Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 03:35
La profondeur de l’équilibre...

 

« C’est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et se rafraîchit. » Khalil Gibran

Ressentez-vous parfois un besoin d’équilibre ? Non pas un désir, mais plutôt un besoin fondamental, un besoin profond. Comme si vous deviez faire une pause pour établir où vous en êtes. Là, maintenant.

Souvent, nous ignorons les signes que notre corps et notre esprit nous envoient pour retrouver l’équilibre, l’homéostasie.
« Homéostasie : capacité que peut avoir un système quelconque (ouvert ou fermé) à conserver son équilibre de fonctionnement en dépit des contraintes qui lui sont extérieures. »

En écrivant ces mots, l’image d’un enfant a surgi et j’ai compris à quel point l’enfant est branché à ce qui se passe en lui, à son ressenti. Il agit selon « ses » besoins. Il demande selon « ses » besoins. Ainsi l’équilibre est maintenu.

Il est fatigué, il se repose. Il a faim, il demande à manger. Il a de l’énergie, il joue et bouge. Il est frustré, il s’exprime et pleure. Il est heureux, il rit aux éclats. L’équilibre se maintient.

Au fil des années, l’enfant grandit et on lui apprend à taire ses besoins, à ne pas les exprimer aussi ouvertement, à cacher sa peine, à ne pas pleurer, à performer malgré la fatigue…à oublier sa nature, son essence. 
À s’oublier un petit peu.
Et il se retrouve soudain à l’âge adulte, en état de carence à bien des égards. Sans être conscient qu’il a juste besoin de retrouver l’équilibre dans son corps et dans sa tête. Un inconfort s’installe, doucement, sans trop faire de vagues d’abord. Et comme l’enfant, devenu adulte, a perdu contact avec son besoin d’équilibre intérieur naturel, il cherche à le combler dans des sources extérieures comme la techno, l’alcool, la drogue, le travail, la télé…
Alors que tout est déjà là, en lui. 
Comme quand, enfant, il se connectait à ses sens pour savoir ce qui était bon pour lui au moment où il en ressentait le besoin.
Voilà où ma réflexion m’a menée.

Elle m’a fait prendre conscience qu’il serait bon d’observer avec bienveillance notre ressenti car il est notre baromètre nous permettant de rétablir l’équilibre, l’homéostasie. Il nous permet de faire des choix conscients, si petits soient-ils, afin de garder notre équilibre dans un monde en perpétuel changement.

Donnons-nous la permission d’observer et d’accueillir notre ressenti afin d’entrer en relation avec soi et les autres de façon authentique et consciente.

Donnons-nous le privilège d’ÊTRE, tout simplement.

 

Belle journée à vous qui passez par là ... toujours malade mais je résiste, je tousse, je mouche ... je l'aurai !!...

 

 

 

D'après un texte de Christine BOULAY

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

commentaires

Evy 07/10/2015 14:17

Magnifique belle nature morte à dessiné bonne journée Evy

maposie 07/10/2015 09:13

L'équilibre, sur un fil tenir ! je cherche toujours mon équilibre ( équi- libre) on me dit équilibré, je suis du signe de la Balance, difficile de le tenir. Résister à la maladie !

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche