Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 06:51
Peu importe, j'irai...

 

 

« Attendre certaines choses fait mal, oublier fait mal… mais ne pas savoir quelles décisions prendre est la pire des souffrances… » Paulo Coelho

A la radio passe « Elle Attend » J J Goldman, mais qu’est-ce qu’elle attend me direz-vous ??

Attendre sans souffrance est-ce possible, certainement oui… car les décisions peuvent se prendre rapidement ou après maintes et maintes réflexions, questions/réponses…

On peut décider sur un coup de tête de changer de vie, de partir ailleurs, de trouver le job de ses rêves, l’amour de sa vie, la nid douillet tant espéré… de voyager… de craquer, d’hurler sa mauvaise humeur ou ses angoisses, quoi que l’on choisisse tout est affaire de dosage et de personnalité…

Mais une fois la direction prise on la suit, peu importe les conséquences on assume… 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 04:38
Moi j'assume...

 

«Dans la vie on a toujours le choix : aimer ou détester, assumer ou fuir, avouer ou mentir, être soi-même ou faire semblant… » Nelson Mandela

Cette phrase colle à l’actualité de chacun car oui nous avons toujours le choix de faire ce que l’on veut de sa vie, ses décisions… qu’elles soient bonnes ou mauvaises, elles sont les nôtres et à nous d’assumer la suite et ses conséquences… orages, tempêtes ou soleil radieux la vie reste ce que l’on décide et assume…

Vite mon café c'est ma première décision du matin et je l'assume complètement...

Bonne journée à vous qui passez me lire...

 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 04:54
Sous contrôle...

 

 

«Ne s’occuper que d’accueillir la Joie et la laisser faire en nous. Elle sait ce qu’elle fait. C’est bien là d’ailleurs le difficile. Oh, c’est probablement le plus difficile de tous les exercices au monde. Il est si simple… Il est si simple que notre intelligence n’a de cesse qu’elle l’ait compliqué, et que notre cœur veut s’en mêler aussi.» Jacques Lusseyran

En tant qu’Ex secrétaire j’aime planifier les tâches à effectuer, prévoir, faire des listes des mil et une choses à faire, à voir, à prévoir…

Mais, il y a une chose par contre que l’on ne pourra jamais planifier, c’est la magie de l’instant… ce sont ces parenthèses de vie qui nous donnent de l’élan pour avancer… impossible à programmer, à orchestrer pour que ça roule… on ne peut alors qu’être ouvert à cette énergie du moment quand elle se manifeste et l’écouter…

Il est toujours important de savoir le moment venu mettre tous ces plans, toutes nos programmations de côté et Vivre …

 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 04:38
Se faire entendre...

 

 

« Être soi-même, c’est accéder à la mobilité, à la fluidité complète, c’est être réaliste de façon créatrice et créateur de façon réaliste… C’est découvrir et accepter la complexité parfois inconfortable de son humanité, c’est-à-dire ses contradictions et l’ambivalence de son désir.» Carl R. Rogers

Une parole dite, un acte qui peut aller à l'encontre de l’opinion générale ou de ce que les autres attendent de nous, et, tout à coup, nous nous sentons bien. En cohérence avec nous-même. À quoi tient cet état d'harmonie? 

Juste la sagesse de l’âge ou qu’enfin on assume ce que l’on fait ou dit… et que ça plaise ou pas et bien l’on s’en fou on fait comme on en a envie…

Finalement n’est-ce pas juste nos contradictions internes avec l’ambivalence de nos désirs profonds qui se mettent en place au fil des jours pour approcher la vérité…

 

 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 05:00
Trop de défauts ...

 

 

« Apprenez à donner de votre absence à ceux qui n’ont pas compris l’importance de votre présence… » Sœur Theresa

 

Le sommeil m’a quelque peu oublié j’ai donc lu et je suis arrivée sur un sondage qui est très intéressant je le partage avec vous car franchement je suis certaine que nombre d’entre nous se reconnaitrons…

Apprendre à vivre avec ses défauts physiques et psychiques est un travail auquel la majorité des personnes doit s’atteler tôt ou tard. Mais d’après une étude demandé par le site de rencontres Meetic et menée en avril/mai 2016 sur 1 016 personnes âgées de plus de 18 ans, de nombreux Français ont du mal à s’y mettre.

En effet, selon les chiffres du sondage, près de 7 interrogés sur 10 déclarent ne pas aimer une ou plusieurs parties de leur corps ou un trait de leur caractère. Une femme sur deux n’aime pas son ventre, 36% leur poignées d’amour et 29% détestent leur cuisses. Niveau émotions, 53% des femmes se considèrent trop sensibles et 48% trop anxieuses. Les hommes, eux, affichent des résultats bien plus bas.

Ce sentiment pousse les personnes les plus complexées à cacher systématiquement leurs défauts. Pourtant, ces mêmes personnes estiment qu’il n’est pas nécessaire d’être parfait pour plaire.

Par conséquent, à l’analyse de cette étude il est conseillé de prendre le temps  de réfléchir calmement à la façon dont on a commencé à percevoir notre corps pendant l’enfance, l’adolescence et à l’âge adulte. Est-ce que votre entourage a fait des remarques négatives ? Est-ce que nos amis se sont moqués de nous ? Avons-nous subi une agression physique ? Quelle est la place des médias dans notre quotidien ? Comprendre l’origine d’une souffrance est un bon point de départ pour apprendre à l’accepter et à avancer.

Lorsqu’on se focalise sur ses imperfections, on oublie que l’aspect physique est rarement une priorité dans notre vie. Pensez à tout ce qui compte vraiment : la santé, l’amour, la famille, les amis, l’épanouissement au travail, les passions… et remettre l’apparence à sa juste place parmi toutes ces valeurs.

Ce n’est pas toujours facile pour certaines personnes, mais lorsqu’on nous fait un compliment, essayer de ravaler nos remarques négatives et remercier, tout simplement. Garder ces mots gentils dans un coin de notre tête ou noter  sur un carnet et y penser à chaque fois que nous avons le moral dans les chaussettes. 

Ce changement d’habitudes prend du temps et beaucoup de courage, mais les résultats en valent la peine. Commencer par ne plus cacher ros imperfections quand est seule seule, chez nous, puis faire des tentatives à l’extérieur, ou avec une personne à qui on fait confiance.

((Vous portez des vêtements amples pour camoufler votre ventre ? Modifiez ce comportement en choisissant des hauts d’une taille et d’une couleur différents. Et à chaque étape franchie, félicitez-vous pour votre courage.))

A chaque fois que les pensées négatives nous envahissent, elles se traduisent par des comportements néfastes. Du maquillage pour cacher son visage, un manque de motivation quand on se sent trop grosse...chaque personne trouve un exutoire différent.

Noter ces habitudes sur un carnet pour les garder à l’esprit et faire violence pour inverser ces tendances dès que le cycle de l’autocritique commence. Remplacer ces habitudes par des gestes positifs, des phrases encourageantes et des compliments que d’autres personnes nous ont adressés.  

 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 05:18
Contagion ... brin de folie...

 

 

« Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus… je suis prête à le faire… » Maud Lemploi

La folie a cette chose exceptionnelle elle fait rêver nombre d’entre nous… là je parle de folie douce, de rêve fou, d’envies, de projets à réaliser… finalement si dans nos vies on n’a pas cette folie douce à quoi sommes-nous réduites. Des robots qui exécutent les ordres ou avancent tout droit sans regarder ce qu’il se passe à droite, à gauche, devant et derrière… le paysage se veut changeant au fil des saisons et de la façon dont on l’observe… en cette fin d’août je décide de ma vie et de ce que je veux en faire en ajoutant la folie dans mes prochaines décisions et tant pis si cela ne convient pas ça sera ma prochaine philosophie (et pis c’est tout !!!)…

Mercredi de congés tout en partage avec une matinée « coiffeuse » avec la Puce… puis moins rigolo « Mammographie » contrôle annuel… ensuite visite chez une amie … et instants de folie garantis !! …

Published by Doucinette
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 04:47
S'abandonner...

 

 

« Le moment où l’on abandonne est bien souvent le moment où l’on choisit d’être en paix tel qu’on est, le moment où l’on déclare qu’on ne veut pas le succès à tout prix. » Jocelyne Lods

Il y a des moments dans nos vies où il faut savoir tourner le dos ou faire le dos rond…

Quand abandonner peut vouloir dire tellement de choses, avoir diverses significations … abandonner mais pas sans douleur, ni maux c’est évident…

Comme une petite flamme intérieure éteinte suite à un mouvement de résignation. S’abandonner est aussi laisser nos tourments mais également s’ouvrir à un nouveau défi, à une nouvelle idée, de prochaines idées de génie. Arriver à un autre but est important c’est à cet instant, placer nos priorités au bon endroit !!

Que votre journée soit belle et ensoleillée à vous qui passez par là...

 

 

 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 04:30
Parenthèse ...

 

 

« Même si on dit que le passé est un vieil ami que l’on doit saluer de loin d’un signe de la tête, il faut malgré tout s’en occuper et le soigner afin de ne pas «nous habituer» à y vivre, renonçant ainsi au présent. » Olivier Lockert

 

Hier alors que je donnais le repas à une dame très âgée, nous avons beaucoup parlé… elle a donné naissance à 9 enfants … Elle avait un discours apaisant sur la vie, je vous fais un léger résumé…

Même si on a tous tendance à tirer des leçons de nos expériences passées, souvent, on perd notre identité émotionnelle, à cause des blessures qui ne se referment pas. Par conséquent, la blessure n’a de cesse de s’infecter, réduisant ainsi toujours plus notre capacité à être nous-même et à valider nos émotions. Nous nous sommes probablement tous habitués à vivre avec une souffrance latente de laquelle on préfère ne pas s’occuper, si bien que notre cerveau finit par renoncer à sa capacité de ressentir pour éviter de souffrir. Cependant, dans le fond, on sait que c’est ce qui nous empêche d’avancer, de profiter de ce que l’on a et d’accorder toute notre attention au présent.

Par conséquent il est bon de profiter de chaque instant car on ne sait pas ce que demain nous réserve en bon comme en mauvais et les petits bonheurs c’est toujours ça de pris !!...

Published by Doucinette
commenter cet article
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 05:29
Liberté...

 

 

« Il y a une grande différence entre il faut et je choisis… La liberté c’est faire ce que je veux et aime… » Pierre Marielle

Voilà déjà vendredi pour l’instant le mien s’annonce light (je travaille seulement le matin) mais cela va-t-il se confirmer … à suivre… les changements de dernière minute sont le lot de notre métier…

Franchement ça serait top surtout quand je vois mon planning pour le week end !!!

Comme m’a dit une amie hier tu ne vas pas te plaindre au moins tu as du boulot… bien sur je ne me plains pas, j’aime ce métier il est juste épuisant moralement, physiquement c’est tout … mais il offre de belles récompenses heureusement…

Je ne sais pas dans quel état je serai dans 10 ans mais qui le sait finalement ??

Belle journée à vous qui passez me lire…

 

Published by Doucinette
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 07:05
Quand le déclic...

 

 

« Chaque blessure laisse une cicatrice et chaque cicatrice raconte une histoire qui dit j’ai survécu… » Paul Valery

Souvent on me dit de « lâcher prise » je me demande s’il y a un bouton car souvent on en parle comme d’une commande automatique…

Avant d’y arriver, il faut essayer d’accueillir le fait de ne pas vraiment y parvenir mais au moins de tenter l’expérience…

Ce matin je traine et j’ai fait du ménage dans ma boite mail, j’avais plus de 3000 avis de réception … j’ouvre toujours les plus urgents et je laisse les autres pour le jour où j’aurais le temps … et, j’en viens aux faits... je reçois mon horoscope que bien sur je n’ai jamais le temps de lire et aujourd’hui j’ouvre voici le conseil…

 

« Peut-être croyez-vous qu’améliorer telle ou telle chose à votre sujet vous rendra digne de l’amour que vous désirez, du succès que vous convoitez, de la paix à laquelle vous aspirez. Mais c’est impossible. Complètement impossible. Car cette idée est basée sur la fausse prémisse que votre valeur peut être compromise. Vous ne deviendrez jamais digne de ce que vous désirez, puisque vous l’êtes déjà. On ne peut trouver ce qu’on n’a jamais perdu en partant.

Le déclic ne vient pas en le méritant, mais en le choisissant. Pouvez-vous le choisir, aujourd’hui? Pouvez-vous vous accorder la permission d’ouvrir les bras, sans condition? Car oui, vous pouvez recevoir toute la paix et tout l’amour du monde exactement tel que vous êtes maintenant. Non seulement est-ce possible, mais c’est la seule option. »

Incroyable comme « Rochelle » a raison ce matin et qu’elle me souffle d’avoir le bon déclic… de prendre la bonne décision… l’idée fait son chemin…

 

J'ai insufflé à mes nanas l'idée de ce déclic pour trouver une solution, prendre la bonne décision... j'espère avoir réussi... pour l'instant j'en ai l'impression...

 

Et vous mes amies le déclic pour qui, pour quoi, comment ...??? 

 

 

Published by Doucinette
commenter cet article

Présentation

  • : Doucinette pas si douce que ça !!
  • Doucinette pas si douce que ça !!
  • : Quelques bribes de vie d'une maman la quarantaine et des brouettes avec ses humeurs, ses passions, ses questions existentielles ...
  • Contact

  • Doucinette
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...
  • Une tite nana pleine de vie avec ses joies, ses peines, ses coups de coeur, ses coups de blues ...

Horloge

Recherche