Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 04:58

 

 

boite-a-chapeaux.jpg

 

« La bonté c’est la coquetterie des cheveux blancs… »

 

Depuis des années et toutes les trois semaines au maxi un mois je suis obligée de faire ma couleur … comme dit ma puce tu caches la misère !!! En plus il est facile avec la vie que nous menons de se faire des cheveux blancs il y a toujours un caillou en travers du chemin ...

Mais ce matin un petit espoir pointe son nez sur une nouveauté extraordinaire !!!

 

Attention, les fabricants de colorations pour cheveux n’ont qu’à bien se tenir, car voilà un nouveau composé qui, en inversant le stress oxydatif responsable des cheveux blancs à la racine, pourrait recolorer le cheveu et même repigmenter la peau en cas de vitiligo.

Ces conclusions, spectaculaires, publiées dans The Faseb Journal, annoncent un nouveau traitement, très attendu par tous ceux qui ont le cheveu qui grisonne et souhaitent cacher ce premier signe de vieillissement.

La perte de couleur de la peau pourrait aussi être corrigée par ce nouveau composé, une enzyme catalase modifiée–un composé déjà impliqué dans certaines crèmes pour traiter le vitiligo- qui va inverser le stress oxydatif. Car c’est un afflux massif de stress oxydatif via l’accumulation de peroxyde d’hydrogène dans le follicule pileux qui provoque cet éclaircissement du cheveu de l’intérieur.

Or ces chercheurs de l’Institute for Pigmentary Disorders, de l’Arndt University of Greifswald (Allemagne) et de l’Université de Bradford (UK) montrent que ce composé topique, activé par les UVB et appelé PC-KUS est capable de repigmenter le cheveu et la peau. La recherche a porté sur 2.411 patients atteints de vitiligo, dont 2,4% diagnostiqués avec le vitiligo segmentaire strictement localisé à une zone et 3,2% avec un vitiligo mixte (localisé + généralisé). Les auteurs constatent pour la première fois, que les patients qui ont un vitiligo localisé impliquant la peau et les cils montrent le même niveau de stress oxydatif que celui observé dans le vitiligo généralisé. Ce niveau de stress oxydatif est lié lui-même à une diminution des capacités anti-oxydantes et des mécanismes de réparation de la catalase et d’autres enzymes, comme la thiorédoxine. En rétablissant les niveaux d’enzymes anti-oxydantes, les chercheurs obtiennent chez les patients une repigmentation de la peau et les cils.

L’espoir est donc de pouvoir développer un traitement efficace de repigmentation du cheveu comme de la peau, ce qui améliorerait de manière importante le bien-être et la qualité de vie de millions de personnes.

 

Elle finit bien cette semaine non ???

Belle journée à vous la pluie fait son retour pour aujourd’hui parait que le week end sera ensoleillé on verra bien de toute façon le namoureux commence une semaine de garde alors …

Bisoux doubs …

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Midi97 07/08/2015 12:01

Bonjour mon fils de 15 souffre de vitiligo sur tout le coros visage et cheveux. Pouvez vous me dire ou en sont les avancees de ce traitement

Doucinette 07/08/2015 16:48

Bonjour, je ne peux pas trop vous aider juste vous diriger vers le chu de Bordeaux qui est spécialiste du vitiligo et pourquoi pas une association il en existe plusieurs en France ils pourront vous guider ...
Voici aussi un article que je n'avais pas publié sur le sujet mais qui peut aussi vous aider :
"Vitiligo : de nouveaux traitements

Plus récemment, de nouvelles approches thérapeutiques ont été rapportées.

Le tacrolimus pommade (hors AMM) : le tacrolimus pommade à 0,1% en applications biquotidiennes a montré des résultats comparables aux dermocorticoïdes sans effet secondaire en terme de télangiectasies (apparition de petits vaisseaux) ou d'atrophie cutanée. Le pimecrolimus en crème est d'efficacité comparable au tacrolimus pommade. Il n'est cependant pas disponible en France.

Les lampes délivrant des UVB : les lampes délivrant des UVB à spectre étroit ou de la lumière à 308nm ont montré des taux élevés de repigmentation dans les vitiligos localisés. D'autre part plusieurs études ont également montré l'intérêt du laser excimer à 308nm dans cette même indication. Là encore les résultats sont très encourageants et les effets secondaires limités. Une étude comparative a montré que les lampes et les lasers excimer à 308nm avait une efficacité similaire dans le traitement du vitiligo.

Vitiligo : les traitements combinés pour les zones difficiles

Un effet synergique entre tacrolimus pommade et UVB a été démontré dans deux études prospectives où l'association du tacrolimus en topique au laser excimer à 308nm augmentait significativement le taux de repigmentation par rapport au laser en monothérapie. Les données au long cours sur le sujet sont cependant encore limitées et les effets sur le long terme de l'association des UV avec le tacrolimus (ou avec le pimecrolimus) ne sont pas encore connus. Ainsi, malgré des résultats très encourageants, l'utilisation de ces traitements combinés dans le traitement du vitiligo doit donc être réservée pour le moment dans le cadre d'études contrôlées.

L'intérêt d'associer des dermocorticoïdes à la photothérapie a récemment été rapporté. Ces traitements combinés offrent de meilleurs résultats que les monothérapies et doivent être proposés en première intention dans des zones difficiles à traiter telles que les extrémités ou les saillies osseuses.

La vitamine D topique seule n'est pas un traitement efficace du vitiligo. L'intérêt de son association avec les UV est très débattu et apparaît pour le moins peu utile.

Aucun antioxydant topique n'a montré son efficacité. L'intérêt des antioxydants oraux reste à démontrer.

Vitiligo : ne pas oublier les cosmétiques !

En cas d'inefficacité des traitements proposés ou dans des zones habituellement résistantes à toute thérapeutique, des solutions cosmétologiques tels que les crèmes couvrantes spécialisées, la dermo-pigmentation ou les autobronzants pourront apporter une aide non négligeable.

Une dépigmentation des zones encore pigmentées peut être proposée dans des vitiligos très extensifs couvrant la quasi-totalité des téguments. Ces traitements doivent être proposés avec prudence et après en avoir longuement discuté avec le patient. Les dépigmentations chimiques autrefois utilisées sont sources de nombreux effets secondaires (irritation, dépigmentation à distance,…) et doivent maintenant être abandonnées au profit des dépigmentations par laser déclenché aussi efficaces et bien mieux tolérées."
Bon courage à vous et votre fils merci pour votre visite sur mon blog .... au plaisir de vous lire pour me tenir informer de la suite ...

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche