Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 06:13

 

 

cheminee-atelier_104918_2.jpg

 

« Chaque étape de la vie est un saut dans l’inconnu, hors de sa zone de confort. A soi d’apprécier alors toutes les étincelles de bonheur qui s’y présentent pour nous faire apprécier chaque moment… »

 

 

Quand vous êtes dans la rue, les magasins, dans les bois et même leur voiture alors que c'est Interdit, vous croisez de plus en plus de personnes tête baissée sur leur téléphone …

Ils  passent entre deux et quatre heures au minimum par jour la tête baissée sur leur smartphone pour lire et envoyer des textos. Une position délétère pour le dos, selon une étude publiée dans Surgical Technology International.
Nombreuses sont les études qui alertent sur les effets des ondes du téléphone portable sur notre santé (gliome au cerveau, trouble de la fertilité). Une nouvelle étude montre que le mobile peut aussi avoir des effets sur… notre dos. 

C'est ce que démontre une étude publiée début novembre dans Surgical Technology International (en anglais), et dirigée par un chirurgien orthopédiste new-yorkais, Kenneth Hansraj. La cause ? Le fait de baisser la tête pour regarder l’écran de son téléphone ajouterait jusqu’à 27 kilogrammes sur vos cervicales et votre colonne vertébrale. 

L’étude montre ainsi que plus vous baissez la tête, et plus celle-ci est lourde sur vos épaules : si votre tête pèse environ 4,5 kilos de manière naturelle, baisser la tête de 30 degrés fait passer le poids de votre tête à 18 kilos, et même à plus de 27 kilos quand votre tête fait un angle de 60° avec votre colonne. A titre de comparaison, cela correspond à 4 boules de bowlings, ou 200 iPhones sur votre crâne ! 

En fait, plus on baisse la tête, moins celle-ci est alignée avec la colonne vertébrale (la position idéale). L'impact sur les cervicales est donc plus important et provoque des déplacements de vertèbres et douleurs... 

Selon l’étude, les gens passent en moyenne 700 à 1400 heures par an la tête baissée... Chez les lycéens, ce temps pourrait monter jusqu’à 5 000 heures par an, un stress particulièrement important pour les cervicales ce qui pourrait «conduire à une usure, déchirure, dégénération et à de possibles opérations chirurgicales prématurées»...

Alors, de temps en temps oublions cet objet bien pratique mais qui à la longue nous use et nous coupe des personnes et de la beauté de la nature...

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche