Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 04:54
Résistance du corps...

 

 

« J’aime bien ce verbe «résister». Résister à ce qui nous emprisonne, aux préjugés, aux jugements hâtifs, à l’envie de juger, à tout ce qui est mauvais en nous et ne demande qu’à s’exprimer, à l’envie d’abandonner, au besoin de se faire plaindre, au besoin de parler de soi au détriment de l’autre, aux modes, aux ambitions malsaines, au désarroi ambiant. Résister, et… sourire. » Emma Dancourt

 

Maux de tête, tensions musculaires, brûlements d’estomac : ces maux sont là pour nous indiquer que quelque chose ne va pas. Or, il arrive que la cause de notre mal demeure physiologiquement inexplicable.

Quand des douleurs physiques nous assaillent de façon récurrente, il est tout naturel de se tourner vers un médecin afin de trouver l'origine du malaise et, dans le meilleur des cas, de le soigner. Mais au fil des rendez-vous médicaux, si les résultats d'examens ne permettent pas d'identifier la source du malaise, il est possible qu'il nous oriente vers un psychologue.

On a longtemps perçu le corps et l'esprit comme deux entités distinctes. Aujourd'hui, on sait qu'il s'agit des deux parties d'un tout qui interagissent et s'influencent. On a toutes expérimenté, un jour ou l'autre, l'effet de nos pensées et de nos émotions sur notre corps: être prise de crampes sous l'effet du trac, avoir la gorge qui se serre au souvenir d'un événement triste, voir nos joues s'enflammer et rougir dans un moment de honte ou de gêne, ou sentir nos muscles se contracter dans un accès de colère.

Le stress fait également partie des facteurs psychologiques pouvant avoir un impact important sur notre état physique. En plus de provoquer des tensions musculaires, le stress augmente notre sécrétion de cortisol, ce qui a pour résultat d'affaiblir notre système immunitaire et de nous rendre plus vulnérable à diverses maladies.

Loin d'être imaginaires, les interactions entre le corps et les pensées sont bien réelles. Une émotion, c'est d'abord physiologique. Il est important de s'arrêter aux émotions ressenties, en particulier lorsqu'elles sont négatives. Lorsqu'on les chasse sans prendre le temps de comprendre ni ce qui les cause ni l'effet qu'elles ont sur nous, la tension qu'elles engendrent dans notre corps n'est pas évacuée. Avec le temps, les tensions s'accumulent et peuvent contribuer à l'apparition de douleurs ou symptômes physiques allant des maux de tête aux difficultés à digérer, en passant par les troubles du sommeil.

Certaines personnes ont du mal à identifier la nature de leurs émotions, à en comprendre le sens pour mieux répondre aux situations auxquelles elles font face dans la vie. Ces difficultés à gérer les émotions peuvent avoir un impact sur la condition physique et deviennent souvent des cibles de traitements en psychothérapie.

Bien que plusieurs études démontrent que les facteurs psychologiques ont un rôle à jouer dans l'évolution de la plupart des catégories de troubles physiques, les spécialistes ne s'entendent pas quant à l'importance de ce rôle. Pour certains médecins, ce serait du charlatanisme de dire qu'une émotion ou un facteur psychologique est l'unique cause d'un trouble physique ou d'un malaise en particulier. Ce n'est pas parce qu'on ne trouve pas de causes physiologiques qu'on peut affirmer avec assurance qu'il n'y en a pas. Cela dit, on ne peut davantage exclure qu'une émotion ou un facteur psychologique soit en cause. L'être humain est très complexe, et les troubles de santé sont multifactoriels.

C'est pourquoi il est toujours préférable de regarder le portrait d'ensemble du patient afin de tenir compte de divers facteurs: psychologiques (émotionnels, affectifs), biologiques (hérédité, âge, ...) et comportementaux (hygiène de vie, ...).

Conclusion il faut savoir s'arrêter, s'écouter, et dire ce qui ne va pas pour effacer ou atténuer certains maux parfois ça marche...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

commentaires

Evy 28/06/2016 14:32

Pas toujours facile à comprendre le sens les difficultés pour gérer les émotions sur la condition physique
beau partage bonne journée Evy

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche