Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 06:32
Range ta tête et "pi" c'est tout ...

 

 

« La recette du Bonheur absolu je la connais, le problème je n’ai pas toujours les bons ingrédients mais je m’en accommode et j’en fais ma vie de tous les jours en soufflant régulièrement sur les poussières qui me dérangent… » Garin de Monglane

 

Hier comme dirait mes cop’s en langage professionnel j’ai effectué l’entretien du cadre de vie « à fond »… je ne sais pas pourquoi j’avais besoin, il faisait un temps magnifique et une envie de tout ranger, tout bouger, mettre au net… pour vous, lessiver, repasser, nettoyer…, une corvée ?

Je fais partie de celle pour qui c’est un quasi-nirvana ! Sans être une maniaque de la brosse à récurer, je ressens  un véritable bien-être en rangeant. Quand après je vois le travail effectué je m'auto congratule, j'aime l'odeur de propre, c'est mise au net de toutes les pièces...

Je me suis questionnée, et si les balais et autres aspirateurs, étaient les nouveaux outils de développement personnel ?

Si cette oeuvre est tellement importante, c’est qu’elle touche à quelque chose de très personnel, puisque la maison reflète notre moi intime, elle est notre lieu de protection, celui de notre famille, elle symbolise notre être...

Un sondage réalisé en Angleterre m’a mis la puce à l’oreille et rendue perplexe...

La majorité des femmes interrogées déclaraient aimer faire le ménage, car cela leur permettait de garder le contrôle sur leur maison. Elles admettaient aimer davantage briquer que faire l’amour !... C’est grave docteur ???

Faire le ménage libère des endorphines qui procurent apaisement et bien-être…frotter, ranger, rendre beau, est à la fois une commémoration de ce que nous sommes – le décor, les objets, les vêtements, donc les souvenirs – et une célébration de l’intime, du sens qui nous relie à la famille, ou en tout cas à notre relation avec les autres. Faire le ménage, c’est un acte d’amour, mais c’est aussi un cadeau que nous nous offrons.

«Faire le ménage» – au sens des choses –, c’est aussi « faire ménage » – au sens des personnes –, «constituer la famille». C’est si vrai que l’un des signes de la dépression ou de certaines maladies psychiques réside dans le désintérêt pour les tâches ménagères… Et que, à l’inverse,  un signe très important de remise en marche du psychisme, c’est la reprise d’activités simples. Retrouver le goût de s’occuper de sa maison, c’est retrouver le goût de soi, de prendre soin de soi.

Astiquer, s’occuper de la maison procure des sensations d’épanouissement, aussi enfouies qu’ignorées, parce que se livrer à ces tâches obligatoires n’a rien de noble et que s’y complaire a vite fait de faire passer pour un ou une hystérique du balai-brosse, un ou une maniaque de la propreté. Pourtant, il s’agit de bien autre chose...

Prendre le balai, l’aspirateur et l’éponge ou la chifonnette, c’est reprendre mon rôle dans ma famille, retrouver ma place, me réapproprier mon lieu...

Ce n’est pas nettoyer pour nettoyer, c’est retrouver de l’ordre… pour pouvoir le déranger à nouveau.

Car l’équilibre, c’est cela : un perpétuel mouvement de balancier, celui de la vie. Le ménage, toujours à refaire, en serait-il la métaphore ?

Et ne dit on pas que ranger c’est aussi ranger sa tête …

 

Bon week end à vous qui passez par là ... ici c'est un samedi sous le signe de l'Amitié, du partage, et des surprises ...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche