Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 05:22
Alzheimer et Ginseng ...

 

 

"Sans la confiance, nos doutes et nos peurs étouffent le feu de notre désir d'accomplir ce que l'on veut vraiment." Melki Rish

 

En cours nous avons étudié les maladies neurodégénératives et bien sur, parlé d’Alzheimer car chez les personnes âgées elle est très présente …

Alors, je lis les articles médicaux avec beaucoup plus d’attention … je suis aussi pour les bienfaits des plantes et, les vertus du ginseng, en terme de lutte, contre la fatigue, tant intellectuelle que physique, sont maintenant bien connues.

Pourtant, cette racine aurait une autre propriété, beaucoup moins connue : elle permettrait de prévenir et de ralentir la maladie d’Alzheimer.

La racine de ginseng est utilisée en médecine traditionnelle pour aider l’organisme à se défendre contre les agressions diverses.

Le ginseng est donc proposé en cas de fatigue, d’anxiété, mais aussi pour renforcer les défenses immunitaires et améliorer les fonctions cognitives.

Plusieurs études évoquent également d’autres bénéfices du ginseng et de ses composants, les ginsénosides, dans le cadre des maladies neurodégénératives (comme la maladie d’Alzheimer), en prévention ou en traitement curatif.  

Récemment, des chercheurs de Singapour et des Etats-Unis ont revu les études des 20 dernières années concernant les effets du ginseng sur le cerveau et notamment sur les lésions neurologiques qu’entraînaient certaines maladies comme la maladie d’Alzheimer.

L’analyse de toutes ces études fait ressortir les effets bénéfiques du ginseng pour prévenir et ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer.

Dans la maladie d’Alzheimer, deux principaux coupables ont été repérés : le peptide bêta-amyloïde et la protéine tau. Il semblerait que l’accumulation de ce peptide amyloïde qui finit par former de véritables plaques (les plaques amyloïdes) autour des neurones du cerveau, induise une toxicité pour les cellules nerveuses, se traduisant par l’augmentation de la phosphorylation de la protéine tau. Cette phosphorylation tau entraine une désorganisation de la structure des neurones et peu à peu leur mort.

Il semble que le ginseng permette de limiter la formation et l’agrégation de ces plaques amyloïdes et donc l’hyperphosphorylation de la protéine tau.

Les scientifiques précisent que plusieurs études ont évoqué une nette amélioration de la maladie d’Alzheimer avec la prise quotidienne de ginseng, et notamment une étude coréenne où les participants avaient reçus des doses élevées de ginseng (9g / jour).

Les recherches sur cette plante doivent encore se poursuive afin de mieux comprendre le lien entre la structure chimique des ginsénosides et leur activité chez l’homme, en particulier dans la maladie d’Alzheimer mais ça avance et c’est tant mieux ...

Et, si cela n’efface pas la maladie c’est une petite avancée et le ginseng de toute façon maintient en forme alors autant ne pas s’en priver !!!

 

Bon samedi à vous qui passez par là n’oubliez ce soir de mettre toutes vos pendules à l’heure et en Octobre nous Reculons

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doucinette
commenter cet article

commentaires

flipperine 24/10/2015 18:34

les plantes ont beaucoup de vertus

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche