir rien
qu'à regarder ! C'est pô juste !

Monique de Carpentras 27/10/2013 09:37


TOUS mais alors TOUS, je les ai tous fait


et bien d'autres encore...


Très mince de nature j'ai commencé à me trouver grosse


après ma 1ère grossesse


mais je faisais moins de 60kg pour 1,63m


poids que j'aimerais bien retrouver maintenant!


alors là j'ai enchainé : coupe-faim, restrictions


pertes vertigineuses reprises encore plus rapides


et chaque fois un peu plus 


2ème grossesse, j'étais à 53 kg, ouf!


puis reprise de poids et spirale infernale


résultat des courses : + 30 kg en 41 ans de mariage


maintenant on ne parle plus de régime mais de programme alimentaire


je m'y tiens , aidée par le sport, 


à suivre ....


BON DIMANCHE

khanel 27/10/2013 08:01


difficile de concilier régime, plaisir et équilibre ! c'est une recherche perpétuelle ! bonne journée

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche