Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 04:47
Musique à haute dose...

 

«Beaucoup de gens utilisent la musique pour réguler leur humeur toute la journée. Nous utilisons la musique pour créer une bande sonore à nos vies»

Je ne sais pas commencer ma journée sans allumer ma radio, déjà je me réveille en musique alors en arrivant au salon j’appuie vite sur le bouton pour me mettre de bonne humeur…

Et j’entends que la musique est beaucoup plus efficace pour soulager la douleur que certains médicaments… car elle libère des anti douleurs cérébraux…

Quelque 400 articles scientifiques publiés ont prouvé le vieil adage que «la musique est une médecine. » Les bénéfices neurochimiques de la musique peuvent améliorer le système immunitaire de l’organisme, réduire les niveaux d’anxiété et aider à réguler l’humeur de telle façon que les médicaments ont du mal à rivaliser. La musique a un effet dans quatre domaines: la gestion de l’humeur, le stress, l’immunité et en tant qu’aide à la cohésion sociale

En effet, la musique est souvent utilisée à des fins d’auto-médication beaucoup d’entre nous écoute de la musique comme un moyen de nous calmer ou afin de nous donner un coup de collier. Et nous le faisons aussi souvent – sinon plus – que la prise de café ou d’alcool.

Les opiacés aussi sont responsables de multiples effets de la musique sur l’humeur, la douleur et le bien-être, ce qui donne des indices sur la façon dont nous pouvons exploiter ses avantages même pour ralentir notre vieillissement…

Comme les autres expériences agréables, il y a deux composantes pour apprécier la musique : l’anticipation d’entendre votre chanson préférée, et bien sûr l’entendre. La dopamine, signal chimique cérébral qui est liée à la récompense, est impliquée dans les deux phases. Mais les neuro-scientifiques se sont demandé pendant des décennies s’il n’y avait pas plus qui donne à la musique son pouvoir pour induire l’euphorie ?

Les opiacés naturels du cerveau pourraient être la clé. Une étude a montré que le blocage des signaux opioïdes dans le cerveau en donnant aux gens un médicament appelé naltrexone réduit la quantité de plaisir qu’ils disent obtenir de leur chanson préférée. Comme ils jouissent encore de l’anticipation d’entendre la chanson tout autant, cela suggère que, bien que la dopamine soit impliquée, c’est bien quand les opioïdes rentrent dans la danse dans la musique qu’elle commence vraiment à affecter nos esprits.

Un flot d’opioïdes pourrait également expliquer l’effet de la musique sur notre corps. 

Écouter de la musique est connu pour augmenter les seuils de douleur des gens, tant et si bien que, dans certains cas, cela peut être utilisé pour réduire le recours à des analgésiques comme la morphine.

Dans leur analyse, ils ont sondé plus de 400 documents, à la recherche de modèles parmi les preuves scientifiques étayant l’affirmation selon laquelle la musique peut affecter la chimie du cerveau d’une manière positive. Ils ont réussi à isoler quatre domaines où la musique peut aider :

La récompense, la motivation et le plaisir (pour aider dans les troubles de l’alimentation, par exemple) ;

Le stress et l’excitation (pour aider à réduire l’anxiété) ;

Immunité (pour renforcer le système immunitaire du corps et ralentir le déclin lié à l’âge) ;

Connexion sociale (pour aider à renforcer la confiance et les liens sociaux) ;

Les chercheurs ont relié ces domaines avec quatre systèmes neuro-chimiques primaires :

La dopamine et les opiacés, Le cortisol (et les hormones liées), La sérotonine (et les hormones liées), L’ocytocine.

Alors comme disait Jean Jacques « Quand la musique est bonne… » …

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche